Chronique d'album : EKPHRASIS (Prog Jazz Metal), "Weird Interbreeding" (White Edition)" (2021)

  • Le 29/06/2021

Groupe : EKPHRASIS
Album : « Weird Interbreeding (White Edition) » (28/05/2021 - Unicorn Digital)
Genre : Prog Jazz Metal
Origine : Avignon
On aime : la virtuosité

Par Ahasverus

Le Groupe :

  • L'univers musical d'Ekprhasis est un métal progressif mâtiné de larges influences, notamment tirées du jazz.
  • Ekphrasis est un projet de Benjamin Savariau (*) conçu initialement comme un one-man-band.
    (*) Endorsé par un grand nombre de marques de musique, Benjamin Savariau a notamment été, à l'âge de vingt-et-un ans, le plus jeune Français professeur de conservatoire. Il a  accompagné de très grands artistes de la chanson française.
  • En 2020, c'est donc seul qu'il écrit et interprète « Weird Interbreeding (Black Edition) », son premier album.

Ekphrasis1EKPHRASIS, « Weird Interbreeding (Black Edition) » (2020)

  • Encouragé par des critiques élogieuses, Benjamin Savariau décide de réenregistrer totalement « Weird Interbreeding », avec cette fois-ci Franck Hermanny (Adagio, Shawn Lane, Stephan Forté) à la basse, et Clément Pernet (Rio Mandingue, bESS) à la batterie. Samuel Diouf (Poulpe Friction) complètera le line-up en tant que clavieriste pour le live.
  • Cette nouvelle version sort le 28/05/2021. Elle s'appelle :

« Weird Interbreeding (White Edition) »

EkphrasisEKPHRASIS, « Weird Interbreeding (White Edition) » (2021)

L'Album :

  • « Weird Interbreeding (White Edition) » est un dix pistes d'environ une heure et sept minutes.

Notre Avis :

« Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage »...
Le perfectionniste Benjamin Savariau redonne vie à « Weird Interbreeding » dans une nouvelle édition totalement remaniée. On ne va pas vous refaire la chronique de cet album dont nous vous parlions l'année dernière. Nous le jugions « musicalement énorme et aussi périlleux que la course d'une caisse à savon lancée à pleine vitesse dans une descente bordée d'un côté par un mur et de l'autre par un ravin », et nous le classions « parmi les révélations les plus significatives de cette année 2020 ».
La nouvelle version de « Weird Interbreeding », qui marque la signature du groupe sur le label Unicorn Digital, est sans doute possible encore meilleure que sa soeur aînée. Sa production s'en trouve nettement améliorée. C'et donc vers elle que vous vous dirigerez sans hésiter pour découvrir ce groupe de prog virtuose qui met du jazz dans son métal.  Quant à ceux qui ont déjà la première mouture de « Weird Interbreeding », nous leur recommandons quand même de se pencher sur cette version revisitée, la différence justifie l'écoute.

Les Liens :

 

PROGRESSIVE JAZZ