SCANDINAVE

HEAVY FEATHER (Rock Psychédélique), "Mountain Of Sugar"

Le 13/01/2022

Groupe : Heavy Feather
Album : Mountain of Sugar ( The Sign Records - 08/04/2021)
Genre : Rock Psychédélique
Origine : Suède

Par Ahasverus

Heavy Feather est un groupe originaire de Stockholm et un poulain de l'écurie The Sign Records, dont nous vous avons parlé à plusieurs reprises et qui abrite des groupes aussi talentueux que (allez, on ressort  la petite liste !) Hot Breath, Grande Royale, MaidaVale, Children of the Sün et Nephila.

Heavy feather band

En avril 2019 ces Suédois n'hésitent pas à mouiller la chemise (Arf arf !) avec un premier album d'un excellent niveau intitulé « Débris & Rubble ». Il laisse voir des racines qui plongent dans le rock et le blues rock psychédélique de la fin des 60's  et du tout début des 70's, racines parfaitement exploitées.

Heavy feather debris and rubble

Précisément deux ans plus tard, Heavy Feather est de retour avec un nouvel opus intitulé :

« Mountain Of Sugar »

Heavy feather album

Il ne faut quelques secondes et l'arrivée des choeurs dans la galette pour comprendre  avec « 30 Days » que Heavy Feather détient toujours la recette de la musique du early 70's, et ce n'est pas la fin du morceau façon Deep Purple qui le démentira. Vocaux puissants (« Lovely Lovely Lovely »), basse obsédante (« Bright In My Mind »), belles lignes de guitare (« Love Will Come Easy »), batterie qui cogne (« Too Many Times », « Rubble & Débris »), les titres s'enchaînent dans une mélange de blues, de rock, et de soul, parfois saupoudrés de gospel.

Une voix masculine apparaît en respiration sur « Sometimes I Feel », tandis que « Rubble & Débris » vient faire un clin d'oeil à « Débris & Rubble », titre du précédent opus. « Asking In Need », sur lequel le piano vient appuyer les voix, conclut un album réussi, particulièrement bien représenté par une chanteuse de caractère. Alors voila, si Janis Joplin, Deep Purple, The Black Crowes, Lynyrd Skynyrd et Blackfoot («  Too Many Times ») font partie de vos références, vous venez de vivre trente-sept minutes de nostalgie jubilatoire. On recommande !

Les Critiques :

  • « Une série de style de rock, de blues, de soul, de sudiste bien américain dans l'esprit... »
    COREandCO webzine
  • « Heavy Feather a montré des aptitudes à se montrer potentiellement tubesque. »
    Hard Rock 80
  • « Un condensé d'acidité, de groove, de feeling chaleureux. »
    Métal Intégral
  • « un véritable musée vivant du rock saturé. »
    Webzine Albumrock

Line up :

  • Lisa Lystam- chant
  • Matte Gustavsson - guitare
  • Morgan Korsmoe - basse
  • Ola Göransson - batterie

Tracklist :

  1. 30 Days (03:35)
  2. Bright In My Mind (03:22)
  3. Love Will Come Easy (04:00)
  4. Mountain Of Sugar (02:20)
  5. Too Many Times (02:41)
  6. Let It Shine (02:46)
  7. Come We Can Go (03:37)
  8. Sometimes I Feel (03:51)
  9. Lovely Lovely Lovely (04:05)
  10. Rubble & Débris (03:09)
  11. Asking In Need (03:34)
    Durée totale : 37 minutes

Le Lien :

 

GRANDE ROYALE (Heavy Rock), Carry On (2021)

Le 08/01/2022

Grande Royale est un groupe de l'écurie The Sign Records, une pépinière de talents qui compte dans ses rangs MaidaVale, Children of the Sün, Hot Breath ou encore NEPHILA, autant de pépites du rock scandinave, plus ou moins teintées d'influences 70's dont nous vous avons déjà parlé ici.

Grande royale martin herma

GRANDE ROYALE par Martin Herma

Après un « Take It Easy » très bon mais aventureux, Grande Royale était de retour le 26/03/2021 avec un album qu'il souhaitait plus direct, résumant son intention par la formule « No fuzz, no muss, just rock ». Le nouveau venu s'appelle :

« Carry On »

Grande royale carry on

Ils avaient prévenu : No Fuzz, No Muss... Juste du rock qui balance bien !
C'est par l'impertinent « Trouble Maker » que l'animal nous rentre dedans, sur une rythmique et des guitares très Rock'N Roll.


Le grain de Gustav Wremer se fait plus rugueux qu'il ne l'était sur « Take It Easy ». Les morceaux s'enchaînent, très courts - plus de la moitié n'atteindront pas la barre des trois minutes. Les riffs se succèdent à un rythme soutenu, parfois saupoudrés de boogie (« Bang », « Carry On »), de claps (« Headbanger's Ball »).

Un soupçon de pop, des choeurs de surfers, des guitares à la tierce (« Staying Dry »), des lignes de basse jubilatoires, (« Let It All Go »), Grande Royale ne semble pas décidé à ralentir le pas... Dregen (Backyard Babies/Hellacopters) vient prêter main forte et parachever l'ascension sur le survitaminé « Just As Bad As You » en avant dernière place.

L'album ne lève le pied qu'à la dernière piste, la plus longue de cette galette (3:59) sur laquelle le bassiste Samuel Georgsson - qui fait un excellent travail de seconde voix tout au long de l'album - partage le chant lead. L'ensemble est servi par une production (prise en charge par le groupe) qui met en évidence toute la richesse du jeu.
Un album qui prouve que l'adage « Plus c'est bon plus c'est long » ne doit pas être tenu pour vérité absolue. Et l'un des opus les plus festifs de l'année 2021.
Evidemment qu'on vous le recommande !

Les Critiques :

  • « Jubilatoire et salvateur ! »
    Métal Intégral
  • « Une version énergique et directe du Rock Garage. »
    Prog-Mania
  • « Une vraie dose de bien-être énergique. »
    Guitar Part Magazine
  • « Encore une pépite scandinave dont il convient de se délecter. » 
    Hard Rock 80
  • « Impossible de ne pas se laisser embarquer par leur Hard Rock teinté de Glam. »
    Metallian

Tracklist :

01. Troublemaker (2:20)
02. One of a Kind (2:44)
03. Bang (3:03)
04. Let It All Go (3:09)
05. Not the Same (3:02)
06. Carry On (2:48)
07. Ain't Got Soul (2:40)
08. Staying Dry (2:52)
09. Headbanger's Ball (2:47)
10. Just as Bad as You (2:36) feat. Dregen (Hellacopters, Backyard Babies)
11. Schizoid Lullaby (3:59)
Durée totale : 31:00

Line-Up :

  • Gustav Wremer - Chant, guitare
  • Amdreas Jenå - Guitare
  • Samuel Georgsson - Basse
  • Johan Häll - Batterie

Discographie :

  • Cygne Noir ‎(2014) 
  • No Fuss - A Piece By Resolute Men ‎(2015)
  • Breaking News (2017)
  • Captured Live (2018)
  • Grande Royale / Liar Thief Bandit (Split 7" - 2019)
  • Take It Easy (2019)
  • Carry On (2021)

Le Lien :

HOT BREATH (Rock/Hard), Rubbery Lips (2021)

Le 03/01/2022

Groupe : Hot Breath
Album : « Rubbery Lips » ( The Sign Records - 2021)
Genre : Heavy Rock/Hard Rock
Origine : Suède

Par Ahasverus

Hot Breath est un groupe de l'écurie The Sign Records, une pépinière de talents qui compte dans ses rangs Grande Royale, MaidaVale, Children of the Sün ou encore NEPHILA, autant de pépites du rock scandinave, plus ou moins teintées d'influences 70's, qu'on vous conseille d'aller découvrir si ce n'est déjà fait.
Hot Breath est un quatuor. Ses membres ont fait leurs armes dans de Honeymoon Disease, Hypnos et GRAND. Il sortait en 2019 un EP éponyme à la musique aussi efficace que sa pochette. Des débuts si prometteurs qu'ils ne ne demandaient même pas confirmation.

Hot breathe

Hot Breath revenait en avril 2021 avec un album livré dans un artwork signé Anders Muammar, qui pouvait évoquer le Fireball de Deep Purple :

« Rubbery Lips »

Hot breath artwork

C'est donc conquis d'avance que nous posions la nouvelle offrande des quatre de Göteborg sur notre lecteur, convaincus qu'habitués aux rudesses du climat ces Suédois ne sauraient nous chauffer d'un mauvais bois.
L'album s'ouvre sur Right Time, un hard-rock sec et nerveux, qui a donné lieu à un premier single-clip.

Suit un album de rock/hard-rock musclé qui lèvre rarement le pied (« Who's The One »), préférant foncer droit devant sur des rythmiques solides. Le chant est en place, les choeurs sont là quand il faut, et l'alchimie se fait dans l'efficacité plus que dans la démonstration. Le joyeux « Bad Feeling » et ses riffs à la AC/DC clôturent trente-quatre minutes de bon Rock N'Roll bien trop vite passées.

Alors il n'y a alors plus qu'à recommencer...
« Rubbery Lips » a été produit par Mattias Nyberg (The Datsuns).
Il va sans dire que c'est l'un des albums de l'année 2021 qu'on vous recommande !

Les Critiques :

  • « Mélangeant des sons d'autrefois avec sa propre mixture de garage rock, cet album démontre un pur talent  rock. »
    Metal Temple
  • « Un manifeste d’authenticité et de spontanéité rock. »
    Metalnews
  • « Quelque chose qui vous met un sourire sur le visage pendant cette période difficile tout en déclenchant une tonne de mouvements de hanches. »
    Games, Brrraaains & A Head-Banging Life
  • « Hot Breath maintient l'accélérateur fermement planté au sol. »
    ThePunkSite.com
  • Rubbery Lips sera la bande originale de votre premier et dernier verre. Celui qui donne envie de casser ses miroirs et de danser toute la nuit comme des chats errants couverts de paillettes.
    Tinnitist
  • « Un album pour égayer l'après-midi de printemps le plus sombre, lorsque les nuages ​​​​de pluie se rassemblent à nouveau et menacent de pisser sur vos pétunias fraîchement plantés… »
    Uber Rock
  • «  Un défouloir teinté de hard-rock tantôt garage, tantôt heavy, qui atteint indéniablement son but. »
    Webzine Albumrock

Hot breath band

HOT BREATH par Anders Bergstedt

Line-Up :

  • Jennifer Israelsson –  Chant, guitare
  • Anton Frick Kallmin – Basse
  • Jimmy Karlsson – Batterie
  • Karl Edfeldt – Guitare

Tracklist :

  1. Right Time
  2. Magnetic
  3. Last Barang
  4. What You’re Looking For, I’ve Already Found
  5. Who’s The One
  6. Adapted Mind
  7. Turn Your Back
  8. One Hit (To The Body)
  9. What To Do
  10. Bad Feeling

Le Lien :