Chronique d’Album : MOBIUS (Metal Prog’), Kala (2020)

  • Le 21/02/2020
Groupe : Mobius
Album : Kala (01/2020)
Genre : Metal Prog’
Origine : Île de la Réunion/Lyon

 

Le Groupe :
Mobius est un groupe de Metal Progressif né en 2012 sur l’Île de la Réunion dont sont originaires Adrien (batterie) et Guillaume (claviers).
A propos du choix du nom de sa formation, Adrien explique dans une interview de 2016 :
«Mobius», c’est moi qui l’ai proposé. On cherchait un nom, et on voulait quelque chose d’efficace et de facile à retenir. Le ruban de Möbius est utilisé pour représenter l’infini, et c’est une forme géométrique complexe qui peut nous pousser à nous questionner sur plein de choses. On a trouvé ça classe, cool, et au final, c’est assez cohérent avec le style qu’on fait.
(source : http://www.magicfiremusic.net/2016/10/25/interview-mobius/)

Rejoignant Lyon pour leurs études, Adrien et Guillaume rencontrent Héli (chant).
Xavier (guitare) et Alexandre (base) complètent le line-up actuel.

En 2013 Mobius enregistre une démo trois titres.
En 2016, les Lyonnais sortent leur premier album, “The Line”.

 
The line 2

“The Line” est remarqué par les critiques :

 
La technique d’Héli (que vous pouvez également écouter dans son side-project OLANE) est soulignée dès ce premier album :
  • “Heli nous guide à travers les dédales de ces compositions avec cette façon incroyable de poser sa voix de manière particulière et parfois totalement inattendue.”
    https://www.lesuricate.org/mobius-the-line/

     
Côté scène, Mobius s’inscrit entre autres sur les affiches de l’ Euroblast Festival de Cologne ou au Ready For Prog? Festival de Toulouse. Il sera au Comendatio Music Fest 2020 de Tomar (Portugal) où se produiront également Haken, Monuments et Vola.
En 2020, Mobius revient avec un nouvel album...

“ KALA”


L’Album :
  • “Kala” est un neuf pistes pour 44 minutes 37.
    Son artwork est signé Above Chaos.
Mobius kala
  • “Kala” est un mot sanskrit qui signifie “Temps”.
    Empreint de spiritualité, l’album est une réflexion sur le passage de vie à trépas. Son sujet a été inspiré par le décès d’un proche de la chanteuse Héli. L’album lui est dédié.
  • Les paroles sont écrites essentiellement en Anglais. Les titres des chansons, ainsi que certains passages, sont en sanskrit. Pour une meilleure maîtrise de cette langue, Mobius a sollicité Kathir Aryaputra, chanteur et bassiste de la formation singapourienne Rudra. Il partage avec Héli le chant sur la septième piste de l’album.
  • Mobius a mis en ligne plusieurs publications dans lesquelles Héli explique, en Anglais et en Français, la naissance et l’intention des chansons du nouvel album. Shahira, Bhati, Abhinivesha et Akasha sont ainsi décortiquées dans la rubrique Articles de la page Facebook du groupe :
    https://www.facebook.com/pg/mobiusofficialband/notes/?ref=page_internal
  • Sur cet opus, Héli s’est notamment essayée au Konokol, un chant rythmique traditionnel originaire d’Inde. On y entend aussi du chant long mongol, ou des touches de chant diphonique.
  • A propos des influences orientales de l’album, le claviériste Guillaume expliquait à Hard French Metal : “Quand Adrien a proposé les trois premières chansons inspirées de l'hindouisme et de la musique indienne, tout le monde a accepté de suivre cette direction car c'était un territoire inconnu et inspirant pour nous tous (en termes de voix, de techniques de composition, et d'instruments).
  • C’est Guillaume et son clavier qui se sont chargés de donner une coloration indienne à l’album en utilisant les sons du sitar, des tablas,du ghatam et du mrindangam (notamment sur Mukti), de la vînâ (notamment sur Agni), du santour et du dulcimer. Le duduk, déjà présent sur The Line, fait son retour sur Kala.
  • Kala est représenté par trois clips : Abhinivesha, Bhati et Akasha.
Ces données objectives précisées, voyons maintenant...

 

Les Critiques :

 

Notre Avis :
Trouvant son inspiration dans l’exploration des musiques du monde, Mobius franchit un cap et bâtit avec “Kala” un phare qui impose son style, éclairant une certaine direction du paysage progressif français. Créativité, Talent, Technique, Audace, les Lyonnais cumulent des qualités qui forcent l’admiration. Leur intelligence musicale leur fait ciseler en orfèvres un album original, intense et homogène ; “Kala”, manifeste d’un groupe en plein essor, est la confirmation puissance dix des espoirs placés dans son prédécesseur “The Line”. La scène Prog’ française compte donc désormais un ténor de plus et un ambassadeur sérieux à l’international.
Quant à nous, on adhère, on adore, notre seule incertitude restant sur le continent vers lequel les Mobius s’ingénieront à nous entraîner dans leur prochain opus. On s'en réjouit d'avance. En attendant, découvrez “Kala” : il est magistral et donc indispensable !

 

Les Infos Utiles :

 

 

Mobius PROGRESSIVE