Quentin Riché (Faith In Agony)

Bien qu’il revendique pour influences Led Zeppelin, Guns’N Roses ou Alice In Chains, bien qu’il mélange le Rock 70’s, le Blues et le Grunge, Faith In Agony est loin d’être une resucée des groupes précités. Le jeune et puissant quatuor grenoblois compte déjà deux EP addictifs, disponibles à prix libres sur Bandcamp. Dès la première écoute, ils nous ont donné une irrépressible envie d’aller taper à leur page Facebook pour en savoir plus. Voici ce que nous a raconté le batteur du groupe, Quentin Riché , pour notre interview de la première Foi avec Faith In Agony.


 

Premier album acheté ? Le tout premier que j'ai acheté est “300 Lésions”, du groupe KYO. Le premier morceau de l'album, “Contact”, est d'ailleurs pour l'époque le morceau le plus Rock que j'écoutais ! On peut dire que c'est ce titre qui m'a fait basculer du côté Obscur !

Quentin Riché par Christophe Clamaron.

Tu es batteur, tandis qu'Eva, ta sœur, est la bassiste du groupe. Lequel des deux a corrompu l'autre ? Ha ha ha !!! On va dire, vu que c'est moi l’aîné, que je suis le Seigneur Sith. Non, plus sérieusement, je pense qu'elle était surtout intéressée par la musique, et elle a tracé sa propre voie. Bon, après, c'est vrai que je lui ai refilé deux ou trois Gigs !

Le fait de se connaître si bien est-il un plus pour une section rythmique ? En vrai, je sais pas… Après un concert on reçoit souvent des compliments sur la section rythmique (mais pas que !), mais on n’a jamais vraiment travaillé ensemble nos instruments. Les rares fois où on a juste joué tout les deux ensemble, hors répet’, se comptent sur les doigts de la main. Sans doute il y a là une sorte de connexion fraternelle et d'éducation musicale qui fait que ça le fait. Mais le plus gros avantage, pour le coup, c'est le relationnel ! Parce que c’est ma sœur, quoi ! (Rires)

Fait In Agony est ton premier groupe ? Non, pas du tout. J'ai commencé à jouer dans des groupes il y a dix ans maintenant, la bonne moitié avec Eva à la basse d'ailleurs. Quand et comment est né Faith In Agony ? Grey, le guitariste, et moi même étions membres d'un groupe de Grunge nommé Deinmas. Grey jouait aussi dans Smokey Eyes, une formation dont Madie était la chanteuse. J'ai pu les voir quelque fois, et j'ai tout de suite été subjugué par la voix de Madie. J'avais comme idée, à l'époque, de former un groupe avec ma sœur et des amis, et c'est à ce moment là, en 2016, que Deinmas s'est arrêté. Grey, quant à lui, avait trois ou quatre morceaux déjà écrits de son côté et qui correspondaient à ce que je voulais faire. Il m’a proposé de faire partie d’un projet, sachant que Madie en était aussi. Le nom du groupe était déjà tout trouvé : il venait d'un des morceaux qu'a composé Smokey Eyes, qui s'appelle “Faith In Agony”, justement. On a donc commencé les premières répet’ à trois, et déjà à ce moment là je me suis dit “Houla ! Mon gars, il se passe un truc !” Il ne nous manquait plus qu’un bassiste. On a fait différents essais qui se sont tous avérés décevants. Et lorsque Grey m'a décrit ce qu'il attendait de la basse dans ce projet, je lui ai dit “Mec, je pense qu'avec Eva, ma sœur, ça va le faire !” Une fois qu'elle a rejoint le groupe, mi-juillet, on a tous senti un truc... Le projet était lancé !

Faith In Agony, par Voldn

 

Qui a dessiné votre logo ? Notre logo a été dessiné par Voldn, qui fait partie du même collectif d'artistes que notre groupe (F.I.A), ou moi même. Je vous invite d'ailleurs à aller y jeter un coup d'œil, (sur http://www.collectif-eptagon.com/), il y a plein de choses, et pas que du Rock ou du Metal, mais de la photographie, de la vidéo, d'autres groupes, etc.

 

Comment se passe l'élaboration des compositions ? Le premier E.P., “Faith In Agony [EP]”, a été composé entièrement par Grey. Il s'agit en fait des quatre morceaux dont j’ai parlé plus haut. Mais ce sont les seuls : depuis que nous jouons tous les quatre, on compose les morceaux tous ensemble. Généralement, Grey a un riff de guitare et on fait une Jam dessus. Très vite on se retrouve avec un morceau qui ressemble à quelque chose, avec des couplets et des refrains bien distincts. Une fois la structure finie, Madie pose son chant et le travail d'arrangement et d'écriture des textes commence. La totalité des textes sont écrits par Madie pour le moment, et je vous conseille de vous pencher dessus d'ailleurs, car ils sont plutôt chiadés !

Vous citez Led Zep et Alice In Chains pour références, mais vous ne ressemblez à personne. Vous utilisez un sitar sur certains titres. Comment présenterais-tu votre univers à quelqu'un qui ne vous connaît pas ? Généralement, quand je parle de Faith In Agony à des gens, je dis la phrase suivante : “On joue du Hard-Rock/Métal Alternatif/Grunge/Blues. Hard-Rock penchant Métal Alternatif parce qu'on fait de la musique violente, un peu bipolaire sur les bords... Et Grunge/Blues pour les paroles, très Grunge dans l'esprit, avec un chant plutôt Bluesy... En gros, on fait un gros mélange de Led Zep, Alice in Chains, Royal Blood et Janis Joplin, quoi...” Mais bon... Je préfère dire “On fait du Fait In Agony !” (Rires)

 

Qu'allez vous faire dans les mois à venir et quel est votre prochain objectif discographique ? Dans les prochains mois on va essayer de trouver un label et une boîte de com’, pour être un peu moins en “Do It Yourself”. En parallèle, on continue de composer pour notre premier album qui devrait voir le jour fin 2019. On veut aussi faire des concerts, si on en trouve. Avec tout ça, on risque de bien être occupés !

Pour te remercier de ta contribution à la cause, la fée Rockette te propose de passer une journée avec le batteur ultime, celui que tu places au sommet de la hiérarchie des batteurs. Qui choisis-tu ? Sans aucune hésitation Gavin Harrison, le batteur de Porcupine Tree, de Pinaple Thief et de King Crimson. C'est juste sans appel !

Il ne reste qu'une place sur l'Arche de Noé du Rock. Quel album prends-tu pour tout reconstruire dans la bonne direction ? C'est terrible comme question ça ! Si je ne pensais qu'a ma petite personne je prendrais un album de Shaka Ponk, parce que je suis totalement fada de leur musique ! Mais pour le Monde, et pour tout reconstruire sur des bases solides, alors je prendrais l'album-compilation “Mothership” de Led Zeppelin... Avec ça on est bien !

 

Un titre Rock qui pourrait être ta devise ? Là, pour le coup, c'est aussi sans appel ! Je nomme “Sound Of Muzak”, de Porcupine Tree, pour la musique, bien sûr, mais surtout pour les paroles !

Merci beaucoup Quentin Riché, pour ton accueil et ta disponibilité ! Merci à toi pour le temps accordé, ça fait chaud au cœur ! Et merci à tous les lecteurs ! Keep Faith !

Faith In Agony par Christophe Clamaron.

Les photos de Faith In Agony et de Quentin Riché ont été réalisées par Christophe Clamaron.

Faith In Agony : https://faithinagony.bandcamp.com/

 

FAITH IN AGONY ROCK