Chronique d’album : LOKI LONESTAR (Techno Metal), Show No Mercy (05/2020)

  • Le 01/06/2020

 Groupe : Loki Lonestar
Album : Show No Mercy (05/2020)
Genre : Techno / Metal
Origine : Île de la Réunion

Par Ahasverus

Le Groupe :
  • Loki Lonestar est un chanteur performeur (et parfois acteur) polymorphe engagé dans de multiples projets.
  • On le connait notamment pour le festif “Le Voyage” (2015), album du groupe Tricksterland dont certains titres, tels Sex, Drugs & Fame, ou encore Uzi Dance, sont des incontournables de la setlist du performeur réunionnais.
 
  • Loki Lonestar est également présent sur des projets aussi divers que l’avant-gardiste Nutcase, le désopilant The Screwdrivers, l’acoustique Lady La Fée, le tribal HeYs, ou le technoïde Micropoint.
  • En 2018 Loki Lonestar sort son premier album solo, “(Un)official Feat”. Il se compose de neuf cover du répertoire de Nine Inch Nails, David Bowie ou Madonna, mais également de sa propre carrière (Micropoint).
  • Côté clip, (Un)official Feat est illustré par l’étrange “Frozen”, où il partage le champ avec la talentueuse Julie Denn, du trio vocal Les Harpies, ou Chiennes de Zeus.
 
  • En 2020, Loki Lonestar revient en solo avec un second album, garni cette fois de compositions originales (et d’une cover) :
“SHOW NO MERCY”

 

 L’Album :

  • “Show No Mercy” est un album de neuf pistes d’une durée de quarante minutes.
  • Il se compose de huit compositions et d’une reprise du titre “Hot Ride” de Prodigy.
  • Il convient également de préciser que le titre “D-Day”, qui clôture l’album, est tiré du répertoire de Tricksterland, combo dans lequel évoluait Loki Lonestar jusqu’à sa dissolution.
 
  • Romain Vincente (batterie), Les Harpies ou Chiennes de Zeus (trio vocal), Dico Bliss (guitariste, Nutcase), Kloahk (ex-guitariste de Tricksterland), Mastermind (performeur), Clem X (bassiste de Shaârghot), Radium (Micropoint) et Dan Mud (percussionniste) sont impliqués dans cet album, de la création à la finalisation.
  • L’humoriste Didier Super, Emmanuelle Monnet, alias Manu (l’ex-frontwoman de Dolly), et Sodoma Gomora, un groupe de Rap tchèque, sont au menu des pistes 1, 2 et 4 de “Show No Mercy”.
  • Le refrain de “We Are The Future” peut rappeler celui du “Sex, Drugs & Fame”, titre de l’album “Le Voyage”, de Tricksterland, groupe par lequel est passé Loki Lonestar.
  • “Show No Mercy” fait l’objet d’une sortie en édition vinyle limitée à 200 exemplaires sur le site https://lokilonestar.bandcamp.com/.

 

Les Critiques :

 

 Notre Avis :

Un nouveau Loki Lonestar, c’est d’abord une petite pointe d’appréhension, car ce trublion est capable de n’importe quelle folie, à en être parfois déroutant, gérant sa carrière au nom de l’Art comme un danseur contemporain se jette contre les murs.

 

 
Heureusement Show No Mercy est une sarabande métallique et technodansante ordonnée, neuf occasions d’une fête bien préparée et réussie. Si l’on s’interroge sur la présence d’un Didier Super qui conclut la première piste - mais avec Loki Lonestar comment ne pas s’interroger ? - tout le reste est judicieux et légitime. Les featuring sont de vrais bonus, Le maître d’oeuvre s’approprie sans difficulté l’univers de The Prodigy. Il offre même une jolie pause dans l’album avec un “Play” aux belles harmonies vocales (des Harpies ?) et un saxophone plein de swing. Loki en deviendrait presque “lounge”, et on aime !
Au final, Loki Lonestar réussit, avec “Show No Mercy”, à canaliser son énergie et à rassembler son potentiel pour nous servir un album de Techno Metal pro, festif et équilibré. “Show No Mercy” nous semble même le meilleur opus de sa carrière parfois trop éparpillée. Il ne prend plus le risque de nous égarer en route, nous conduisant joyeusement à la manière du joueur de flûte de Hamelin.
Show No Mercy l’album de la maturité ? S’agissant de Loki Lonestar, on n’ira pas jusque là, mais on valide, et on recommande !

 

Les Infos Utiles :

 

Loki lonestar 

 

LOKI LONESTAR