STONER

Chronique d'Album : KROKODIL DENTAL PLAN (Stoner), Feed My Krokodil (EP - 2020)

  • Le 24/11/2020

Groupe : Krokodil Dental Plan
Album : Feed My Krokodil (EP - 01/12/2020)
Genre : Stoner
Origine : Meaux

Par Ahasverus

Krokodil cover

Le Groupe :

Krokodil Dental Plan est un trio originaire de Seine-Et-Marne qui s'est formé en réaction aux attentats du Bataclan.
Il se compose de Ben (Guitare et Chant), Thierry (Basse) et Beucè (Batterie).
Sur les influences de la formation, Ben expliquait en 2019  :
"Nous sommes avant tout un groupe de Punk mais nous avons aussi des influences Rock et Stoner comme Fu Manchu, Monster Magnet et Clutch pour le côté Stoner, et des groupes comme The Bronx, The Ramones ou les Nashville Pussy pour le côté Punk et Rock."
(https://musicsshoot.wordpress.com)

Quelques faits d'armes :  le groupe a partagé la scène avec Phil Campbell & The Bastards Sons, Tagada Jones, et Will Barber ; il a également gagné un concours qui lui a permis de se produire lors de la onzième édition du Skaterock de Chelles.

Krokodil Dental Plan sort sa première démo en 2017, puis un EP cinq titres en 2019.
Il revient en 2020 avec un nouveau six titres :

«Feed My Krokodil»

L'Album :

«Feed My Krokodil» est un six titres, cinq en anglais, un en français, d'une durée d'environ vingt-sept minutes.

Mejej Studio et Duff Rodriguez signent l'enregistrement de la batterie. Huitisch Mastering a réalisé le mastering.

L'artwork est signé Hugo Gravel. (https://www.instagram.com/hugravel/)

Krokodil artwork 2
L'EP sortira en physique et en digital le 10/12/2020.

Les Critiques :

  • "Krokodil Dental Plan prend plus que jamais son élan et ne semble pas résolu à desserrer la mâchoire ! Une bonne claque !"
    Rock'N Force
  • "Six titres, six bastos dans ta tronche. C’est aussi simple que cela."
    https://hardrock80fr.wordpress.com

Notre Avis :

Deuxième EP des Franciliens , «Feed My Krokodil»,  millésime 2020 de Krokodil Dental Plan, soulève la poussière dès la première piste avec "Clone Zombie", un titre énergique. Même si l'instantanéité du punk n'est pas écartée ("Né Pour Perdre"), l'album penche aussitôt du côté du stoner. La voix blanche et rocailleuse de Ben n'est pas étrangère à l'effet : c'est elle qui donnera le cap, et elle saura séduire les amateurs de Motörhead et de Nashville Pussy.
Les titres se saupoudrent parfois d'un groove succulent ("Die A Million Times", "Hot Served Enemy") qui prend encore de la saveur quand les musiciens investissent l'espace ouvert par la formule trio. L'oreille se régale alors des cymbales, des lignes de basse, des soli de guitare.
On tient donc un EP de stoner énergique et groovy, dont le  moteur ronronne comme celui d'un camion bien réglé ("Old Man Of Sorrow"). Un moyen de locomotion fiable  pour la traversée d'un  desert-rock vigoureux qui ne vous coûtera que cinq euros. Départ le 01/12/2020. Mais on peut déjà réserver son billet.

Les Liens :