PERSONA, "Animal" (album - 2021)

  • Le 25/10/2021

Groupe : Persona
Album : « Animal » (23/10/2021)
Genre : Metal
Origine : Allemagne
On aime : Le son, la maîtrise dans tous les registres et la capacité du groupe à faire évoluer son métal.

Par Ahasverus

Retour de Persona, groupe formé en 2012 par le guitariste Tunisien Melik Khelifa et la chanteuse/pianiste Serbe Jelena Dobric. Un groupe qui a su faire sa trace en jalonnant l'espace métallique d'albums de qualité qui lui ont permis de s'installer durablement dans le paysage international grâce aux pépites que sont Elusive Reflections (2016) et Metamorphosis (2017), deux albums qui tiennent toujours remarquablement la route.

Persona metamorphosisPERSONA - Metamorphosis (2017)

En 2019, petit séisme : Persona part s'installer en Allemagne. Exit son batteur Youssef Aouadi, de même que sa bassiste, Nesrine Mahbouli, qui lâche la basse pour aller exercer ses talents de soprano sur la scène de l'opéra de Tunis et au sein de Cartagena, autre phénomène tunisien.

Persona line up 2021PERSONA - Line-up 2021

C'est donc avec un line-up flambant neuf et de plus en plus international (voir in fine) que Persona aborde 2020 par  le biais d'un set acoustique filmé à Hanovre. Le groupe en profite pour éditer « Persona Unplugged », un  album que vous trouverez sur Bandcamp - lien in fine.


Fin 2020, Persona rebranche ses guitares et révèle le single « Alpha ». Le titre mélodique est rapide, et son chant très agressif. C'est un avant-goût du futur album.

Ce nouvel opus nous est livré en octobre 2021. Il s'appelle :

« ANIMAL »

C'est un dix pistes, et l'on comprend vite à l'étude de la première que l'avant-poste « Alpha » ne nous avait pas trompé : le millésime 2021 se veut incisif, et « Ghost », en ouverture, enfonce le clou.
La structure est méchamment saccadée. Jelena Dobric alterne un chant clair et  puissant avec des growls vindicatifs.
Le son est au cordeau, l'approche est actuelle.

Des sonorités légèrement dissonantes (Animals), et un soupçon très diffus d'influences orientales (Swallow The Night) peuvent se faire entendre. Les rythmiques ne vont pas au plus simple (Hurricane). Persona surprend - et il le fait avec ce qu'il faut de musicalité pour ne jamais nous perdre.
Le son reste au confluent de plusieurs styles (prog', mélodique, symphonique), tous parfaitement conduits. C'est propre, très fouillé, servi par une production qui veille à s'adapter à chaque phase pour mettre en valeur chaque spécificité, telle la frappe du piano sur « Shadows »,  une ballade qui permet à Jelena Dobric de placer sa voix très haut - ce qu'elle fait remarquablement. Globalement très moderne, Persona se montre enfin capable de baroque et d'électro (Shout Out Loud).
Concluons sans ambages : Persona s'est sorti les doigts pour nous présenter un album agressif, varié, et démarqué de ses précédentes productions. Dans une sorte de cheminement rationnel, il réussit à ne jamais faire  deux fois le même opus et à moderniser son propos tout en lui restant fidèle. Persona est incontestablement l'un des grands du métal international, et « Animal » est une réussite de plus sur son parcours discographique. Vous ne pourrez pas passer à côté.

Persona cover

Technique :

  • Musique : Marco Meyer & Persona
  • Paroles et mélodies : Simon Schröder, Jelena Dobric, Marco Meyer
  • Arrangements, production, mixage : Marco Meyer
  • Mastering : Martin Schnella

Line-up :

  • Jelena Dobric (chant, clavier)
  • Melik Khelifa (guitare)
  • Yosri Ouada (guitare)
  • Eike Nehen (basse)
  • Simon Schröder (batterie)

Tracklist :

1 - Ghost
2 - Animals
3 - Beyond
4 - Hurricane
5 - You Can't Stop Me
6 - Oracle
7 - Shadows
8 - Shout Out Loud
9 - Alpha
10 - Swallow The Night

Les Liens :