THE FUNDAMENTAL WISDOM OF CHAOS

DIX QUESTIONS A : SAB ELVENIA (THE FUNDAMENTAL WISDOM OF CHAOS)

Cette esthète méticuleuse a concocté presque toute seule, avec son projet THE FUNDAMENTAL WISDOM OF CHAOS, un premier album pharaonique et particulièrement soigné de Métal hybride : “Harvest Of Laments”. Etonnant de maturité, il mêle le Black, le Dark, l’Indus et l’Electro dans une ambiance Post-Métallique qui invite au voyage. Pour concevoir et mettre à jour tout ça, il fallait avoir au moins douze bras, six têtes et quinze voix. Y en a à qui ça aurait fait peur. Pas moi ! Ça m’a même donné envie d’aller taper à sa porte, pour lui poser mes dix questions, à Sab Elvenia !


 

1.- Nom, prénom, instruments pratiqués ?
Sab Elvenia, basse et chant, principalement.

®copyright-joel-bardeau-2016

2.- Premier album acheté ?
“America's Least Wanted”, d’Ugly Kid Joe - Vive la bière et les chemises à carreaux autour de la taille ! - simultanément avec “Use Your Illusion II” des Guns. Je crois bien que le “Use Your Illusion I” était absent des bacs de mon Auchan ! (Rires)

3.- Élément déclencheur de ta vocation ?
Une dépression ! J'ai d'abord commencé à écrire des textes très naturellement pour expulser mon mal-être, puis de la musique, puis des morceaux. Cela a été la chose la plus thérapeutique que j'ai faite pour m'en sortir. Du coup, en ce qui me concerne, j'envisage plus la musique comme une thérapie que comme une vocation. C'est un besoin fondamental qui s'exprime, des émotions qui doivent être libérées...

4.- Livre de chevet ? “
Les Quatre Accords Toltèques” de Miguel Ruiz. Une vrai nourriture pour l'âme !

5.- Film préféré ?
C'est déjà difficile, mais je pense ne pas pouvoir choisir entre “Inception” et “V for Vendetta”... Désolée !

6.- Mikael Akerfeldt, Marilyn Manson et Lisa Gerrard t'appellent le même soir pour aller boire un coup au pub. Qui rejoins-tu ?
Ce sont trois influences... Mais même si j'admire beaucoup plus Mikael Akerfeld et Lisa Gerrard en tant que musiciens, je trouve Manson très intéressant en tant qu'artiste. (NDLR : Marilyn Manson est pour l’instant le nom qui revient le plus souvent dans les réponses aux “10 questions à...”) De plus, même si j'ai été très fan des premiers albums, “Mechanical Animals” inclus, et pas du tout des suivants, je trouve Brian Warner (NDLR : vrai nom de Marilyn Manson), fascinant dans sa façon d'envisager le monde et les gens. Je pense qu'on rigolerait bien... ou pas !

7.- Arrivée au paradis, Jeff Buckley, Lane Staley et Bon Scott proposent de te servir de guide. Qui suis-tu ?
Lane Staley est pour moi une immense influence, vocalement parlant, mais je choisirais Jeff Buckley, car sa musique m'a autant touchée, et surtout je préférerais un guide qui ne soit pas imbibé de coke jusqu'à la moelle... (NDLR : les Métalleux sont des gens plutôt sages, j’ai déjà noté le même type de réponse)

Jeff Buckley

8.- Il n'y a de place que pour un album dans l'arche de Noé du rock. Lequel choisis-tu pour tout reconstruire ?
Ha ! Ha ! Probablement “Dirt” de Alice In Chains.

9.- Quelle est la thématique de ton album “Harvest of Laments”, et qu'est-ce qui t'a inspiré ? “
Harvest Of Laments” traite de la dualité de l'être humain, de la complexité des émotions, et surtout des formes perverses que ces émotions négatives OU positives peuvent prendre. Par exemple, le fait que l'on peut devenir ce que l'on déteste le plus - comme la vengeance - en voulant à tout prix se faire justice, et les exemples sont infinis... Cela traite plus simplement de la nécessité fondamentale de donner naissance à notre chaos intérieur, de l’accueillir naturellement, afin d'affronter nos peurs les plus profondes, de manière à pouvoir leur donner un sens, les transcender... Et enfin guérir de nos blessures et retrouver la paix. En gros, les émotions négatives ne sont néfastes que si on les garde enfouies, si on les range dans un tiroir en se persuadant qu'elles vont disparaître, alors qu'en réalité elles s'endorment dangereusement... Pour ressusciter plus tard, sous diverses formes vraiment destructrices, comme la colère, voire la maladie...

10.- Album que tu écoutes actuellement ? “
Runaljod-Ragnarok” de Wardruna.

®copyright-joel-bardeau-2016

Un immense merci, Sab Elvenia, pour son accueil et sa gentillesse !
https://www.facebook.com/TheFundamentalWisdomOfChaos/
https://the-fundamental-wisdom-of-chaos.bandcamp.com/

Un grand merci à Joël Bardeau pour ses jolies photos et son aimable autorisation.
https://www.facebook.com/studio2610

THE FUNDAMENTAL WISDOM OF CHAOS - Harvest of Laments (2018)

Jeudi c'est raviolis, c'est indiscutable.
Mais mardi, c'est le jour de la sortie d'Harvest of Laments, le premier album de THE FUNDAMENTAL WISDOM OF CHAOS.

Officiant dans un genre avant-gardiste/allternative/dark, TFWOC est le projet de la fort sabbatique Sab Elvenia. Elle a tout fait toute seule ! Pfff ! Facile, direz-vous, quand on est une créature à douze bras six têtes !

Secondée par Mobo à la guitare, la couteau suisse du Dark Metal a conçu, chanté et joué toutes les parties afin de vous entraîner dans son univers avant-gardiste/alternative/dark Metal où les compos avoisinent parfois les 8 minutes. N'allez pas l'écouter en forêt, vous croiriez voir bouger des arbres menaçants ! Avec des titres aussi alléchants qu'Itsy Bitsy Spider ou The Sacrecrow Paradox, la découverte d'Harvest of Laments est également le moment où tu regrettes d'avoir manqué l'école et d'être trop nul en anglais pour profiter pleinement du concept de cet album qui tourne autour de la dualité.

THE FUNDAMENTAL WISDOM OF CHAOS est en écoute libre sur Spotitruc. Une recommandation: le son est parfait et plus c'est fort, plus c'est bon, alors n'hésitez pas à exploser le volume !
https://www.facebook.com/TheFundamentalWisdomOfChaos/

(Photo https://www.facebook.com/joel.bardeau.photo/ coiffe https://www.facebook.com/idolatreclothing/)

 

Lire la suite