EXPERIMENTAL

LA TOURNEE A POIL

  • Le 15/09/2021

Les membres de PoiL se sont acoquinés avec le bassiste de Ni et la chanteuse japonaise Ueda pour présenter en début d'été le single « Dan No Ura ».

C'est donc sous le nom de Poil Ueda qu'ils feront une tournée d'une quinzaine de dates qui conduiront nos Lyonnais à Grenoble (22/09/2021), Cournon (02/10/2021), Oullins (14/10/2021), Bouguenais (15/10/2021) et Brest (16/10/2021), mais aussi en Suisse, aux Pays-Bas et en République Tchèque.

Poil uedaPhotographie © Paul Bourdrel

Décidément il se passe toujours quelque chose chez nos amis de Dur et Doux !

Carcariass copie 1

Chronique : SEC (Fable Noise), L'Aventure Complète de George Gallamus (2020)

  • Le 17/02/2020
Groupe : Sec
Album : L'aventure complète de George Gallamus (09/02/2020)
Genre : Fable Noise
Origine : France

 

Le Groupe :
SEC est un duo Noise atypique et décalé, né en 2011, composé de Jules (basse/voix) et de Xavier (batterie/voix).
Cette formation cite parmi ses influences Mr Bungle et Franck Zappa.
Son premier EP trois titres sort en 2011. Ces trois morceaux sont repris la même année sur le premier album du groupe, initulé “SEC”.
“Que Chaque Jour Soit Dimanche” le suit en 2014.

SEC, Que Chaque Jour Soit Dimanche (2014)
A ces deux albums studio succède le Live “Si J'Avais Un Marteau J'Aimerais Pas Être Une Enclume” (2016).
En 2020, SEC revient avec
“L'Aventure Complète de George Gallamus”.

L’Album :
L’aventure complète de George Gallamus est un neuf pistes de près de soixante-dix minutes.
Parfois narratif, toujours décousu, l’album est une “fable Punk” qui suit les pas de George Gallamus, l’amie imaginaire des deux musiciens. (nom qu’on imagine inspiré des Gorges de Galamus, dans les Pyrénées-Orientales).
L’album est illustré par le clip “George Gallamus se baigne en montagne” :
Voici l’histoire telle qu’elle est présentée sur le Bandcamp du groupe :
“SEC rencontre George Gallamus aux vendanges. George vit des aventures. SEC raconte son aventure complète. George n’a rien d’exceptionnel. SEC n’a pas de projet d’avenir. George a la dalle. SEC marche droit devant. George se pose des questions. SEC ne croit pas en la réforme. George voyage léger. SEC ne fait pas de jazz.”
L’artwork de cet album est particulièrement sobre :
Disponible depuis le 09/02/2020, L'Aventure Complète de George Galamus existe dans une édition limitée -  qui comprend :
  • 2 vinyles contenant L’Aventure complète de George Gallamus.
  • 1 CD de la même aventure dans son intégralité.
  • 9 illustrations pour autant d’aventures, par 9 illustratrices et illustrateurs de talent.
  • 1 CD des Aventures Apocryphes de George Gallamus par SEC + guests ( ULTRA ZOOK, CHROMB et beaucoup d’autres artistes de tous poils, flûtistes, violonistes, etc)
  • Le tout dans une pochette sérigraphiée et assemblée en Aveyron.

SEC+guests, Les Aventures Apocryphes de George Galamus, (2020)
La fabrication de l’édition limitée a fait l’objet d’une vidéo : Dans l’Atelier de George Gallamus :
Ces données objectives posées, voyons maintenant...

 

Notre Avis :
SEC a construit une fable musicale, à la manière du Pierre et le Loup de Prokofiev, cependant son loup s’appelle George et, selon toute vraisemblance, elle ne tourne pas à l’eau de source de montagne. Inclassable et déjantée, George nous déroute dans une histoire aussi folle musicalement que textuellement, prolongeant sa séance d’analyse par une édition limitée d’une grande générosité. C’est cette dernière que vous privilégierez, car au-delà de l’album, SEC a construit un véritable objet d’art moderne, visuel et musical. Et c’est certainement la plus belle idée cadeau que vous puissiez faire aux mélomanes de votre entourage (profitez-en vite, il n'en reste, selon de Bandcamp de Dur et Doux, plus que cinquante-deux exemplaires !).

 

Les Infos Utiles :
 

Chronique d'album : DUR ET DOUX (compilation Rock In Opposition), Ca Marchera Jamais (2019)

  • Le 02/01/2020
Groupe : Dur et Doux (collectif/label)
Album : Ca Marchera Jamais (compilation - 2019)
Genre : Avant-Garde / Rock in Opposition
Origine : Lyon

 

Les Critiques :
Dur et Doux est un label de musiciens de la région lyonnaise qui réunissent et partagent leurs moyens de production et de diffusion pour défendre leur vision singulière des musiques amplifiées.
L’association a été créée en 2008 par Marie Nachury et Pierre Chanel ( Brice et sa pute ).
Elle regroupe des formations aux styles très différents, tels Le Grand Sbam (Expérimental) Saint Sadrill (Indie Pop) ou CHROMB (Math Rock).

A propos de son catalogue, Dur et Doux nous précisait en septembre 2019 :
L’humain prime, et par conséquent un critère géographique s’applique dans les choix. L’essentiel d’entre nous est basé à Lyon, dans le Rhône ou l’Ain, quelques dissidents en Auvergne et en Bourgogne. Il n’y a pas vraiment de critère de style, même si nous ne sommes pas prêts de voir un groupe de Reggae ou d’Electro Swing dans Dur et Doux.
Dur et Doux regroupe aujourd’hui une quinzaine de groupes, certains de ses sociétaires apparaissant dans plusieurs formations, tels PinioL qui regroupe les l’ensemble des musiciens de PoiL et de Ni, soit deux batteurs, deux guitaristes, deux bassistes et un clavier.
Fin 2019, Dur et Doux sort la quatrième compilation de son histoire :

DUR ET DOUX - Ca Marchera Jamais (2019)

“CA MARCHERA JAMAIS”

L’Album :
Ça Marchera Jamais” présente quinze groupes pour une durée d’une heure vingt.
Ce titre est la devise du label depuis sa création.
C’est CHROMB! qui ouvre l’album avec un extrait datant de 2016. Ce groupe de Math Rock s’est illustré notamment en organisant des “concerts dessinés” avec le concours de Benjamin Flao (la BD Essence).
Les morceaux présentés en suivant vont de 2014 ( Herr Geisha & the Boobs ) à 2019 (Ni, PoiL et Monstre).
Le packaging de la compilation indique les albums visités ainsi que les line-up des formations.
Deux inédits figurent sont au menu :
. “Tout le Monde Ecoute - Le Canon du Silence”, d’Antoine Mermet et Melissa Acchiardi (compères dans Saint Sadrill). Ce titre est enregistré avec la chorale des élèves de l’école des Avignonnets à Saint-Claude.
. “Curdy” de Herr Geisha & the Boobs (toujours avec Melissa Acchiardi)

 

Notre Avis :
Ca fait quelques temps déjà que je vous taraude avec Dur et Doux, pourvoyeur d’alter-musiques qui dispense régulièrement son nectar à un public de connaisseurs attentifs et fidèles .
Si vous n’avez pas encore franchi le pas, cette compilation est pour vous : elle propose un joli panel des productions lyonnaises.
Vous découvrirez des compositions un peu déroutantes, parfois farfelues, souvent très techniques, mais toujours hautement originales.
Pour les amateurs de Rock In Opposition, de Prog’, d’Expérimental, un cabinet de curiosité qui donne ses lettres de noblesses à la musique alternative.

 

Les Infos Utiles :
Site web Dur et Doux : https://duretdoux.com/
Ecouter “Ca Marchera Jamais” sur Bandcamp :
https://duretdoux.bandcamp.com/album/dur-et-doux-ca-marchera-jamais
Dur et Doux sur Facebook : https://www.facebook.com/duretdoux/

NI - Pantophobie (2019)
Tracklist :
1.- Chromb! - Le tombeau est vide 07:11
2.- Ni - Athazagoraphobie 02:36
3.- PinioL - Pilon Bran Coucou 14:02
4.- La Degustacion - Culo Loco 04:35
5.- Pili Coït - I Can Scream 05:13
6.- Hidden People - You Smell 02:46
7.- Sheezahee - Euphoria Day 3 04:15
8.- Djihâd - Mediasphère 04:59
9.- Lucas Hercberg - Invisible Fruit 06:26
10.- Tout le monde écoute - Le canon du silence 03:41
11.- Monstre - Don't Leave 02:08
12.- Herr Geisha & the Boobs - Curdy 03:23
13.- Saint Sadrill - We gave you a smile 03:33
14.- PoiL - Luses Fada 07:07
15.- Brice et sa pute - Adriana Karembeu 09:00

Sortie d'album : LE GRAND SBAM (Expérimental), Vaisseau Monde (2019)

  • Le 13/12/2019
Groupe : Le Grand Sbam
Album : Vaisseau Monde (2019)
Genre : Avant-Garde
Origine : Lyon

 

Le Groupe :
Comme il existait jadis un village d’irréductibles Gaulois, on trouve dans la capitale des Gaules un petit label d’une grande qualité qui lutte contre le formatage ambiant et trouve son bonheur en s’exprimant en dehors des sentiers contrôlés par le commerce de la musique.

Dur et Doux - c’est le nom du petit label - réunit des musiciens qui se croisent et se décroisent au rythme de formations originales, souvent expérimentales, toujours en opposition. Leur devise ? “Ça marchera jamais” !

 
Marie Nachury (Brice et sa pute, Monstre), Antoine Arnera (PoiL), Mélissa Acchiardi (Hidden people, Herr Geisha & the Boobs), Boris Cassone ( Poil, Sheezahee, Herr Geisha & the Boobs), Jessica Martin Maresco (Pili Coït) et Guilhem Meier (PoiL), tous poulains de cette écurie, se sont retrouvés pour donner libre cours à leur créativité dans un collectif de recherche et d'expérimentation musicale : Le Grand Sbam.
Leur album, sorti en cette fin d’année 2019, s’appelle...

VAISSEAU-MONDE

L’Album :
Vaisseau-Monde est un voyage expérimental en cinq titres.
Ses trente-sept minutes lui confèrent néanmoins un format “album”.
Son artwork est de Chloé Bonnard.
Le Grand Sbam - Vaisseau Monde (2019) - Artwork Chloé Bonnard.
Vaisseau Monde est un album imprévisible et contemporain.
Il a été enregistré au studio Pierrefilant (Studio rouge. Pierre Filant 69640 Rivolet). “Pierrefilant” (2018) c’est aussi le titre d’un album de Saint Sadrill, autre membre de la petite famille Dur et Doux.
Sur Vaisseau Monde, seul “Woubit”, quatrième piste de l’album, descend sous la barre des six minutes.
Vaisseau Monde a fait l’objet d’un “teaser” réalisé en septembre 2015 au Bac à traille (Théâtre de La Renaissance - Oullins).

 
 
Ces présentations objectives réalisées, il convient de se pencher sur ...

 

Les Critiques :
. “Ceci n’est pas un disque, c’est une expérience. Attachez (très bien) vos ceintures.
http://www.adecouvrirabsolument.com/spip.php?article7810

. “L’aventure vaut le détour; c’est l’ivresse sonore, on se hasarde et on titube stylistiquement, mais on trouve la juste voi(e)x.
https://www.muzzart.fr/20191106_22954_le-grand-sbam-vaisseau-monde-dur-et-doux-6-decembre-2019/

 

. “Le Grand Sbam n’est pas un groupe normal, et “Vaisseau Monde” n’est pas un album dans la norme. L’individualité a son prix, et je suis plus qu’heureux d’avoir à le payer.”
https://www.bluesbunny.com/Reviews/ReviewID/2923/xmps/11123

 

Vaisseau Monde s'adresse davantage aux personnes qui veulent entendre un son intéressant, stimulant, excitant, et des groupes qui ne choisissent pas de flatter leurs goûts.
https://www.babyblaue-seiten.de/album_18409.html

 

Notre Avis :
Le Grand Sbam nous immerge dans un univers abyssal. Derrière les hublots de son Vaisseau Monde passent des sirènes (remarquable travail des voix) et autres créatures dansantes, imprévisibles et surprenantes.
Entre musique contemporaine et Fantasia chez les Progueux. Pour les amateurs de hors-piste essentiellement.

 

Les Infos Utiles :
Le Grand Sbam sur Bandcamp :
https://legrandsbam.bandcamp.com/
Le Grand Sbam sur Facebook :

https://www.facebook.com/GrandSbam/

L'interview au saut du NI.

  • Le 19/05/2019

Groupe : Ni
Genre   : Metal Prog' Expérimental
Origine : Macon / Bourg en Bresse

2015 press photo jean christophe mazue 300 dpi

Ni par  Jean-Christophe Mazué

Ni est une hydre à quatre têtes qui déconstruit la musique pour mieux la reconstruire.
Après “Les Insurgés de Romilly” (2015), le quatuor de la région Macon/Bourg en Bresse revient en 2019 pour décliner la peur en neuf titres avec le contagieux “Pantophobie”.
Comme Ni s’était assis pour faire une pause entre deux concerts (cf photo ci-dessus), nous en avons profité pour leur poser quelques questions. C’est l’interview au saut du Ni.
Tout ça se passe bien sûr chez
Dur et Doux, collectif dont on connait la qualité.


 


 
""Nous avions depuis un bon moment envie d'écrire une musique qui soit à la fois plus lourde, plus sombre et avec de l'air…"
Anthony Béard

 

Bonjour Ni. Je vous propose d'abord un saut dans le passé. Premier album acheté ?
Anthony Béard (guitare) :
Je crois que c'était un live de Guns’ N’ Roses (Haha !) “Live like a suicide”.
François Mignot (guitare) : Nirvana, “From the muddy Banks of the wishkah”.
Benoit Lecomte (basse) : Bouba le Petit Ourson”, de Chantal Goya, en 45t.
Nicolas Bernollin (batterie) : Je dirais certainement un Nirvana...

 

Qu'est-ce qui vous a conduit à la musique ?
Anthony Béard :
L'envie d'être une superstar du Rock, comme Slash.
François Mignot : Mes parents m'emmenaient en voiture au cours de saxophone.
Benoit Lecomte : Les barils en carton de lessive , je tapais dessus sur Kiss.
Nicolas Bernollin : Quand j’avais trois ou quatre ans, le fils d’un des amis de mon père qui jouait de la batterie m’a mis derrière cet instrument. J’ai eu un déclic qui ne m’a jamais lâché depuis.

 

Quelle est votre conception d'une "bonne" chanson ?
Anthony Béard :
Il faut que ça parle d'amour.
François Mignot : Toutes les chansons sont bonnes pour peu qu'on les écoute plusieurs fois.
Benoit Lecomte : Pas d'intro, pas de couplet, pas de refrain, puis pas de fin.
Nicolas Bernollin : Quand elle te traverse le ventre, et pas seulement les oreilles ou le cerveau.

 

 
Comment vous êtes-vous rencontrés et comment s'est formé Ni ?
Nicolas Bernollin :
Anthony, François et moi-même nous sommes rencontrés au collège en 1997/98, nous avions douze ou treize ans, et nous avons commencé un groupe qui est devenu diatrib(a). Quand diatrib(a) s’est arrêté en 2008, nous avons créé dans la foulée Ni en 2009, avec Ben à la basse, que j’avais rencontré sur la tournée JMPZ, car j’étais à l’époque éclairagiste pour eux.

 

Comment naissent vos compositions ?
François Mignot :
Les morceaux de ce dernier album ont été composés par les manches (Ben, Anthony et moi). Chacun a composé dans son coin plusieurs morceaux qu'on a d'abord appris et joué tels qu’ils étaient écrits, puis nous les avons réarrangés tous ensemble dans le local de répet’.

 

J'ai compté quatre opus de Ni. Pouvez-vous me faire un point sur votre discographie et me dire où l'on peut écouter ou acheter vos albums ?
Nicolas Bernollin :
En effet nous avons sorti à ce jour deux EPs (2010 et 2012) et deux albums sur notre label collectif Dur et Doux : Les Insurgés De Romilly en 2015 et Pantophobie en 2019.
Il est possible possible d’écouter et/ou d’acheter notre musique sur toutes les plateformes de streaming classiques (Spotify, Deezer, Itunes), sur notre notre Bandcamp, sur Youtube, et aussi dans les magasins spécialisés.
Il y a tous les liens sur notre site www.ni-music.com et sur le site de notre label Dur et doux www.duretdoux.com , sur lesquels vous pouvez aussi écouter tous les superbes groupes de notre poney-club.

Ni insurges

NI, Les Insurgés de Romilly (2015).
 

En 2015 paraissait Les Insurgés de Romilly. D'où vient ce titre et quel regard portez-vous aujourd'hui sur cet album ?

Benoit Lecomte :
Le titre vient d‘une anecdote historique bien marrante que l’on peut entendre dans son intégralité sur le disque à la fin du titre “Butor”. On marque un virage sur cet album vers des compositions plus droites, plus de riffs, plus de tournes, comparées aux deux LP précédents, plus poly-rythmiques schizoïdes…

 

Vous vous engagiez ensuite avec vos camarades de Poil dans l'aventure PinioL, hydre à sept têtes, deux batteries, deux basses, deux guitaristes et un clavier. L'aventure Bran Coucou (2018) est-elle un bon souvenir, et Piniol renaîtra-t-il un jour ?
Benoit Lecomte :
Bien sur, excellente aventure ! Il s'agit déjà de continuer à tourner cet album sur scène jusqu'à la fin de l'année, puis d'envisager l'écriture d'un second.
 
60690487 419512538597335 2790620988729982976 o

Aujourd'hui vous voici avec Pantophobie, un album dont chaque titre correspond à une peur. Comment est venue cette idée et chaque morceau est-il inspiré par la phobie qui lui donne son nom ?

Benoit Lecomte : Cette idée est venue naturellement d’une résonance intime, personnelle, singulière pour chaque membre du groupe au moment de l’ écriture de ces titres. Ensuite, d'un sujet sociétal vraiment d'actualité très sérieux, puis aussi d’une bonne déconne à la découverte des peurs loufoques qui existent. Nous n’avons pas composé à partir des noms des différentes phobies mais plutôt cherché dans le concept des phobies à ne pas se prendre trop au sérieux.

 

Davor Vrankić a réalisé un artwork fabuleux. Comment avez-vous eu l'idée de travailler avec cet artiste, quelles indications lui avez-vous donné, et qu'avez-vous pensé du résultat ?
Benoit Lecomte :
J’ai rencontré Davor à Paris lors d'une de ses expos à la Halle St Pierre, et j'ai adoré son travail totalement impressionnant en format réel ! J’ avais gardé son contact, alors on lui a demandé si il était possible d'utiliser l'une de ses œuvres. Il était tout à fait ravi, nous l’ étions tous, voilà. Pas d'indications, pour un résultat qui colle parfaitement à l’univers du disque.
 
60402477 419514888597100 9011682942899978240 o
NI, Pantophobie (2019) - artwork de Davor Vrankić.

Pantophobie est un album assez sombre, puissant, parfois violent, et pas totalement instrumental, (encore que la voix soit utilisée comme un instrument). Certains passages m'ont évoqué Dream Theater ou Devin Townsend, même si ces artistes sont éloignés de votre univers en déconstruction. Et vous, que diriez vous à Propos de Pantophobie ?

François Mignot : C'est marrant parce que lorsque j'avais douze ans, l’un de mes morceaux préférés était Peruvian Skies, de Dream Theater, une sorte de ballade Metal américaine parlant du Pérou. Heureusement, la puberté et mes études supérieures de physique m'ont permis de tourner la page, mon travail psychanalytique de résilience m'ayant amené à me reconstruire sainement malgré ce traumatisme initial. J'ai malgré tout encore peur des Péruviens et de leur musique.
Pantophobie a été composé en essayant au mieux de s'éloigner de toute influence de la flûte de pan. Le résultat est bel et bien celui que tu as décris dans ta question.
Anthony Béard : On peut dire que Pantophobie n'a pas été facile à accoucher, nous étions tous dans une période de vie assez remuée, et nous étions passés par pas mal de réflexions autour de Ni, sur sa durabilité, sa faisabilité à la vue des projets de vie ou professionnels de chacun. Après, quand nous avons commencé à écrire, nous avions certes une envie de proposer un album qui se démarque des autres opus, mais nous avions depuis un bon moment envie d'écrire une musique qui soit à la fois plus lourde, plus sombre et avec de l'air… Il a encore une fois été assez simple d'aller tous les trois dans la même direction lors de la phase de compo.

 

Que va faire Ni dans les prochains mois ?
Nicolas Bernollin :
Tourner, tourner, tourner au maximum, et ensuite se pencher sur le prochain disque.

 

Deux albums essentiels à placer sur l'Arche de Noé pour tout re(dé)construire dans la bonne direction ?
Anthony Béard :
Trout mask replica”, de Captain Beefheart et “Trout mask replica”, de Captain Beefheart.
François Mignot : Le dernier album de Bach qui vient de sortir. La prod est vraiment énorme ! Et peut-être la comédie musicale “Cindy 2002”. Peut-être…
Benoit Lecomte :Master série” d‘Henri Salvador, et “Les Plus Grands Airs Sifflés”, par Micheline Dax.
Nicolas Bernollin :An Evil Heat”, d’Oxbow, et les “Gnossiennes” d’Erik Satie.

 

Merci Ni d'avoir bien voulu m'accorder cette interview.
Benoit Lecomte :
Merci.
 
   
Liens Utiles :
60355226 419523661929556 2014889013910962176 o
Ni, par Jean-Christophe Mazué.
Merci à Judith pour son intercession.

Sortie d'album : POIL (Rock Experimental), Sus, (2019)

  • Le 20/04/2019
Groupe : PoiL
Album :
Sus (26/04/2019)
Genre : Prog’ Noise Rock Expérimental (etc)
Origine : Lyon


C’est encore une jolie perle que le label lyonnais Dur et Doux ajoute à son chapelet le 26/04/2019 : Si vous avez l’oreille curieuse et le goût du hors-pistes, Poil pourrait bien vous captiver avec ce Sus que vous n’entendrez jamais à la radio.
 
LE GROUPE :
 
Poil c’est...

Antoine Arnera : Keyboards/vocals
Boris Cassone : Guitar/Bass/vocals
Guilhem Meier : Drums/vocals

C’
est donc un trio lyonnais dont le premier album, L’Ire des Papes, a déjà fêté ses dix ans.
Poil pratique un Rock Expérimental auquel il intègre un large éventail d’influences, pouvant allier la noirceur du Metal aux chants polyphoniques occitans au gré de ses inspirations.

Après Brossaklitt (2014) et le récent Split-Album Mula Poil (2018), Poil, revenu de l’aventure PinioL, qu’il partageait avec ses camarades de Ni, chatouille nos oreilles comme un oiseau printanier, mais un oiseau un peu biscornu, au chant curieux...
 

 L'ALBUM : 

L’album s’appelle Sus.
 
Poil
POIL, Sus (2019) - artwork de Kamille Fau

L’artwork est signé Kamille Fau. Un drôle de petit être bleu nous fixe avec ses grands yeux de lémurien étonné. Il semble émerger d’un tas de foin. Une étiquette rudimentaire est posée sur son front. C’est lui qui nous invite au voyage.

LES TITRES :

 

  • Sus la Peira (11:58), machine à concasser, un peu hypnotique, qui rappelle l’atmosphère des Temps Modernes, qui s’affole parfois pour se terminer en feu d’artifice.
  • Lo Potz, un court acapella (1:12) qui vous offrira une brève halte avant de reprendre l’ascension.
  • Luses Fadas (7:07), catchy, et pourtant imprévisible et angoissante.

 

  • Greu martire (6:20), le plus barré de l’album, machine déréglée dont les ressorts bondissent dans tous les sens.
  • Chin Fou (14:19) commence par des polyphonies. Un clavier sidéral ou oriental annonce l'arrivée d'une mouche folle.

 

EN RESUME :
Sus à des allures de meuble Ikea livré sans son plan, pourtant l’on ne s’égare pas lors de la visite de ce captivant cabinet de curiosités. Poil est parvenu à assembler l’invraisemblable avec virtuosité. Il nous livre un plat épicé destiné aux gourmets plutôt qu’aux amateurs de réchauffé. Un album de Rock qui sort des ornières pour tracer son propre chemin.

Pour illustrer la sortie de Sus, Poil propose un “teaser” de Chin Fou.
La version présentée n’a qu’un lointain rapport avec celle de l’album, on vous recommande cependant de la regarder jusqu’au bout - ce trio n’en fait décidément qu’à sa tête...

 

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES :

  • Sus sera disponible sur Bandcamp à partir de 6€66.
    Vous pouvez le précommander dès maintenant.
    Si vous le téléchargez, privilégiez pour un meilleur confort d’écoute les formats WAV ou FLAC.
    Bandcamp propose un large choix de fichiers, et c’est illimité.
    https://poil.bandcamp.com/album/sus
  • Retrouvez Poil sur Facebook (N’oubliez pas de liker leur page) :
    https://www.facebook.com/POILband/
 

Sortie d'album : ULTRA ZOOK - L'Album (2019)

  • Le 23/03/2019
Groupe : ULTRA ZOOK
Album :
Ultra Zook L’Album
Genre :
Zumba Expérimentale Acrobatico-Auvergnate d’avant-garde à flûtes.
Origine :
Clermont-Ferrand
 
      
Il se passe toujours quelque chose chez Dur et Doux.
Après “Pantophopie”, le Ni nouveau sorti début mars 2019, le collectif lyonnais nous propose le premier LP d’Ultra Zook.
L’Album (c’est son titre - il va falloir expliquer ça à François Pignon...) est sorti hier, 22/03/2019.
 

Ultrazook

ULTRA ZOOK - L'Album (2019)
 
Formé en 2011, Ultra Zook est un trio Clavier/Basse/Batterie/Voix et... Flûtes !
Il est l’auteur de trois EP : EPUZ (2012), EPUZZ (2013) et EPUZZZ (2014).
Vous les trouverez sur Bandcamp sans casser votre petit cochon : ils sont à un euro pièce !
L’Album est le premier LP d’Ultra Zook.

 

Les connaisseurs reconnaîtront derrière l’artwork le travail de Willy Tenia, déjà remarqué pour ses collaborations avec CHROMB ou PoiL.
A ce propos : les amateurs pourront retrouver ses œuvres le 27/03/2019 au Central Vapeur de Strasbourg ; les informations utiles sont ici : Vernissage Willy Ténia Kakakids.

Revenons à Ultra Zook. Qu’avons-nous, musicalement ?
(NDLR : moment de solitude du rédacteur)

Une certitude : totalement barré, Ultra Zook n’a plus pris son traitement depuis longtemps.
Certes, direz-vous, il n’est pas dangereux, juste particulièrement joyeux, faussement décousu, totalement échappé. Pour autant, en vérité je vous le dis : il n’est pas prêt de passer à la radio ! Aussi, aucun scrupule : signalez L’Album aux autorités ! Partagez-le !
Textuellement, Ultra Zook ne craint pas de poser les questions qui ne franchiront jamais les barrières du Grand Débat National : “Pêche ? Poire ? Prune ? Quelle sorte de fruit êtes-vous ?” Particulièrement inspirants, les fruits,  on les retrouve en morceaux, comme dans Gibeli Gibelo, “Derrière chez moi/Il y avait des noix/J’en cueillais deux/ J’en mangeais trois”, sont une des thématiques fortes de cet album qui ne mâche pas que ses mots.
Résumer L’Album d’Ultra Zook ? Imaginez une table plus ou moins ronde autour de laquelle Philippe Katerine philosopherait avec Francky Vincent autour d’un sirop de papaye, tandis qu’arrive un serveur annonçant que Christian Vander les demande au téléphone.
Un opus foutraque et joyeux qui n’a pas volé son artwork.
A découvrir impérativement !

L’Album est à prix Malin, entendez 6.66€, sur Bandcamp. https://ultrazook.bandcamp.com/album/ultra-zook-lalbum
 
       
Ultra Zook en concert :
- le 23/03/2019, à LE TREMPLIN - Musiques actuelles - Beaumont avec CHROMB.
- le 01/05/2019 au Kitchen Kustoms d’Orléans avec EPIQ.
 
N’oubliez pas de liker la page Facebook d’Ultra Zook : https://www.facebook.com/ultrazook/

Sortie d'album : Ni (Prog' Rock Expérimental), Pantophobie (2019)

Groupe : Ni
Album :
Pantophobie (2019)
Genre :
Math Rock à voix / Experimental Prog’ Metal
Origine :
Bourg-En-Bresse / Macon
    
Après trois opus en nom propre et une pause “Bran Coucou” merveilleusement barrée réalisée avec leurs camarades de PoiL sous le nom de PinioL, Ni revient chez Dur et Doux en ce mois de mars 2019, avec neuf morceaux référençant chacun une peur particulière et tocarde, réunis ici sous le titre générique de “Pantophobie”, c’est à dire la peur de... Tout !
Ni 1
Ni, Pantophobie. (2019) - artwork de Davor Vrankić
La galette est emballée dans un magnifique artwork que le groupe a eu la bonne idée de confier à l’artiste croate Davor Vrankić, dont vous pouvez admirer les œuvres ici : http://www.davorvrankic.net/works/
Côté musique, c’est à Heliophobie (illustré par un clip) que revient l’honneur d’ouvrir la marche. Après une première minute trente destinée à rappeler au distrait qu’il franchit les portes du territoire Noise Rock, la composition prend un aspect métallique, puissant et progressif, confirmé sur la seconde piste, tandis que la troisième retrouve un terrain Math Rock qui se durcit sur la fin.


L’album musarde ainsi tout au long des neuf morceaux, alternant phases métalliques et passages Noise / Math Rock, particulièrement bien servi par la puissance d’un son concocté par Hervé Faivre (Igorrr) pour les prises studio et Remy Boy ( Gojira, Secret Chief) pour le mix.
Pantophobie rassurera ceux qui ont aimé “Les Insurgés de Romilly” (2015), dont il est un digne successeur, et fédérera les amateurs d’Extrême Prog’ Metal à la Devin Townsend. Les fans des albums les plus sombres de Dream Theater devraient également y trouver leur compte. Pantophobie est donc le disque qui convient à tout fan de Metal qui souhaite élargir non seulement son vocabulaire et ses connaissances médicales, mais aussi son champ musical par des incursions dans la sphère Noise.
Ni démontre avec Pantophobie qu’il n’a rien perdu de son inspiration, mieux, il se bonifie et ne craint en rien cette leucosélophobie qu’il célèbre. Disponible sur Bandcamp au prix de 6.66€ (évidemment !), Pantophobie est l’opus de Math Rock idéal pour diversifier votre CDthèque métallique... A moins que vous ne soyez caïnophobe ?
 
                                                         
Les curieux aimeront sûrement savoir quelles sont ces peurs qui donnent leurs noms aux morceaux de Pantophobie :
Pantophobie : peur de tout
Héliophobie : peur le la lumière du soleil
Alektorophobie : peur des poulets
Lachanophobie : peur des légumes
Leucosélophobie : angoisse de la page blanche
Catagelophobie : peur du ridicule
Athazagoraphobie : peur d’être oublié
Kakorrhaphiophobie : peur de l’échec
Lalophobie : peur des discours
Stasophobie : peur de se tenir debout
        
Ni sera en concert un peu partout en France et en Europe.
Toutes les dates sur leur page Facebook :
https://www.facebook.com/ni.ni.ni.music/
Pantophobie est disponible ici :
https://niiii.bandcamp.com/album/pantophobie