Les N'importe-Quoi d'Ahasverus : K-LIZEUM, "Libère Le Bizarre" (2018)

  • Le 12/11/2021

(écrit initialement en octobre 2019 pour French Metal, Punk et Rock Promotion)

K lizeum maeva brifflotK-LIZEÜM par Maëva Brifflot

Voila longtemps qu'il voulait qu'on fasse un truc ensemble, Louis.
« — J'aime bien ton style », il répétait. Moi ça me flattait plutôt...
Il poursuivait :
« — T'écrirais pas un petit papier pour French metal, punk et rock promotion ? Un par mois ? Une chronique d'album, par exemple... »
Un par mois, pas plus ! C'est comme ça que je débarque chez Louis début octobre 2019, mon Rhodia à la main. Il m’ouvre la porte dans un de ses fameux peignoirs Mötley Crüe The Dirt. «  Je les commande en Allemagne », m’explique t-il. On s’ installe sur son canapé, des bières et de quoi grignoter égaient la petite table du salon.
Pour inaugurer la rubrique, Louis m’avait proposé «  Libère Le Bizarre », l’album des Belges de K-Lizeüm . Jean-Marc Ernes et ses potes avaient démarré fort avec ce mélange remarquable de Nu-Métal et de chanson française. La voix d'Ernes, concurrent de The Voice Belgique, est un atout majeur qui permet au quintette de se démarquer. Aussi fort en chant clair qu’en chant hurlé, à la manière d'un Ivan Pavlakovic, brailleur en chef de Disconnected et de Heavy Duty, Ernes peut tout se permettre, du velouté « L’Aube d’Avril »...

au déjanté « En Retard »...

Mais pour l’heure, Louis trépigne sur le canapé. Il me presse :
« — Lis ton papier, mec ! »
J'ouvre mon bloc tandis qu’il envoie, tout joyeux, les doigts dans un bol d’olives. Je commence :

« — Sorti en 2018, Libère Le Bizarre est l... »
Louis m’arrête aussitôt. « Sorti en 2018 », ça le chiffonne. Ca ne fait pas pro : on donne l'impression d’avoir raté l'opus à sa parution. « Laisse les gens dans le flou quant à la date de sortie. De toutes façons le son est très actuel » m'explique-t-il.
J'opine du chef, je biffe la date, je poursuis ma lecture :
« — Libère Le Bizarre est le premier album du groupe de Metal wallifornien K-Lizeum. »
Louis se frotte l’œil.
« — Et Premier Combat ? » demande-t-il.

K lizeum epK-LIZEUM, Premier Combat (EP - 2016)

Je conteste :
«  — Premier combat ? C’est un EP ! Par album on entend plutôt...
—  Je sais ce qu’on entend par album, mec ! Mais... (Louis se penche un peu vers moi) Parler de “premier album”, c’est pas anodin ! C’est comme dire à l'artiste que son EP, c'est un sous-genre ! Au grenier les EP ! C'est ça l'impression que tu veux donner ? Allez, mec, relis, mais sans "premier". »
Je m'exécute :
«  — Libère le Bizarre est l'album du groupe de Metal wallifornien K-Lizeum.
— Tu vois, c'est mieux ! tranche Louis. Par contre, "groupe de Metal wallifornien" ça ne va pas... Mon groupe Facebook, je l’ai appelé French Metal, Punk et Rock Promotion ! F-R-E-N-C-H, mec ! Et toi tu déboules avec un groupe Wallon !
— Mais ils sont Belges, chez K-Lizeum ! Et c'est toi qui m'a proposé cet album !
— Je sais qu'ils sont Belges, mais alors on n'est plus dans le concept du zine ! Tu piges ? La musique, c'est universel ! Ton histoire de "métal walifornien", c'est mal venu ! »

Je poursuis :
«  —  En douze pistes, leur Nu-Métal mâtiné de chanson française donne à K-Lizeum une identité forte. »
Louis hésite :
«  — Le zine, c’est pas "Nu-Metal et Chanson Française Promotion "... Et puis “Identité", c'est très marqué à droite, politiquement ! Sans compter qu'avec les rivalités Flamands/Wallons, on court droit au malentendu. Tu vas nous priver d’un lectorat en Belgique... »

Je raye "identité forte".
«  — Qu'est-ce qu'il te reste ? demande Louis.
— Je pensais détailler l’album piste après piste... »
Il souffle :
«  — Le "piste par piste", on voit ça partout...
—  Mais c'est une chronique. Il faut bien qu’on parle des morceaux !
—  On cherche un concept nouveau, mec. Parler de l’album et de la musique, oui. Mais parler des morceaux, c’est un process usé jusqu’à la corde ! »
Il demande mon bloc, mon stylo, et il raye de larges lignes de mon texte.
En fin de page, son front trahit une préoccupation :
«  — Pourquoi tu as écrit “Poursuivant sa révolution” ?
— Fais voir... Ah ! C’est ma conclusion : Poursuivant sa révolution joyeuse, K-Lizeum démontre en un album son talent et tout son potentiel. A suivre ! »
Louis hoche la tête, désapprobateur.
«  — Tu as conscience que "Révolution" par les temps qui courent, c’est juste bon pour que mon zine se retrouve avec les RG sur le dos et qu'on me sucre les subventions ? Tu veux que les flics débarquent chez moi au petit matin pour une perquisition ?
— Mais là c'est "Révolution joyeuse" !
- Joyeuses elles le sont toutes ! Au début ! On sait bien comment ça finit ! »
Il me gueule dessus maintenant, Louis. Il en appelle aux anarchistes, à la bande à Bonnot, à Mao, à Louise Michel et à Vladimir Poutine. Moi j’avais pas vraiment pensé à tout ça, alors je fais profil bas. Dans l’oeuf la révolution ! Il reprend, un peu calmé, essoufflé quand même :
«  — Quand tu écris "K-Lizeum démontre tout son talent", tu ne trouves pas que c'est un peu réducteur ? Tu sous-entends qu’il aurait donné son talent tout entier, que le potentiel est épuisé ? »
Je baisse la tête sous le poids de la culpabilité. Louis noircit ma feuille.
«  — Relis », fait-il d’un air satisfait en me tendant le Rhodia.
Il n'y a plus grand chose.
«  — Libère Le Bizarre est l'album de K-Lizeum. A suivre ! »

Louis ferme les yeux. Il demande de répéter, pour bien peser chaque mot, encore et encore. Je le sens heureux comme un gros chat, j'entends presque son ronron léger.
«  —   T’en penses quoi ? » demande-t-il enfin.
C'est concis, que puis-je dire d'autre ? Louis hoche la tête. Il s’anime gaiement :
«  — On le tient, mec, le concept ! Une chro par mois comme ça, tu me fais ! C'est court, c'est clair, c'est précis ! Je la vois d'ici, ta chronique :


K lizeum album

Chronique d'album : K-LIZEUM, "Libère Le Bizarre" (2018)

Libère Le Bizarre
est l'album de K-Lizeum.
A suivre !


«  — Sûr, Louis ? On ne met rien d'autre ?
— Tu pensais à quoi ?
— Peut-être un mot sur leur concert du 9/11/2019 au Kultura de Liège ?
— C’est en Belgique, Liège, non ? Et nous c’est French Metal, tu te rappelles ? F-R-E-N-C-H ! »
Il referme les yeux et me souffle voluptueusement :
«  — Le concept, mec ! Le concept... »


Liens utiles :

 

 

N'Importe-Quoi