Chronique d'album : ORIGINE - « The Sheep, The Octopus & The Pink Flamingo » (2021)

  • Le 31/10/2021

Groupe : Origine
Album : « The Sheep, the Octopus and the Pink Flamingo » ( 15/10/2021 - M&O Music)
Genre : Metal
Origine : Région marseillaise

par Pépé Stakatto

Il y a des groupes comme ça pour lesquels on est subjugué dès la première écoute, les z’oreilles qui vibrent à l’unisson, les poils dressés comme des poteaux électriques, l’œil vitreux, un semblant de bave aux lèvres, bref le grand kiff’, Origine est un de ceux-là !

Origine photo 2Véritables troubadours des temps modernes, baladins du XXIème siècle, Origine se définit comme un groupe de Harp/Pop/Metal, mais j’y retrouve quant à moi des influences mélangeant la musique Celtique, Symphonique, le Hard-Rock, mais également des références Médiévales, et si j’osais, je les comparerais même un à « Blackmore's Night » en plus électrique et à la française.
L’aventure commence en 2012 à Aix-en-Provence avec la rencontre de nos trois artistes qui n’en sont pas à leur coup d’essai pour avoir déjà œuvré dans différentes formations :

  • Manon, qui chante depuis l’âge de huit ans et qui a pris goût à la scène au lycée avec son groupe de reprises rock rejoindra ensuite Origine  dont elle sera la chanteuse, avec pour références le Hard-Rock (AC/DC, Scorpions…) le Métal (Rammstein, Powerwolf…) ainsi que des groupes Symphoniques où le chant est l’atout maître : Nightwish, Halestorm, Battle Beast.
  • Tristan, le principal compositeur qui est aussi le clavier dans le groupe, est également multi-instrumentiste (il a débuté la musique à quatre ans avec le violon puis la basse au lycée). Il commence très vite à composer ses propres morceaux et à les jouer avec le groupe. On le retrouve ainsi régulièrement à la basse, au violon ou au violoncelle.
  • Emmanuel, le batteur, a commencé la batterie en 1979, il a notamment suivi un cursus à l’IMFP de Salon-de-Provence, puis dans les années 80 en faisant partie de groupes de Hard-Rock régionaux : Penzzer, Ex-Abrupto, Canyon Angels, Chamatan, Firewall.
    Particularité, il joue essentiellement avec des rods-sticks à la place des baguettes.

Line-up actuel :

  • Manon Lucibello : chant
  • Tristan Desiles : Claviers / basse / violon / violoncelle / guitare
  • Emmanuel Desiles : batterie

Musiciens additionnels :

  • Anne Green : violon
  • Florian Moll : guitare
  • Sylvain Muscarnera : clavier

Discographie :

  • Origine (EP, 4 titres 2013)
  • Secret Gardent (1er album, 13 titres 2014)
  • Ouroboros (2ème album, 12 titres 2016)
  • Eternal (EP, 6 titres 2016)
  • Aurore (3ème album, 12 titres 2018)
  • Looking for Oblivion (4ème album, 11 titres 2019)
  • The Sheep, the Octopus and the Pink Flamingo (5ème album, 24 titres - 15/10/2021)

Artwork de Naeva Laurens

Origine cover

Tracklist :

The Sheep – 1ère partie :
01. Symphony of the Inner World
02. Sheep Octopus and pink Flamingo
03. Maybe Tomorrow
04. Just a beggar
05. To the Mountains
06. Beware my son
07. Ain’t no little on
08. Find the error

The Octopus – 2ème partie :
09. Abyss
10. Kill me
11. Metal Heart
12. Broken Game
13. King among Gods
14. Call of the Sea
15. Undercover
16. Je ne veux plus

The Pink Flamingo – 3ème partie
17. Thrills
18. Kaleidoscope
19. Dreams of Wonders
20. Pour ce soir
21. Will you go
22. Victoire
23. Ad mortem
24. Erase the Night

Ce cinquième opus regroupe en fait trois CD réunis dans le boîtier de l'album, tel un triptyque, il présente les trois animaux que l’on retrouve sur la pochette et qui symbolisent chacun les trois membres du groupe avec leur propre personnalité.
Ainsi, les vingt-quatre titres sont scindés en trois parties de huit morceaux, chacun déclinant une ambiance liée à son totem, la douceur Pop pour la première, l’énergie Hard Rock pour la seconde, et la richesse mélodique des arrangements symphoniques pour le troisième. C’est poussé par cette volonté de faire un album qui leur ressemble, que le trio a abordé des thèmes très personnels comme leur amour pour le Métal, leurs frustrations de musiciens, ou leur diversité musicale. Un opus entièrement produit par le groupe en période de confinement.
C’est le 11/09/2021, qu’Origine a présenté en avant-première cet album avec l’Ouroboros Orchestra (plus de 70 musiciens sur scène) lors du spectacle symphonique musical organisé par l’E.M.S (Ensemble Musical du Sud) de Marseille.

  • Le premier CD « The Sheep » et sa première piste nous plongent en un peu plus d’une minute dans la symphonie d’un monde intérieur, avec une ambiance très celtique. Le second morceau qui est le titre de l’album est magnifiquement orchestré, les modulations dans la voix de Manon sont tout simplement époustouflantes ! Puissance, fraicheur, émotions sont les fils conducteurs de cet opus. « Maybe tomorrow » est une sublime balade épique, qui invite à la danse. Dans « Just a beggar » c’est également le piano qui leade  le morceau et auxquel s’ajoutent violon et violoncelle, le chant de Manon étant toujours aussi impressionnant de pureté. La piste suivante nous amène tout là-haut aux sommets des montagnes pour un titre à la mélodie harmonieuse et empreinte d’émotions. « Beware my son » est ici aussi un titre d’inspiration gaélique, la batterie est bien mise en avant et confirme cette impression festive. « Ain’t no little on » avec son ambiance cabaret est un morceau très jazzy  jusque dans sa partie chant qui se teinte également de Soul. La batterie swingue à souhait, les trombones/trompettes apportent beaucoup de chaleur. Un très beau morceau. « Find the error » clôture magistralement ce premier chapitre. Encore une très belle balade qui fait la part belle au violoncelle, la voix est toujours aussi sensuelle et émouvante. Le pont du morceau où la flûte et le violon se marient pour magnifier le chant de Manon est tout simplement fantastique !
  • Le second CD « The Octopus » avec ses sons cristallins débute au fond de l’océan, avant d’enchaîner sur « Kill me » et son ambiance celtique. Encore un morceau où on retrouve de superbes parties de violons, le timbre de voix de Manon se fait beaucoup plus « Métal » elle y atteint des intonations à la Doro (Dorothée Pesch de Warlock, Cf. « All we are »), Pat Benatar et Bonnie Tyler. Le riff saturé de fin est superbe. Avec « Metal Heart » le titre le plus Heavy de l’album, Origine déploie ici tout son arsenal musical (batterie double pédale, riffs acérés) et toute sa puissance vocale avec son côté sauvage et animal à la Plasmatics (Wendy’O’Williams) et Runaway (Cherie Currie). Mon morceau préféré ! La piste n°4 « Broken Game » est également très rock et punchy, à découvrir dans le clip ci-après.

  • Avec « King among Gods » on retrouve un morceau qui va mélanger plusieurs ambiances, très Celte avec son intro et ses ponts, plus Rock/Métal dans son refrain, des escales lyriques dans le chant, voire Heavy Rock dans ses chœurs. « Call of the sea » est également une superbe ballade Celtic/Rock qui nous emmène en mer, comme un chant de marin ivre d’aventure et de belles sirènes. « Undercover » avec ses parties claviers très typées DX7 et une batterie très ’80 est quant à lui un morceau très aérien et velouté à souhait. Les arrangements sur les pistes de chants sont impressionnants. Le dernier titre est chanté en français et est seulement accompagnée au piano. « Je ne veux plus » bénéficie d’une sublime mélodie sur des paroles très touchantes, un morceau également très fort émotionnellement...
  • Le 3ème CD « The Pink Flamingo » avec son premier titre « Thrill » sonne comme une bande annonce de film d’horreur. « Kaleidoscope » le suivant est féérique et très Héroïc-Fantasy dans sa conception. La voix de Manon est suave et chaude, un vrai régal. « Dreams of Wonders » avec son intro lyrique bascule ensuite sur ce que le trio appelle le Harp Pop et dont ce morceau est le meilleur exemple, mélange de Classique / Rock / Pop / Symphonique. La quatrième piste, « Pour ce soir », est le second titre chanté en français de l’opus. Très Rock, la batterie et la basse sont bien mises en avant, les changements de tempi sont nombreux, un pont court mais très agréable au violoncelle, les envolées de violons au final, démontrent le grand talent de Tristan dans les arrangements des morceaux. Avec « Will you go » on retrouve une nouvelle ballade médiévale avec ses passages à la harpe, à la flûte, au piccolo, appuyé par un violoncelle, un bouzouki et rythmé par un simple tambourin. Origine se fait ménestrels et nous renvoie au moyen-âge pour festoyer en musique à la cour du roi, pour notre plus grand plaisir. « Victoire » également interprété en français est un titre très épuré : piano/synthé, violoncelle, violon, la batterie est volontairement en retrait pour donner plus de profondeur au morceau. « Ad mortem », (après la mort), raisonne comme une oraison funèbre. Véritable élégie lyrique, les parties chants sont très mélancoliques et sombres, accompagnées par un piano morose et malheureux où le désespoir des cloches est permanent. « Erase the night » poursuit cet abandon morbide avec sa valse triste, ici aussi l’influence Celtico/Médiévale se retrouve. La voix ensorcelante et envoutante de Manon conclut ce troisième chapitre et ce cinquième album d’Origine.

Ce concept album en trois CD est de toute beauté ! Avec son style bien à part qui mélange harmonieusement plusieurs styles, la richesse de ses compositions (avec notamment la participation en guest d’une douzaine de musiciens), ses arrangements magiques, ses parties de batterie très enjouées, la voix fantastique de Manon qui est parfaitement à l’aise dans tous les registres ; Origine est un groupe impressionnant de qualités. A découvrir très vite, non seulement avec ses albums, mais également sur scène !

Matoscope :

  • Manu joue sur une batterie Sonor Signature, avec des rods-sticks.
  • Tristan ne joue plus que sur des claviers Yamaha CP73 et MODX6, pour le live il se sert également d’un LP16 de chez Cymatic Audio (lecteur de samples multipistes qui permet de lancer via un pédalier les instruments enregistrés à l’avance en playback : basses / nappes / chœurs).
  • Manon utilise des micros chant Shure. Pour les retours, le mélangeur matriciel MZD88 de chez Omnitronic envoie le mix. des instruments dans les in-ear du trio.

Retrouvez notre interview d'Origine ici : ORIGINE : Triple impact (interview)

Les Liens :

Origine est en concert le 05/11/2021 à La Scène à Aix-En Provence.