THE VILLAINZ

“Sex, Alcool & Rock’N Roll”. Serait-ce une formule magique ?
Elle permet en tous cas à The VillainZ d’aller plus vite et plus loin. La formation de Garage Rock naît en 2016 à Marseille. En septembre 2017 elle sort son premier EP quatre titres chez M & O Music . Fin janvier 2018 le clip “Fuck You, We Are The Villainz !” est en ligne. En juin 2018 le groupe se produit au Hellfest Cult à Clissons...
Voici une interview de Jess et Nic, les fondateurs de The Villainz.
Poupette, range la porcelaine, ils arrivent !

Villainz 1

"Le groupe est 
le logique prolongement 
de nos vraies vies."
Nic Kasprzyk.

 

Premier album acheté ?
Jess : The Doors, “Strange Days”
Nic : Michael Jackson, “Bad”.

Que faisiez vous avant The VillainZ ?
Jess : J'étais un homme au Brésil. J'ai bu une pinte de règles sur les conseils d'Alexandre , leader de M & O Music , notre label, et me suis transformée en ça...
Nic : Je travaillais sur une plateforme pétrolière et j’étais bouddhiste à tendance zoophile.

Selon les zines, vous êtes présentés tantôt comme un duo, un trio, voire un quatuor. The VillainZ, c'est quoi au juste ?
Jess : The VillainZ , c'est nous, vous, eux... Nous sommes tous "VillainZ" à un moment de notre vie.
Nic : C’est nous, mais sur scène. Le groupe est le logique prolongement de nos vraies vies. A la base c’est Jess et moi, mais on préférait bosser à quatre.

Vilainz1

L'EP quatre titres "THE VILLAINZ" (2017)

Le "Z" majuscule à la fin de The VillainZ, c'est pour éviter la routine dans le couple ?
Nic : Exactement. Je mets régulièrement mon Z dans la V de J.
Jess : Hahahahahahha ! Voilà ! Z de “Zgeg” !

Une chanteuse qui pourrait être une référence pour The VillainZ ?
Jess : Chantal Goya (la frange surtout) ou Zaz pour les intimes ...
Nic : Serena Williams.

Un guitariste qui pourrait être une référence pour The VillainZ ?
Jess : Paco de Lucia.
Nic : Johnny Pedd.

En janvier 2018, vous vous êtes produits à la patinoire de Marseille à l'occasion d'un match de hockey de l'équipe des Spartiates. Vous jouiez entre chaque période. Quel souvenir gardez-vous de ce concert atypique ?
Jess : J'avais froiiiiiiid, mais heureusement l'accueil des Spartiates (surtout les breuvages des loges) m'ont aidé à chanter !
Nic : Excellent ! Surtout après le match, quand on a rejoué et que les deux équipes se mettaient sur la gueule sous nos yeux.

Où avez vous dégoté les magnifiques chaussures à talons en crucifix que Jessica chausse dans votre clip tarantinesque "Fuck You We Are The VillainZ", réalisé par l'équipe de Maitre Hibou Tattoo, et comment est née l'idée de ce clip drôle et ambitieux ?
Nic : Je les ai cherchées et je les ai achetées. Me Hibou est venu nous voir avec son idée de clip, et vu qu’on avait quasiment la même, on a mis tout ça en forme ensemble. Chapeau à la “team” Hibou pour cette réal’ sans faille.
Jess : C'est mon mari qui est “tarantinesque” et parfait !

“Make Love With Dr Satan”, c'est une référence à Petiot, le tueur en série des années 40 ?
Jess : Pour moi c'est celui de la Maison des 1000 morts (Rob Zombie).
Nic : Moi je croyais qu’on parlait de Satan lui-même (celui avec les cornes, là) !

Vous avez à peine deux ans d'existence, mais déjà un EP, un clip, un Hellfest. C'est parce que “Sex, Alcool & Rock’N Roll” et Tueurs en série est la recette du succès, ou parce que vous soudoyez le public en l'arrosant au whisky durant vos concerts ?
Jess : Les deux (Rires) mais aussi car nous sommes bons, beaux et truands!
Nic : Un peu tout ça, mais le mini-short de Jess y est pour beaucoup !

“Pink Inside”, c'est l'hommage du Punk-Rock au tableau de Gustave Courbet "L'Origine du Monde" ?
Jess : Putain d'où il sort ça lui ?!!! C'est quoi/qui ça ? (Rires)
Nic : Non, c’est juste un hommage à la Chatte.

Les titres “Nobody”, qui parlent du serial-killer américain Charles Manson, et “Pink Inside”, seront j'imagine sur le futur album dont les sessions démarreront l'hiver prochain. Vous voulez nous en dire un mot ?
Jess : Cet album sera Punk, Garage , Thrash , dansant , épique , diabolique !
Nic : Ouais, ça va défoncer et faudra l’acheter ! C’est mieux que tout ce que t’as pu voir ou entendre jusque-là ! Des grands noms de la musique feront des guests aussi. Un truc incroyable !

Vlz jess

Jess par Brice Bourgois.

 

Que peut-on souhaiter à The VillainZ ?
Nic : Des putes et de la coke pour Noël.
Jess : Des litres d'alcooooool !

 

Quelle sera votre actualité dans les mois à venir ?
Jess : Boire.
Nic : Préprod’ des morceaux qui figureront sur l’album, puis studio. Sans compter les dates qui tombent au fur et à mesure...
 
Un titre du répertoire Rock qui pourrait être votre devise ?
Jess : “Baby , I’m drunk” (Reverend Horton Heat)
Nic : “Tunnel of love” (Dire Straits)

 

Merci beaucoup, The VillainZ, pour votre accueil et votre musique.
Jess :
Au fait , si tu devais choisir (obligatoirement) entre boire une pinte de règles et un demi de sperme... ?
Euh...
Vlz vlz
The VillainZ par Brice Bourgois.
  
Au contraire de l’alcool, vous pouvez consommer The VillainZ sans modération
https://thevillainz.bandcamp.com/album/the-villainz-ep
https://open.spotify.com/album/7uM8wEkSxNb3AINsGEp44S
Retrouvez The VillainZ sur Facebook :

https://www.facebook.com/thevillainzofficial/
Nous remercions Brice Bourgois pour ses jolies photographies et son aimable autorisation. Visitez ses sites : https://www.facebook.com/PhotographerLivePictureUnderground/ https://www.flickr.com/photos/brice_bourgois/