DIX QUESTIONS A : ALAN RAOUL (HOT HELL ROOM)

Un mec qui tient la basse au sein d'un groupe heavy rock aussi talentueux que Hot Hell Room, le géniteur d'Architect of Chaos (2016), ne pouvait que susciter ma curiosité. C'est pourquoi je n'ai pas hésité une minute à les lui poser, mes dix questions, à ALAN RAOUL.

Hot hell 2

1.- Nom, prénom, âge auquel tu as commencé à jouer de la musique ?
Alan Raoul, bassiste du groupe Hot Hell Room. J'ai commencé la musique vers l’âge de 15 ans en jouant dans ma chambre avec une raquette de tennis (rires). Sérieusement, j’ai commencé par  la guitare vers l’âge  de 17 ans, mais rien de sérieux au début, jusqu'à l’âge de 20 /21 ans où je me suis mis à jouer de la basse en intégrant plusieurs groupes. A cette époque, je travaillais dans un studio d’enregistrement  et de répétition en région parisienne. J'’avais vraiment du temps pour apprendre et j’ai rencontré plein de musiciens incroyables qui m’ont aidé à faire mon apprentissage, en plus des disques que j’ai écoutés qui ont été mes professeurs de musique. Je suis autodidacte, à la base. 

 

. 2.- Premier album acheté ?
J’ai commencé à  écouter de la musique  avec les Beatles quand j’avais 10 ans. Ma mère  était danseuse, elle était ouverte à pas mal de choses différentes qui allaient de la musique  classique à la world music, du Rock (voir Hard Rock) en passant par la pop et la culture de la fin des années 60 jusqu’aux années 70. Forcément,  certaines choses qu’elle écoutait quand j’étais gamin m’ont influencé inconsciemment, comme The Beatles, Van Halen, Kiss, Black Sabbath, Pink Floyd et plein d’autres... C’est elle qui m’a offert mes premiers disques, comme Thriller  de Michael Jackson, Love At First Sting  de Scorpions, ou encore le Perfect Stranger de Deep  Purple, et bien d’autres encore ! Je crois que le premier album que j’ai dû acheter avec mon argent de poche  est  le Powerslave d’Iron Maiden en cassette. Je devais avoir 13 ans. Par la suite, dès que j’avais  un peu de sous,  je les dépensais  en albums. 


3.- Elément déclencheur de ta vocation
L’envie de jouer dans un groupe de rock, d’écrire de la musique et de faire comme plein de groupes que j’écoutais quand j’étais gamin et  qui me faisaient rêver à l’époque. Rien de bien original, en somme, mais l’envie et la passion étaient bien présentes ! 


4.- Livre préféré ?
Question très difficile, en fait, car j’adore lire ! Je lis pas mal de choses différentes, dans des genres bien différents les uns des autres. Pour faire court - et ce n’est pas toujours facile avec moi (rires) - je vais retenir une des œuvres mélo-dramatiques de Frédéric Dard  (qui n’a rien à voir avec la série des San Antonio) « Le cauchemar de l’aube ». Certainement un de ses romans les plus sombres !   


 5.- Film préféré
Pareil, c’est une question très difficile pour moi ! Je pourrais en citer plus d’une dizaine dans des genres différents.   Je pense que, pour le coup, je vais citer un film français avec Patrick Dewaere  (un de mes acteurs préférés) : Psy. Une comédie loufoque sur la psychologie  et la psychothérapie  de groupe. 


6.- Geezer Butler, Steve Harris, Robert Trujillo et Sean Yseult tiennent absolument à ce que tu viennes prendre un verre ce soir au pub, mais ils ne sont pas d'accord sur l'endroit. Avec qui vas-tu ?
Héhé la question piège ! Si tous ces grands musiciens me contactaient  pour aller boire un verre un jour en même temps, cela voudrait dire que je suis très sollicité (rires). Alors, je m’arrangerais pour essayer d’échelonner les jours  sur une semaine, à savoir une personne par soir. Mais je pense que je commencerais le premier soir par Steve Harris, que j’ai eu la chance de rencontrer brièvement en 1998, Geezer Butler  le lendemain,  Robert Trujillo le jour suivant et Sean Yseult le dernier jour :  avec un peu de chance  si ça tombe le weekend, on le  passera ensemble (rires).  

7.- Arrivé au paradis, Jaco Pastorius, Cliff Burton et Lemmy Kilmister t'accueillent puis partent chacun dans une direction différente. Lequel suis-tu ?
C’est la série des questions compliquées encore ! Trois légendes du temps de leur vivant  et trois trublions qui méritent le respect pour ce  qu’ils ont apporté à la musique, chacun dans leur domaine. Je pense que je suivrais Lemmy, car avec lui il n’y a pas de règles, ça serait  de l’inattendu en permanence.


8.- Il ne reste plus qu'une place sur l'arche de Noé du Rock. Quel album choisis-tu pour tout reconstruire
Il y a 2 solutions :  soit je triche et je me fais une méga compil qui réunit  tous mes groupes préférés ; soit je choisis l’album Gretchen Goes To Nebraska de King’s X.

 9.- Album que tu écoutes actuellement
J’écoute beaucoup de choses différentes en général  et dans des styles assez variés. Le disque que j’écoute actuellement,   pendant que je rédige ces lignes, est  l’album  Power Windows,  de Rush. Mon album préféré de Rush ! C’est un album que j’aime bien écouter le soir,  souvent.

10.- Quel titre rock pourrait être ta devise ?
… And Justice For All ! Ce titre de Metallica est vraiment représentatif  de l’époque dans laquelle nous vivons, avec toutes ses injustices  et tous les déséquilibres qui  sévissent dans le monde actuellement. Ce titre date de 1988,  mais je le trouve encore plus d’actualité maintenant.  

Encore un peu sur HOT HELL ROOM ?

Liens : La page Facebook : https://www.facebook.com/hothellroom/
La Page Bandcamp :  https://hothellroom.bandcamp.com/

Hot hell r

HOT HELL ROOM

Merci à Alan pour son accueil et sa disponibilité.

 

HOT HELL ROOM