IN VEIL, "Lunatic"

  • Le 06/08/2021

Groupe : IN Veil
Album : « Lunatic » (06/08/2021)
Genre : Gothic / Pop Indus
Origine : Toronto (Canada)
On Aime : le songwriting, le chant, le potentiel

Par Ahasverus

In Veil est un duo  formé par le chanteur/guitariste de My Frost Ady Cernea (Instrumentals) et son épouse Haysi Cernea Veil (chant).
Après une cover du « Rasputin » de Boney M, le groupe sortait en septembre 2020 un premier single (« Lunatic ») sur lequel était invité Sam Astaroth, du groupe de black canadien Astaroth Incarnate.

663877De gauche à droite : Ady Cernea,  Haysi Cenea Veil et Sam Astaroth.

Le duo expliquait au magazine Dropout :
« Lunatic était une chanson que nous avons écrite à propos de tout ce qui se passe dans le monde. Nous avons commencé à l'écrire juste après le confinement. Nous avions des gens sur nos réseaux sociaux qui étaient anti-masques, anti-vaccins, théoriciens du complot. Nous étions vraiment agacés par ce sentiment. La musique a toujours été vraiment cathartique pour nous, alors nous avons décidé d'éliminer notre frustration dans la musique. Au début, la chanson parlait principalement de Covid-19, mais après le meurtre de George Floyd, elle s'est également étendue au sujet du racisme et des sentiments racistes ici en Amérique du Nord. Haysi (la chanteuse, parolière et co-compositrice) est afro-cubaine et a été témoin du racisme. Nous avons estimé que c'était un message important en ces temps. »
(retrouvez l'interview en anglais dans son intégralité sur https://dropoutentertainment.ca/2020/10/lunatic-in-veil-interview-new-music-video/)

Le single donnait lieu à un clip, tourné dans le cimetière Saint-James (le plus vieux cimetière de Toronto).

En toile de fond, les plus cinéphiles d'entre vous pourront reconnaître des extraits du « Bossu de Notre Dame » et de « L'Homme qui rit », tournés respectivement en 1923 et 1928.
In Veil commente :
«  Nous les avons choisis parce que ce sont tous deux de vieux films qui parlent de maux sociaux et de troubles civils qui, selon nous, étaient parfaits pour l'esthétique que nous voulions atteindre. De plus, les deux films sont assez drôles. C'est un association que nous aimons, drôle + effrayant. »
(retrouvez l'interview en anglais dans son intégralité sur https://dropoutentertainment.ca/2020/10/lunatic-in-veil-interview-new-music-video/)

Dans la suite du single-clip, In Veil revient donc avec un premier EP six titres également intitulé...

« Lunatic »

In veil artwork

Fortement inspirés par le folklore des terres qui les ont vu naître (Ady Cernea : Transylvanie / Haysi Veil : Cuba), In Veil mixe métal indus et influences gothiques en une comédie macabre , le tout saupoudré de vibrations pop. Et on ne voit pas comment résister à cette « Salome »,  qui nous invite à faire un tour de piste et nous démontre d'emblée à quel point In Veil domine son sujet, qu'il soit Indus, pop ou gothique. Le chant de Haysi Veil touche juste et vous aguiche à tous les étages, on a noté quelques intentions qui laissent penser qu'elle est loin d'avoir tout montré, et le duo explore en six points une gamme séduisante de thèmes musicaux et lyriques avec une touche dark envoutante. La suite nous le dira, mais d'ores et déjà il apparaît que le futur s'est ouvert sur un ciel lumineux pour In Veil.


Ce  premier essai est transformé et nous révèle un  potentiel de composition et d'interprétation enviable.
Un EP réjouissant et convainquant capable de jouer sur pas mal d'ambiances.

« Lunatic », c'est un billet pour une surprise-party chez la famille Adams.
Ce genre d'invitation ne se refuse pas !


Uno dos, uno dos / Three four / Uno dos, uno dos / Once more

La Tracklist :

  1. Salome - 3:29
  2. Lunatic (feat. Sam Astaroth) 3:59
  3. Daddy - 3:41
  4. Slow Lane3:34
  5. Whatcha Got I Want 3:15
  6. Spider 3:50

Les Liens :