Les bio d'Apo : SUNNUDAGR

  • Le 25/04/2021

Chaque semaine Apolline nous présente une formation française.
Aujourd'hui c'est le groupe de Black Metal toulousain SUNNUDAGR - dont le dernier album, intitulé "Le Silence", est paru en 2020 - qu'elle nous permet de découvrir. C'est une nouvelle bio d'Apo.


Bonjour Sunnudagr. Pourriez-vous présenter votre groupe ?
Cyril  Maelstrom (chant, basse) :
J'ai créé le projet en 2013, suite au décès d'une amie très proche, dans le but d'exprimer mon deuil. L'EP "Follow the Light" (2013) lui est est dédié. Ensuite est sorti l'EP "Amère Nature" (2015), qui parlait d'écologie et de l'impact des activités humaines sur notre planète. Le projet était totalement composé, enregistré et mixé par moi jusque-là, excepté la batterie qui était composée par Clément (Antropofago, Solventis, ex-Opprobre).
Amere natureSunnudagr, "Amère Nature" (2015)
En 2017 je me suis installé à Toulouse et j'ai décidé de faire évoluer le projet en recrutant des membres. J'ai fait la rencontre d'Antoine, qui prendra la guitare avec Clément, tandis que je m'occupe de la basse et du chant. On décide alors très rapidement de se mettre au travail pour composer un album, "Le SIlence" (2020), et le thème est tout trouvé : la dépression, le repli sur soi, l'anxiété, le deuil et l'acceptation de la perte d'un être cher.
Antoine compose un morceau de l'album ("Les Braises") et aide à peaufiner les arrangements des divers titres, tandis que Clément est toujours en charge de la composition de la batterie. Clément (propriétaire de l'Onyx Studio) était en charge du mix de l'album et Antoine a fait le mastering.


Qu'est-ce qui vous a donné envie de faire de la musique, et pourquoi ce style en particulier ?
Cyril  Maelstrom : J'ai toujours eu la fibre musicale bien que je n'ai jamais suivi de cours ni été au conservatoire. J'ai eu ma première guitare à seize ans, en pleine crise d'ado. J'étais fan de Slipknot, Korn et autres Evanescence à l'époque ! (Rires)
Maintenant j'ai trente ans, et le Black Metal est un style qui m'a toujours accompagné depuis le lycée. J'ai beaucoup de mal à composer autre chose que du Black Metal à vrai dire, ça vient naturellement, comme ça, même si aujourd'hui j'ouvre mes horizons à beaucoup d'autres choses. Je prends par exemple énormément de plaisir à jouer dans Solventis, qui est un projet qui me challenge au quotidien mais qui m'a énormément apporté et fait mûrir musicalement et humainement.

CyrilCyril Maelstrom par Pénètre mon diaphragme. © Melody Morana

.Quelles sont vos influences et ce qui vous inspire ?
Cyril  Maelstrom : Niveau influences Metal je citerais Gorgoroth, Kampfar, Dark Funeral, Emperor, Dissection, Tsjuder et Carpathian Forest. Watain aussi, mais j'ai beaucoup de mal à être en accord avec leur idéologie. Sinon, de manière générale, on a chacun pas mal d'influences du côté de la scène Post-Black Metal, mais aussi ce qui a trait avec le côté Thrash/Punk/Death old-school. Et en dehors de la musique, il y a beaucoup de choses qui m'inspirent, qu'il s'agisse d'écrivains comme Lovecraft, Baudelaire, ou de peintres comme Füssli ou Otto Dix qui peignent des choses très brutes et viscérales en les rendant magnifiques...

Une chose que vous aimez dans le milieu du metal, et une chose qui vous déplaît ?
Cyril  Maelstrom : Ce que j'aime dans le milieu, c'est cette force qui passionne énormément de gens et qui fait que, même si c'est un genre de musique très underground, il s'y passe énormément de choses tout le temps. A tout moment on peut découvrir un nouveau groupe qui va apporter quelque chose d'incroyable et je trouve ça vraiment beau ! Ce que j'aime moins en revanche c'est l'étiquette de la "belle et grande famille du metal" qui, sous couvert de cette jolie étiquette cache souvent beaucoup trop d'histoires de misogynie, d'homo/transphobie et de racisme. J'y suis de plus sensible et sensibilisé, je m'efforce de m'entourer de personnes qui veulent changer et faire évoluer ce courant, mais c'est souvent compliqué et épuisant.

Une chanson que vous auriez aimé écrire ?
Cyril  Maelstrom :  Question difficile ! Je dirais "Plague of Butterflies" de Swallow the Sun.

Si votre groupe était un animal, lequel serait-il et pourquoi ?
Cyril  Maelstrom : Une chouette effraie, c'est un animal magnifique mais aussi un redoutable chasseur nocturne qui pousse des cris terrifiants !

Votre parfum de pizza préféré ?
Cyril  Maelstrom : RACLETTE !

SunnudagrSUNNUDAGR, "Le Silence" (2020)


Les Liens :

https://sunnudagr.bandcamp.com/


Retrouvez les bio d'Apo en cliquant ici :

 

 

Les bio d'Apo