FURR - L'interview

  • Le 17/11/2021

Après avoir réalisé un clip remarqué en 2020, FURR est de retour pour un premier EP disponible depuis le 05/11/2021 chez M&O Music.
Nous sommes allés faire connaissance avec la formation franco-hongroise.
Commençons par ce nom, « FURR », qu'est-ce qu'il signifie ?

Furr logo

« La musique est le bruit que font les sentiments. »


Alex (guitare) : C’est un acronyme. Il est en anglais et se décortique en « Forbidden Urge of Romantic Ruin ». Cela sonne un peu Metalcore. Ou alors ça veut simplement dire fourrure (fur en anglais) mais avec l’accent hongrois d’Eva le R est doublé… (Rire)

Sympa ce logo. Une symbolique associée  ?
Julian (batterie) :
On voulait inscrire le mot FURR sous la forme de symbole afin de faire un logo. Visuellement, le triangle nous a paru être une évidence car il représente la stabilité.On peut y voir une complémentarité avec la dualité souvent présente dans nos textes. La dualité est représentée par le duo de chant et la stabilité, par les rythmiques percutantes.

Lorsque vous créez FURR en 2017 (Eva ne rejoint le groupe que plus tard) quelles sont vos intentions ?
Thibaut (guitare) :
A l’époque, nous avions vraiment envie de faire notre propre musique. Nous étions tous dans des groupes de reprises et l’idée nous trottait dans la tête depuis longtemps. Jusqu’au jour où nous nous sommes vraiment décidés à nous mettre à fond dans ce projet de compos.
Alex : La musique est le bruit que font les sentiments, rien n’est plus intense que de jouer ce que l’on ressent, et lorsque le public écoute nos chansons et vibre à l’unisson de nos sentiments, c’est là que la magie opère. Nous avons tous besoin de cette magie. Et lorsqu’elle délivre toute sa puissance, nous sommes au top.

Votre premier clip sorti fin 2020 a été cinquième dans une compétition ?
Thibaut :
Oui, effectivement, le clip de Fight, notre premier single s’est classé cinquième au French Metal Awards 2020 dans la catégorie « vidéo clip ». On était super fiers de ce résultat, cela a commencé à faire parler de nous et nous n’en demandons pas plus. Un deuxième clip est sorti plus récemment, celui de la chanson titre de l’EP « Thank You », nous en sommes encore plus fiers et espérons qu’il fera autant parler de lui ou plus.


L'artwork est très beau. Là encore, quelle était l'intention ?
Alex :
L’élaboration de la pochette de l’album a été une grosse galère pour nous. On voulait faire ça bien de façon « home made », mais le résultat n’était clairement pas à la hauteur de notre musique et lorsque le label nous a dit : « Les gars, vous êtes sûr de vous ? On sort ça ? Sérieux ? » à une semaine de la deadline, on en a eu gros... Heureusement, nous avons rebondi et avons trouvé Notre graphiste (Michaël de Mythrid Art), il a créé la pochette de l’EP en un temps record et nous en sommes tous ultra contents.

Furr coverepPourquoi appeler l'EP « Thank You » ?
Alex : Le titre de l’album s’est imposé de lui-même : « Thank You » (merci en Anglais). C’est l’une des chansons les plus puissantes de l’album, tant dans la musique que dans les mots. Nous en avons profité pour faire passer un clin d’œil et remercier tous les gens qui nous ont aidé à produire cet EP puisqu’il a été financé via un crowdfunding.

« Fight », votre premier single, sera-t-il associé à l'EP pour lui donner une nouvelle vie ?
Thibaut : Nous nous sommes posé longuement la question avant d’entrer en studio. Nous avions même songé à la réenregistrer car Fight  à été auto produite par nos soins en home studio, d’autant plus qu’Arnold n’apparait pas sur ce titre, il avait quitté le groupe à l’époque. Nous nous sommes dit qu’il fallait tout de même que ce morceau apparaisse sur l’EP, nous l’avons laissé tel quel car nous en sommes très fiers, il sera donc en Bonus track.

Le phrasé singulier d'Eva, sa maîtrise technique et son amplitude vocale confèrent au groupe une certaine originalité. D'où sort-elle ce bagage  ?
Thibaut :
Eva est une « extra-terrestre » vocalement parlant. Elle a l’oreille absolue et elle peut chanter tous les styles musicaux. Le metal n’est pas son style de prédilection et c’est aussi un point fort pour le groupe, car elle apporte une autre dimension aux compositions. Elle avait même participé à un équivalent de X factor (télécrochet) en Hongrie, son pays natal.

On reconnait l'ancien "tribute band" à Metallica dans certaines parties instrumentales...
Thibaut :
Ah bon ? (Rires)
Oui, forcément ça se ressent dans nos compositions aux niveaux des guitares et de la batterie. Cependant, les chants d’Eva et Arnold viennent compléter tout cela et apportent un autre horizon à la globalité de nos morceaux. Nous avons aussi d’autres influences dans le métal comme Slipknot, Machine Head, Korn, SOAD, Deftones, Tarja mais aussi dans d’autres styles comme l’opéra, la musique classique, la musique de film, le folklore hongrois…

Combien de prises pour mettre au point les voix qui ouvrent l'EP ?
Thibaut :
Il y a six pistes en tout. Ce qui est drôle avec cette intro, c’est que ce n’était pas du tout prévu à la base. Une intro à la guitare était prévue et enregistrée mai Eva visualisait une chorale, nous avons décidé de poursuivre cette idée et ça nous a pris dix minutes en studio entre la composition et les prises (ce qui est assez rapide). On était tous stupéfaits du résultat, c’est la magie du studio.

Je sens une binarité chez FURR : les deux R qui se font face ; l'artwork qui oppose des tons chauds et froid ; les deux chants ; Même le titre « Thank You » semble à double sens...
Arnold (chant) :
Effectivement, nous avons voulu donner un sens à notre image, dans notre clip ou même notre logo. D’abord d’un point de vue musical avec nos deux voix bien différentes. En voulant représenter cette dualité homme/femme, otages d’une relation à la fois passionnelle et destructrice. Nous avons voulu simplement montrer la folie, les sens les plus primaires de l’Homme avec un grand H. D’ailleurs, dans l’alphabet, le M et le N sont à coté, ce qui prouve que la barrière entre l’amour et la haine est très fine et fragile. Nous avons représenté cette fragilité dans notre clip grâce à un plexiglass qui représente aussi la conscience de l’âme.

Furr photo5Un mot sur l'écriture des morceaux  ?
Alex :
La composition de nos musiques, commence par des riffs de guitares, souvent créés seuls ou en binômes par Alex et Thibaut qui se complètent à merveille et se subliment l’un l’autre dans la création des riffs et l’élaboration primaire des chansons. Ensuite, tout se met en place en salle de répète où nous mélangeons les idées et nous « fabriquons » les morceaux avec la participation de chacun. Les mises en places sont travaillées avec Julian à la batterie et les basses d’Alexis composées. Les mélodies des chants d’Eva et d’Arnold viennent se greffer sur les chansons presque finies. Les paroles sont écrites par Arnold et sont souvent inspirées d’idées sombres où de moments de sa vie… Le résultat est très sincère. Les textes sont ensuite traduits et adaptés par Alex. Eva apporte la touche finale en ajoutant les chœurs sur les chants principaux pour rendre l’ensemble encore plus mélodieux.

Un mot sur la production - que j'ai trouvé un poil rugueuse ?
Julian :
Pour l’enregistrement de l’EP, nous sommes allés en studio. Nous avons choisi de travailler avec un ingé son qui a une signature plutôt Rock. Les productions Metal d’aujourd’hui se ressemblent souvent en termes de son, par exemple les batteries sont très triguées… Nous voulions quelque chose de différent, un son avec un caractère propre à lui et qui colle avec l’énergie de notre musique.

Sur quels supports l'EP est-il disponible et comment peut-on se le procurer ?
Julian :
L’EP est disponible depuis le 5 novembre sur toutes les plateformes de streaming audio. Nous avons aussi pressé des CD qui seront disponibles en commande sur notre site https://furrmetal.com/. Ils seront également sur notre stand de merchandising lors de nos futurs concerts. Et si nous en avons la demande, des vinyles pourraient voir le jour, ne serait-ce pour voir l’artwork de la pochette sur un grand format !

Furr fbbanMerci FURR de m'avoir répondu.
FURR :
Merci, c’est vraiment un plaisir et un honneur pour nous. Nous avons passé tellement d’énergie, de temps, d’amour dans la production de cet EP, c’est pour nous une grosse étape et nous espérons pouvoir tourner bientôt afin de défendre nos idées, nos textes, notre énergie et notre musique sur scène devant le public. C’est ça qui compte le plus pour nous à présent, car sur scène ou dans le public, nous ne faisons qu’un.


Line-Up :

  • Alex Guille : Guitare
  • Alexis Rittaud : Basse
  • Arnold Martin : Chant
  • Eva Manko : Chant
  • Julian Dufour : Batterie
  • Thibaut Dufour : Guitare