MUDDLES : Ni restrictions, ni règles (interview)

  • Le 31/05/2021

En 2019 le groupe de métal annécien Muddles signait son acte de naissance avec un premier EP.
Le 11/06/2021 il revient avec un premier album, « Mind Muddling ». L'esprit confus, Muddles ? Rien n'est moins sûr ! Voici leur interview.

F5f53836 fa28 429d 8ce3 9ddee6b5d62a

"Muddles c’est avant tout la rencontre de quatre musiciens désireux de se faire plaisir."


Bonjour Muddles. Comment présenteriez-vous votre musique aux lecteurs qui vous découvrent ?
Fabien (batterie) :
Bonjour à tous. Muddles c’est avant tout la rencontre de quatre musiciens désireux de se faire plaisir. On aime les gros sons de guitares, les grosses batteries et les chants saturés. Metal, djent, hardcore, death, rock... tout y passe ! On “muddle” toutes ces influences en y ajoutant nos propres ingrédients, et je crois que c’est ce qui nous donne notre identité.

Sur quelles références vous retrouvez-vous et qu'est-ce qui, collectivement, vous inspire ?
Jérôme (guitare) :
On se retrouve et on se réfère à des groupes comme Black Peaks, Karnivool ou encore Deftones, qui jouent en alternant passages ambiants avec de puissants riffs. On aime bien aussi aller puiser dans des registres death ou djent comme Periphery ou Jinjer, pour l’efficacité, et apporter une touche de métal moderne en termes de sonorité.

Img 20201216 wa0002En parlant de sonorité : bien qu'il sonne élégant à l'oreille, il y a dans le mot "muddle" une notion de désordre.  Muddles est-il le grain de sable qui vient semer le trouble dans un parcours de musiciens bien éduqués au conservatoire ?
Jérôme :
C’est un peu ça, oui. J’aime bien cette image de désordre, comme une chambre d’ado, mais un désordre créatif.  En fait c’est notre bulle, notre espace où il n’y a ni restrictions ni règles. Où l’on peut s’exprimer et faire ce qu’on a envie, à  l’encontre des choses académiques.

Le logo "Muddles" est également très dépouillé...
Fabien :
Je sais que tu veux le sticker pour le coller sur ton frigo !

Muddles logo noirOui, puis sur la lunette arrière de ma voiture. Après un EP quatre titres  en 2019, Muddles revient avec un dix pistes intitulé "Mind Muddling". Comment décririez vous l'évolution de votre musique ?
Jérôme :
L’évolution est clairement tournée vers des sonorités plus métal, avec des voix saturées comme le morceau « Djentleman » qui figure sur l’album. Tout en gardant notre patte d’alterner des passages calmes et des riffs énergiques. Alors qu’au départ on était dans registre rock alternatif/post grunge moins débridé...

Pourquoi avoir choisi de reprendre certains titres de l'EP sur l'album ?
Barbara (chant) : Tout simplement car notre façon de jouer a pas mal évolué, et nous souhaitions remettre ces deux là dans l’album, mais avec un soupçon de maturité et de recul en plus

Un mot sur la technique ? Enregistrement, mixage, mastering ?
Fabien :
Notre album est auto-produit, nous avons ainsi fait appel à notre Den’s, qui avait déjà réalisé l’enregistrement de notre EP. Les morceaux étaient déjà bien définis et toutes les prises ont été effectuées dans son Home studio en quelques jours. Ca c’était la partie “facile”... On se retrouve ensuite avec des centaines de pistes, dont il faut faire le tri.  Après un ou deux mois de pause nous avons entamé les sessions de mixage, au studio, mais aussi majoritairement à distance, ce qui nous a généré des problèmes de communication et demandé beaucoup d’énergie. Il y a eu énormément de discussions et d’allers-retours autour de notre son et du mixage. Et quelques nuits blanches plus tard, nous avons finalement accouché de notre bébé. Tout ceci est maintenant derrière nous, et nous sommes fiers de vous présenter le résultat.

J'aime beaucoup l'artwork du nouvel album...
Barbara :
Oui, on l’adore aussi, c’est l’œuvre de notre super graphiste / cameraman / lighteu / technicien et super pote Franck Jeannin. Il nous suit et nous aide sur toutes ces différentes facettes indispensables !

Mindumuddling pochette 3000x3000 muddlesMUDDLES, "Mind Muddling" (sortie le 11/06/2021)

On entend quelques notes de chant saturé qui allongent le registre vocal de Barbara...
Barbara :
Et ce n’est que le début !  (Rires) C’est un registre que je travaille et que j’affectionne beaucoup, le côté brutal, technique, intransigeant. En plus de ça les compos appellent de plus en plus à bourriner et j’en suis ravie !

Comment et sous quelles formes "Mind Muddling" sera-t-il distribué ?
Jérôme :
L’album sera distribué en physique par le biais du label Season Of Mist.
Il sera possible de le commander très prochainement sur notre site internet, et en streaming sur la plupart des plateformes numériques.  

Merci Muddles de m'avoir accordé du temps.
Jérôme :
Merci à vous c’est un plaisir !


Les Liens :