CHRIS CAPRIN - "My Way..." (récit - 2020)

  • Le 10/09/2020
Testeur, Journaliste, photographe pour des magazines de Metal, de moto-cross ou de VTT, batteur de Sweet Lips puis de Heavy Duty, Chris Caprin a vécu plusieurs vies en même temps, toutes guidées par ses passions.
Le voici lancé dans un récit autobiographique adressé à sa fille, un livre intimiste et lucide qui prend sa source au début du vingtième siècle avec ses grands-parents, pour se refermer en 2016 sur la page Heavy Duty.
Un récit très digeste : véritable couteau suisse, Chris Caprin écrit aussi efficacement qu'il martelait les fûts des regrettés Heavy Duty (écoutez leur discographie : https://open.spotify.com/artist/6MVGFcyv5mkNxQ9NA5m5Jy). Madeleine de Proust, il ranime le Vélosolex, le service militaire, et mille choses vécues qui viennent se rappeler à votre bon souvenir.
Affichant un penchant pour une certaine forme de misanthropie, il s'excuse, mais assume tout. Son ton reste nuancé, excellant à se faire comprendre à demi-mots, rappelant qu' à cinquante ans, "on commence à avoir du mal à distinguer les lettres de près, mais en revanche, les cons, on les voit arriver de loin !"
Très fluide, la lecture de "My Way" ne prendra pas plus d'une après-midi, tandis qu'on aurait aimé que Chris nous montre encore un layon ici ou là sur un parcours où le bruit des motos le dispute à celui des guitares.
L'ouvrage de deux-cent quatre-vingt pages est agrémenté d'un livret photos. Il est disponible pour vingt euros port compris auprès de son auteur.
Caprin my way
 
 

LITTERATURE