BALLS OUT - Born to Win ?

(interview réalisée pour Ahasverus - Métaux en tous genres le 18/06/2018)
 

Connaissez-vous Balls Out, le groupe niçois qui monte ? Né en 2016, il arpente les scènes du Sud-Est en proposant une setlist bien hard, façon Motörhead, AC/DC ou Nashville Pussy. En constante ascension, il sort en mars 2018 un EP six titres délicatement baptisé “Too Big To Handle”, bien dans l’esprit du groupe. Enfin, il ouvrira la journée du jeudi 21 juin au troisième HELL Sessions. A cette occasion, si vous souhaitez prendre un joli mur de riffs de plein fouet, ne ratez pas l’intro de “Let Me Go”, titre qui devrait ouvrir le show. C’était le conseil HFM du jour. Avant son départ pour Clisson, nous avons sollicité Yann Vautrin, l’un des guitaristes de la formation, afin qu’il nous en dise plus sur son groupe. Yann a souhaité faire participer deux de ses petits camarades à notre questionnaire, le troisième n’ayant pu se libérer à temps. Voici donc l’interview des Balls Out, qui, pour une fois, ne seront pas en nombre pair...

De gauche à droite : Sonny Micucci, Pat Gioan, Pierre Pizana et Yann Vautrin


 

Que faisiez-vous avant Balls Out ?
Yann : Alors pour Sonny, c’est son premier groupe. Pierre jouait dans une autre formation. Quant à Pat et moi, nous avons un passé musical commun : on jouait dans un groupe appelé “Outrage”. C’est d’ailleurs sur les cendres de ce groupe que Balls Out est né !

Quel est le premier album que vous avez acheté ?
Pat : Mon premier album, c’est pas vraiment moi qui l’ai acheté, c’est ma grand mère qui me l’avait offert. Elle m’avait emmené dans un magasin et m’avait dit : “Pat, prends ce que tu veux”. J’avais choisi “IV”, de Led Zeppelin !
Sonny : Moi, c’était les années collège… La honte, mais j’assume : “American Idiot” de Green Day !
Yann : Après avoir découvert le live “If You Want Blood” d’AC/DC en fouinant dans la musique de mon père, je suis tombé amoureux de ce groupe. J’ai donc commencé avec “High Voltage”. Puis toute la discographie a suivi.

Quelles sont vos influences musicales personnelles ?
Pat : Je suis fan des Beatles. Mais il y a aussi pas mal de groupes dans lesquels je tire des influences : Metallica, Black Sabbath, Thin Lizzy ou encore Motörhead…
Sonny : Deux groupes principalement : AC/DC et Kiss. Mais j’aime beaucoup Black Label Society aussi…
Yann : Alors moi c’est principalement AC/DC ! J’aime vraiment Airbourne aussi, et Krokus est un groupe qui m’inspire également. On reste dans un style assez proche...

 

Comment est né Balls Out ?
Yann : Comme je le disais, Pat et moi avions un groupe qui s’appelait Outrage. C'était un trio et un peu le même style de musique, l'expérience en moins ! Il y a plus de dix ans maintenant… (coup de vieux !!). On a parcouru notre petit bonhomme de chemin ensemble, puis on a splitté. On a chacun fait un peu de musique de notre côté pendant quelques années, mais rien de concluant. On a repris contact et on s’est dit : “Tiens, ça serait cool de refaire de la musique ensemble !” Au début, on voulait reformer le groupe. Puis en rencontrant Sonny et Pierre, qui ont apporté leurs personnalités, on a décidé de partir sur quelque chose de nouveau, même si on reprends quelques titres de l’époque. C’est comme ça que Balls Out est né !

 

Yann Vautrin

Comment se passe l'élaboration des morceaux ?
Yann : Ça dépend des fois. Autant tu arrives en répet’ avec des idées bien précises en tête, et tu te rends compte qu’en fait c’est de la merde… Mais des fois ça marche ! Sinon, quelques uns de nos morceaux sont nés d’un délire en répet’ : tu lances un riff, les autres suivent et ça en fait un bon titre !

 

BALLS OUT - EP "Too Big To Handle" (2018)

Vous avez sorti "Too Big To Handle" en 2018. Est-ce que le fait pour un groupe de disposer d'un EP ouvre des portes ?
Yann : C’est sûr ! C’est une carte de visite en quelque sorte. On a eu la chance de signer avec M&O Music, et sortir un EP sur une maison de disques te donne plus de crédibilité. Mais notre objectif est de sortir un vrai album qui envoie. On devrait rentrer en studio avant la fin de l’année.

 

Vous ouvrirez la journée du jeudi 21 juin du troisième HELL Sessions. Dans quel état d'esprit abordez-vous cet événement ?
Yann : On est fiers, clairement ! Il n’y a pas si longtemps, on était juste des festivaliers du Hellfest, et même du Hell Sessions ! On n’aurait pas pensé, l’année dernière encore, que cette fois-ci on jouerait sur cette scène ! On est très contents. Un peu de pression, il faut bien l’avouer, mais on a hâte ! On remercie d’ailleurs Alex, de M&O Music, de nous avoir donné cette opportunité !

BALLS OUT

En tant que spectateurs cette fois, quels sont les groupes que vous ne raterez pas au Hellfest ?
Yann : Malheureusement pour nous, on ne sera pas spectateurs du Hellfest 2018 ! A ce sujet, si quelqu’un à quatre billets en trop… Sinon, cette année, on aurait aimé voir Priest et Maiden, Accept, Rose Tattoo, Chris Slade… Il y en a tellement !

Dans quelles conditions le clip "Balls Out" a-t-'il été tourné ?
Yann : Dans le froid surtout ! On a commencé à tourner vers 23 heures 30 fin janvier… Heureusement qu’on est sur la Côte d’Azur ! Mais c’était cool. On a voulu enregistrer sur l’aéroport de Mandelieu, on trouvait sympa le fait d’avoir les avions et la piste… Mais on avait pas vu qu’une caméra de surveillance trônait juste au dessus de nous ! La sécu de l'aéroport est venue nous voir, mais tout s’est bien passé. Ils ont été compréhensifs. Juste, sur la fin, l’hôtel juste à côté s’est plaint du bruit, donc la sécu est revenue nous voir pour nous dire de stopper, mais on avait toutes les prises ! C’était marrant. Mention spéciale à Patrick et Jacqueline qui attendaient dans ma voiture le temps du tournage…

Si chacun de vous pouvait poser un album sur l'arche de Noé qui sauvera le rock, quel serait votre choix ?
Pat : Abbey Road des Beatles
Sonny : Live At Donnington d’AC/DC
Yann : Too Big To Handle ! Mais comme il est sorti seulement en digital… Il est sauvé ! Sinon plus sérieusement, je dirai Powerage, d’AC/DC.

Un titre Rock qui pourrait être la devise de Balls Out ?
Yann : “It’s A Long Way To The Top (If You Wanna Rock ‘N’ Roll)”

Une dernière question : Quels sont les moyens pour un fan de soutenir efficacement un groupe qu'il aime ? Est-ce que tout compte, du "Like" sur la page Facebook à l'achat du CD en concert ?
Yann : Pour Pat, ce serait une nuit avec une de nos fans ! Sinon, pour les gens équilibrés comme le reste du groupe, ouais tous les moyens sont bons. Le meilleur reste d’être présents au concerts, de pas hésiter à boire une bière avec nous, on demande que ça ! Même les “like” sur Facebook font plaisir, c’est toujours sympa de retrouver des têtes vues à un concert. Et puis... Ecoutez nous !

Facile, pour écouter BALLS OUT, c’est ici : https://open.spotify.com/album/28WV4QUSjAo8GVKrrPw3YP Merci à Balls Out pour son accueil. See you soon !