Entretien avec Xavier Pompon (Mobius)

Il a intégré Mobius après l’excellent “The Line”, paru en 2016, et c’est sa guitare à huit cordes, mais sans tête, qu’on entendra sur le mystérieux futur album des Lyonnais.
On le voit également aux côtés d’autres guitaristes pour le “First International Strandberg Guitars Collaboration”.
“La curiosité est un vilain défaut”, affirme un dicton. “Personne n’est parfait”, lui répond un autre. Et puisque “faute avouée est à moitié pardonnée”,nous sommes retourné une fois de plus taper chez Mobius pour demander à parler, cette fois-ci, à Xavier Pompon, leur guitariste...

 

Mobius xavierXavier Pompon et sa huit cordes

Quel est le premier album que tu as acheté ?
Xavier Pompon : Mon premier album rock était “Hybrid Theory”, de Linkin Park.

Quand as-tu touché ta première guitare et qu'est-ce qui a déclenché ta vocation ?
J'ai commencé la guitare à l'âge de 15 ans, après avoir pris des cours de batterie. Je pense que la chanson qui a déclenché cette envie de jouer à la guitare a été “Comfortably Numb”, de Pink Floyd. Et comme j'avais une vieille guitare acoustique à la maison, j'ai commencé à apprendre dessus.

Quand et comment as-tu rejoint Mobius ?
J'ai rejoint Mobius il y a environ deux ans, après avoir arrêté l'aventure avec un autre groupe de Rock Progressif. Je recherchais un groupe de Metal Prog’ un peu plus pêchu, avec plus de technique, surtout à la guitare. Et je suis tombé sur une annonce sur “Zikinf” !

Tu n'as pas participé à "The Line" (2016). Quel est ton regard sur cet album ?
Magnifique premier album ! L'attention aux détails est surprenante, et la composition est très riche ! Le mélange des styles sur cet album est également très bien dosé. J'ai tout de suite voulu rejoindre le groupe après l'avoir écouté !

 

 

Comment se passe l'élaboration des compositions chez Mobius ?
Pour l'élaboration des compositions, c'est surtout Guillaume et Adrien qui posent la base de la mélodie et les accords. Heli, quant à elle, écrit toutes les paroles et les mélodies pour la voix. Après avoir reçu toutes les bases et le gros de la mélodie, je refais un peu les parties guitares, que je modifie à ma sauce, et idem pour Alex notre bassiste.

A qui doit-on le magnifique motif qu'on voit sur vos tee-shirts (les deux bras et la spirale) ?
Ha, ha ! A notre cher graphiste, Vincent Fouquet, plus connu sous le nom de “Above Chaos” ! Pour le moment, je ne peux pas en dire plus sur la signification du design... Je vais juste dire que ce n'est que le début de ce qui est prévu pour 2018 !

Mobius tee shirt

La scène lyonnaise regorge de groupes talentueux. Y a t'il assez de place pour toutes ces formations en France, et le chemin que doit parcourir un groupe hexagonal tient-il du parcours d'obstacles ou des voies du paradis ?
Je dirais plutôt du “parcours d'obstacles”. Le Metal, en France, a vraiment du mal à se faire une place, et encore plus le Metal technique / progressif comme on le pratique avec Mobius. Avec de la patience, et beaucoup, beaucoup d'efforts, je pense qu'on va y arriver ! Mais ce n'est pas facile, financièrement et moralement...

Mobius jouera le 31 mai au Rock'N Eat à Lyon. Y a t'il d'autres concerts à suivre ?
Pour le moment, c'est notre dernier concert avant la rentrée, en septembre. Toutes les dates prévues sont sur notre page Facebook Mobius.

Le successeur de “The Line” est-il en vue ?
Oui, bien sûr ! On a déjà un titre, qui devrait sortir pour le plaisir de nos fans dans vraiment pas longtemps. Restez à l'affût ! C'est un gros pas en avant depuis le premier album. Nouveau son, nouvelle atmosphère, d'où le tee-shirt ! Je pense que les fans aimeront vraiment ce nouvel album, qui va aussi attirer beaucoup de nouvelles personnes ! Enfin on l'espère ! Je vais juste dire qu'il sera beaucoup plus moderne !

Tu as contribué au “First International Strandberg Guitars Collaboration”, dont la vidéo tourne sur Internet. De quoi s'agit-il ?
Hmm... J'ai toujours voulu participer à une collaboration entre guitaristes. J'ai cherché à participer à plusieurs projets, mais ça n’a jamais abouti. Alors j'ai créé ce projet : dix guitaristes, que j'ai contactés, jouent sur un morceau que j'ai composé à l'aide du batteur de Mobius, Adrien Brunet. On joue tous sur la même marque de guitare, “Strandberg”, une guitare moderne, sans tête, et hyper ergonomique.

 

Quelles sont tes influences, et quel album tourne actuellement dans ton lecteur CD ?
J'aime beaucoup les vieux groupes de Progressif, par exemple Pink Floyd, avec qui j'ai commencé à jouer à la guitare... Sinon, Gentle Giant, Marillion, Jethro Tull... Et maintenant, ma plus grosse inspiration vient de Haken. Leurs albums tournent tous les jours dans ma voiture ! Sinon, j'écoute beaucoup de Devin Townsend, Tesseract, Plini, David Maxim Mimic, Meshuggah, pour en citer quelques uns...

Un point que tu aimerais aborder avant de conclure ?
Le bacon, et la bière, c'est la vie !

Quel titre du répertoire Rock pourrait être ta devise ?
Si on reste sur du Rock, je dirais “The Pretender”, de Foo Fighters.

Mobius xavier femtography

Xavier Pompon par FemtoGraphy

Mobius :
FACEBOOK -> https://www.facebook.com/mobiusofficialband/
YOUTUBE -> https://www.youtube.com/user/TheMobiusTV
BIGCARTEL -> https://mobiusofficialband.bigcartel.com/
INSTAGRAM -> https://www.instagram.com/mobiusofficialband/
BANDCAMP -> https://mobiusofficial.bandcamp.com/album/the-line

Merci à Xavier Pompon pour son accueil et sa disponibilité. Merci à FemtoGraphy pour sa jolie photo et son aimable autorisation https://www.facebook.com/femtography0/

 

Mobius