BOF

Chronique d’Album : BONBON NOIR (Rock) And So Be It Anita (EP-2020)

  • Le 25/08/2020
Groupe : Bonbon Noir
Album : And So Be It Anita (EP-2020)
Genre : Bande Originale
Origine : Paris

Par Ahasverus

 

Le Groupe :
“Je suis Anita Black, fille de Colette et Richard Black. J’avais jusqu’à ce soir une vie délicieuse, magique.”
  • Bonbon Noir est un ambitieux projet pluridisciplinaire lancé en 2016 par Laurent Querné alias Lord Erwan Kern, alias Sat (Flying Pooh).
  • Il initie ce projet par l'écriture du roman, "Bonbon Noir", narrant les aventures d'Anita Black, orpheline dans le New-York des années 30 suite au décès de ses parents dans un incendie.
  • Bonbon Noir, c'est également de nombreux artworks menés par une multitude d'illustrateurs.
  • D'autres dérivés du roman (court-métrage, audio-book) sont à l'étude.
  • Simultanément sort un premier EP, la bande originale du livre, objet de notre publication...

“And So Be It Anita”

L’Album :
  • “And So Be It Anita” comporte six pistes pour environ vingt-huit minutes.
  • Sur l’origine de son projet, Laurent Querné explique :
    “En 2015, à peine notre tournée (NDLR : Flying Pooh) arrivée à son terme, notre clavier nous annonce son départ. Quelques semaines après, c’était au tour de notre bassiste – qui était là depuis le début – de partir. On se retrouve alors à quatre, alors que le groupe avait déjà compté douze membres par le passé ! Alors, il a fallu se remettre en question et je ne voulais pas refaire encore et encore la même chose avec Flying Pooh… Et entretemps, j’avais commencé à écrire un petit scénario – une petite nouvelle – mettant en scène le personnage féminin d’Anita Black, et je voulais en créer la bande originale et sortir du schéma « refrain/couplet/refrain »”
    http://www.heretik-magazine.fr
  • Le line-up de Bonbon Noir est composé de quatre membres de Flying Pooh : Sat (chant), Dave (bass), Rek (Guitars, claviers), Matt (batterie, percussions).
© Bonbon Noir
  • Premier extrait dévoilé au public, “An Absolute Beginner” a été mis en ligne en avril 2020.

 
Ces données objectives énoncées, voyons maintenant...

 

Les Critiques :
Notre Avis :
“And So Be It Anita”, dès son “Grand Opening”, dès sa partie sifflée, entraîne l’auditeur dans un décor qui évoquera d’abord le regretté Ennio Morricone, lequel nous quittait quelques jours seulement après la sortie de cet opus.
Le maestro n’est pas la seule référence de l’EP, puisque les compositions soignées invitent au vagabondage à travers un univers cinématographique particulièrement prégnant dans la musique.
Le Rock parvient néanmoins à se rappeler à votre bon souvenir, d’abord délicatement par le très beau triptyque “An Aboslute Beginner”, puis d’une manière plus affirmée avec la bien nommée “Bullrock Island (feat. Lady Damiot)”.
Le tout est joliment ficelé. Il s’en échappe des notes qui soufflent en tourbillon, s’enroulant autour du bec de gaz qui a pris forme dans votre salon.
“And So Be It Anita” s’écoute les yeux mi-clos, tel un Bonbon qui se laisse fondre sous la langue. Quand il est fini, on se dit qu’on a passé un bien agréable moment, et on en reprend.
On salue l'originalité, la qualité et l’ambition de l’oeuvre.

 

Les Liens :