DOOM

CANDLEMASS, Sweet Evil Sun (18/11/2022 - chronique)

Le 17/11/2022

Les riffs tranchants faucheront au passage les amateurs de Doom, de Hard-Rock et de Heavy Metal.

Après douze albums studio, quelques Live et maintes compilations, le géant suédois Candlemass revient avec un nouvel album de Doom Metal sorti ce 18/11/2022 chez Napalm Records :

« SWEET EVIL SUN »

Candlemass artwork
Un opus dont la création aura nécessité dix-huit mois et dont la qualité est particulièrement revendiquée par le groupe.
Leif Edling (basse) explique :
« Sweet Evil Sun parle d'espoir, d'effort, d'adoration et d'échec. Il s'agit de toutes les batailles personnelles que vous menez, mais aussi de la décomposition sans fin de l'humanité. La réalisation de cet album nous a pris plus d'un an et il n'y a pas une mauvaise piste dessus ! Nous avons passé un moment fantastique à l'enregistrer et nous attendons vraiment avec impatience sa sortie. C'est du Doom, c'est du Metal ! C'est l'essence de Candlemass rassemblée en un seul album ! »
L'artwork de « Sweet Evil Sun » est signé Erik Rovanpera (découvrez ses peintures sur bois et ses acryliques ICI) qui a en charge le visuel du groupe depuis « Psalms for the Dead » (2012).
Ce treizième album studio a été enregistré au studio NOX de Stockholm.
Un riff bien lourd déchirera vos enceintes dès « Wizard Of The Vortex », morceau qui lance ce dix pistes.  Les guitares rugueuses qui le conduisent sont enluminées par la lead, parfois interrompues par des cavalcades heavy que ne renierait pas Maiden.
Candlemass retrouve ses fondamentaux et s'inscrit à la quintessence du genre avec le morceau-titre « Sweet Evil Sun ».

« Cela ne m'a pris qu'environ une heure pour l'écrire, explique Leif Edling à propos de cette chanson, mais il s'est avéré que ce n'était pas seulement le morceau-titre de Sweet Evil Sun, mais aussi l'un des meilleurs morceaux de l'album ! Un beau riff, un super refrain et un sacré solo de guitare de Lars ! C'est immédiat, épique, lourd, accrocheur ! ça déchire ! »
Les riffs purs évoquent un vieux Pentagram.
Un son sans fioritures met en valeur les guitares rythmiques (« Angel Battle ») qui alternent riffs sombres et échappées hard-rock habitées par une lead virevoltante.
La batterie avance d'un pas lourd, imposant son rythme (« Black Butterfly », « Scandinavian Gods »).

La voix de Johan Längqvist multiplie les propositions. Elle prend de l'épaisseur encore et encore, se fait théâtrale pour annoncer l'arrivée inquiétante de la mort, tandis que Jennie-Ann Smith (Avatarium) prête main-forte de belle manière pour soutenir le refrain dans une parfaite complémentarité (« When Death Sighs »).

Candlemass varie les ambiances dans des formats qui dépassent souvent les six minutes, alterne les passages sombres et les phases propres à briser les nuques avec la plus grande sûreté.
C'est que les riffs tombent comme des couperets, griffant une production épurée qui ne se laisse pas distraire.
Des cordes claires nous accueillent parfois, vite contrariées par les guitares impatientes qui lancent leurs rythmiques avec la puissance et la nervosité d'une locomotive sur des rails (« Devil Voodoo », « Crucified »).
« Sweet Evil Sun » en impose, s'abreuve à la source d'un Doom authentique, toujours efficace. Candlemass tient son rang autant par son savoir faire que par son inspiration sur un album qui ne dépareillera pas dans sa riche discographie. Ses riffs tranchants, c'est garanti, faucheront au passage les amateurs de Doom, de Hard-Rock et de Heavy Metal.

WITCHFINDER : album en novembre

Le 09/10/2022

Witchfinder sortira « Forgotten Mansion », son nouvel opus, le 18/11/2022 via le label bordelais Mrs Red Sound et dans un artwork signé Branca Studio.

Witchfinder artwork
« Forgotten Mansion » sera un cinq titres.
Un premier morceau de plus de sept minutes a déjà été dévoilé. Il s'agit de « Ghosts Happen To Fade », quatrième piste de cette nouvelle livraison.

« Forgotten Mansion » succède à « Endless Garden », un double single (plus de dix-sept minutes tout de même !) sorti en juin 2022, dont il se veut la suite visuelle et musicale, explorant la thématique de l'épouvante.
« Forgotten Mansion » sera disponible en format digital, CD et vinyle.
Il a été enregistré, mixé et masterisé par Haldor Grunberg (Behemoth, Dopelord, Belzebong) de Satanic Audio au Monochrom Studio.
La release-party aura lieu le 18/11/2022 à Paris au FGO-Barbara. OHM. complètera l'affiche.

CLEGANE dans le blanc des yeux

Le 02/05/2022

On se souvient de leur magnifique « Funeral At Sea » qui avait fait nos beaux jours en 2018 : Clegane revient avec un second album,  « White of the Eye », annoncé pour le 20/05/2022.
Son artwork est de Tib Gordon.
Clegane artwork
Une invitation à un sombre voyage dont voici le premier extrait intitulé « Fractured »

« Les phrases sibyllines jettent un voile pudique sur la lâcheté de celui qui observe sans rien faire, de celui qui bafoue une cause honorable et de toutes les victimes impuissantes face à la violence aveugle de l'anonyme en dérive. Une image d'Épinal, déchirée », commente le groupe francilien.
Mixé et masterisé par Andrew Guillotin au Hybreed Studios (Arkhon Infaustus, Temple Of Baal), ce nouvel album se veut encore plus riche, plus profond, plus onirique et plus varié que ne l'était son estimable prédécesseur. A surveiller de près par l'amateur de doom ou de post-metal, compte-tenu de ce que les Franciliens avaient su montrer dès leur premier album.
Clegane sam pillay et olivier guedj

CLEGANE par Sam Pillay et Olivier Guedj


Tracklist :
01. Fractured

02. Cara Muerte

03. White of the Eye (ft. Sam Pillay - Point Mort)

04. Water & Stones

05. Healed in Vain

Précommander « White of the Eye » : bit.ly/wotepo