ODYSSEY

Rétrospective 2018 : Du Rififi dans les Line-Up !

  • Le 08/01/2019

La vie d’artiste n’est pas un long fleuve tranquille, et vous avez peut-être raté un épisode parce que vous n’êtes pas toujours devant le poste : voici une séance de rattrapage sur les mouvements de line-up de vos groupes préférés.


 
  • 111 (Rock) : Denis Simon a quitté l’aventure 111 en décembre 2018. Il laisse ses fûts aux bons soins de Julien Jousselme, également batteur de Çub, du groupe de Rock sans guitare Nikopol-band, et de la formation Math Rock Ça, dont je ne puis résister à vous citer le titre du dernier album : “Mon Tout petit Ça à moi S'est dévoilé Au grand jour Quand j'ai su le voir Sans lunettes” (2017).

 


 

Nesrine Mahbouli à Eindhoven avec Cartagena, par le photographe Albert Jolen

  • Cartagena (Metal Orchestral) : Souvent bien mal embouchées, les trompettes de la renommée n’auront d’autre choix en 2019 que de sonner en l’honneur des auteurs du somptueux Roma Delenda Est (2017). Les Tunisiens ont recruté au chant Nesrine Mahbouli, en lieu et place de Sherazade Amous. On vous parie qu’avec un tel apport Cartagena va bousculer la hiérarchie mondiale du Metal Symphonique.

La soprano était auparavant bassiste chez Persona. Un peu comme si Sinatra était cantonné au saxo dans un Big Band !


 
  • Dreamslave (Metal Orchestral) : Si on a bien tout compris, le guitariste rythmique Ragnar Mich, qui officie également chez Inner Torture, a rejoint Dreamslave en décembre 2018. Par contre, on n’est pas en mesure de vous dire si les Lyonnais ont trouvé leur nouveau batteur, malgré qu’on surveille Emma et sa bande comme le lait sur le feu en priant tous les jours pour que nous soit enfin livré le digne successeur de Rest In Phantasy (2015).

 


 
  • Fool's Paradise (Heavy Prog’) : Les Dunkerquois annonçaient en juillet 2018 le départ d’Anthony, leur chanteur. Aux dernières nouvelles, le poste était toujours vacant. L’enregistrement du successeur de Monopoly Society, prévu courant 2019, est tributaire de l’intégration d’un nouveau vocaliste.

 


 
  • GLAMORY (Hard West Coast) : En avril 2018, les Niçois, qui n’ont pas leur pareil pour ciseler des mélodies groovy, annonçaient qu’ils cherchaient leur nouvelle voix Lead. On sait depuis juillet que c’est à l’Américain Kevin Joseph O’Hara qu’il revient de remplacer le très talentueux Alban Sibilia. Les auteurs de Glam Over (2015) ont posté sur leur page Facebook en août 2018 une vidéo de sessions de travail des harmonies à 3 et 4 voix. C’est beau comme un arc-en-ciel ! Aucun doute : avec ce nouveau line-up, Glamory est de retour aux affaires !

 


 
  • Hajiro (Metal alternatif) : Suite au départ de Nelson, qui tenait le micro sur l’album Black Satori, Hajiro évolue désormais en trio. Cela n’a pas empêché les Fécampois de sortir “Dance With My Shadow”, un très bon EP, qui permet à Greg, (dont c’est l’anniversaire aujourd’hui 1er janvier !), guitariste de la formation, de donner la pleine mesure de son talent de chanteur.

 


 
  • Hot Hell RooM (Heavy Rock) : Les géniteurs de l’excellent Architect Of Chaos ont stabilisé leur line-up avec l’arrivée du batteur Alexis Bersot. Le successeur de Morrison sera disponible cette année. C’est pour nous l’une des grosses sorties 2019.

 


 
  • Manigance (Power Metal Mélodique) : Didier Delsaux était la signature de Manigance depuis la fondation du groupe. Contraint de passer le relais, il confie le témoin à Carine Pinto, qui partageait le chant sur “Face Contre Terre”, la seconde piste de Machine Nation, l’un de nos albums 2018 préférés. Nos vœux de réussite accompagnent Carine et Manigance dans ce challenge.

 


 
  • Marie Antoinette the band (Heavy Rock) : C’est vers octobre 2018 que la Reine a changé de tête. Yann était un excellent chanteur de Rock, mais pour l’avoir vue sur scène à Nice, nous croyons que sa remplaçante Loy pourrait bien conduire l’Autrichienne vers les routes plus Heavy d’un succès mérité. Long Live The Queen !

 


 
  • ODC metalband (Metal Alternatif) : Depuis mai 2018 et l’intégration de Yann, leur second guitariste, ODC est un quintette. Why est le troisième titre mis à disposition sur vos plateformes par ces franciliens particulièrement prometteurs. https://fanlink.to/ODC-WHY

ODC par Café Crème Paris


 
  • Porno Graphic Messiah (Metal Indus) : La bande à Scars Summer s’est payée le luxe d’aligner en 2018 un excellent LP (Terrorize Me) et un non moins excellent EP (Black Target). C’est tout simplement énorme ! J’imagine que ces mecs dorment deux heures par nuit pour réaliser tout ça. “Ces mecs”, puisque Marion est désormais remplacée à la guitare par Sol, du groupe Marie Antoinette the band, qu’on aime également beaucoup et qu’on vous invite à découvrir. On souhaite pour 2019 toute la reconnaissance qui lui est due à à Scars Summer et à la bande (et à Marie-Antoinette, of course !).

 


 
  • SEYMINHOL (Metal Orchestral) C’était le cadeau empoisonné du Père Noël : fin décembre, Seyminhol a annoncé que son chanteur Kevin quittait l’aventure. Ceux qui connaissent la formation de Metal Sympho savent que le remplacement de Kevin ne sera pas une mince affaire. Outre ses performances vocales, il prenait en compte l’écriture de leurs ambitieux concept-albums, dont les deux derniers tournaient autour de Shakespeare. Seyminhol sera tout de même au SATAN FEST X le 05/01/2019 à Paris, (jetez un oeil sur le lien de l’évènement, c’est inratable !) grâce à Laurent Fabisz qui va mouiller le maillot en remplaçant Kevin à l’arrachée. On adresse à Seyminhol et à Nico tous nos voeux de réussite dans leurs projets qui semblent déjà sur les rails, car les Seyminhol ont la hargne et semblent plus motivés que jamais !

 


 

  • The Foxy Ladies (Hard/Heavy) : Chloé, qui tenait la basse des Renardes, a quitté leur tanière fin juillet 2018. Les génitrices de l’excellent Blackbone (2017) ont pu assurer leurs concerts notamment avec la complicité de notre (contre)-bassiste et rockeuse préférée, également chanteuse du Power-Trio lyonnais 111, Emma Cordenod. https://open.spotify.com/album/0IXfEeUYwLYWY5k7uGE8Ir

ODC - Incitation au Voyage

Odyssée : voyage mouvementé, semé d’incidents variés, d’aventures. (définition Larousse)


 

 

Il est des alchimies qu’on n’explique pas.
ODC (Odyssey pour les intimes), est né en 2016 à Paris. Ce jeune groupe confirme, comme le chantait si bien Corneille, que la valeur n’attend point toujours le nombre des années ! Et s’il parvient à éviter les embûches que son nom suggère, ODC pourrait même gravir rapidement les marches qui mènent à un avenir métallique radieux.
Toujours à l’affût des bons coups, HFM s’est glissé sous le rideau, pendant que le vigile tournait la tête, pour interroger discrètement le compositeur et le parolier du groupe. A peine quelques questions, qu’on a dit, on va pas déranger pendant la préparation du premier album ! OK, ils ont fait. Nous, on rigolait sous cape ! Que quelques questions... Aujourd’hui, ouais ! Mais c’est sûr qu’on reviendra !

Odc

Photos LykhArts : https://www.facebook.com/LykhArts/

HRM : Noms, prénoms, rôles au sein d'ODC ?
- Yannis – Guitare - composition.
- Cyril - Parolier - âme damnée de Yannis”

Premier album acheté ?
Yannis : Iron Maiden, “Powerslave”.
Cyril : Queen, “Jazz”.

Qu'ont dit vos parents quand vous leur avez annoncé que vous renonciez à prendre la succession de l'épicerie pour aller jouer dans un groupe de rock ?
Yannis : J'ai préféré concilier les deux et garder l'épicerie, avec un rayon Metal !
Cyril : J'écris les paroles. Personne ne me connait. Donc pas de problème pour la reprise du commerce familial !

ODC surprend par son homogénéité, sa maturité, et une fanbase déjà conséquente alors que vous n'avez pas encore d'album. Comment ce groupe s'est-il construit ?
Yannis : Le projet à été construit autour de Célia, Cyril et moi. Je recherchais une voix et Internet nous a permis de nous trouver.
Cyril : Célia cherchait un compositeur ; La musique de Yannis avait besoin de paroles ; J'ai vu de la lumière, j'ai dit bonjour... Pierre-André, Théo et Yann nous ont rejoint un peu plus tard. On est nombreux...

Comment se passe l'élaboration des morceaux chez ODC ?
Yannis : Je travaille avec Cyril. Je m'occupe de la partie compo et lui des paroles. Une fois qu'on est arrivé à un résultat qui nous satisfait tous les deux, on le propose aux autres musiciens qui vont éventuellement penser à des arrangements. J'aime composer tranquillement dans mon coin, même si ça n'exclut pas dans le futur quelque chose de plus collaboratif.
Cyril : Yannis m'envoie la musique sur laquelle je pose les paroles. On discute du son, du sujet, du son, du sujet, du son, du sujet... On pleure un peu, et après on trouve.

Vous avez choisi pour nom "ODC" (Odyssey) afin de rendre hommage au Commandant Cousteau ? Est-ce en lui que vous puisez votre inspiration ?
Yannis : Je ne ratais jamais cette émission étant gamin. Mais il n'y a pas vraiment de rapport, même si j'ai toujours été convaincu de la nécessité de préserver le monde vivant.
Cyril : L'océan, c'est beau... C'était ma réponse la plus intéressante !

Il n'y a de place que pour deux albums dans l'arche de Noé du Rock. Lesquels on emmène pour tout reconstruire dans un monde meilleur ?
Yannis : S'il n'y a de place que pour deux albums, quel est le con qui a construit le bateau ? Résumer la musique à deux albums c'est tellement réducteur ! Au pire il y a vraiment moyen de construire un radeau de fortune pour en emporter un peu plus... Bon allez, je vais être gentil, je vais quand même te dire Strapping Young Lad, “Alien”, et l'album éponyme de Babymetal. Ce truc est tellement fun ! Si je finis tout seul sur une île autant me marrer un peu...
Cyril : “Nevermind” de Nirvana, et “Toxicity” de SOAD.

Quelle est l'actualité d'ODC dans les mois à venir ?
Yannis : De nouvelles compos, du live, de la vidéo... Plein de trucs à venir !
Cyril : En live au Kave fest le 30 juin, la sortie d'un acoustique pour la première édition de la “Sorbon' Acoustic Session”, de nouveaux titres, d'autres “Lives”...

 

ODC jouera au Kave Fest (Chatou) le 30 juin 2018

Un titre rock qui pourrait constituer votre devise ?
Yannis : “Born For Greatness”, parce que si on bosse vraiment je pense qu'on peut tous arriver à quelque chose de grand !
Cyril : “Breaking the Law”, de Judas Priest.

Quelle est la question à laquelle vous auriez aimé répondre ?
Yannis : Je ne sais pas quelle question, mais ce qui me vient à l'esprit aujourd'hui c'est de rendre hommage au travail de l'équipe de "Nolife", car malheureusement la chaîne s'arrête pour des problèmes financiers... C'est une chaîne de télé sur la culture geek, le japon et les jeux vidéos pour ceux qui ne connaîtraient pas. Cet espace de culture alternative et de liberté télévisuelle unique en son genre va me manquer, comme à beaucoup d'autres !
Cyril : "A quand l'album ?” Patience...


 

 

Suivre ODC et “liker” leur page ?
https://www.facebook.com/ODCmetalband/
Les infos sur le Kave Fest 2018 sont là : https://www.facebook.com/events/175860216499008/
Merci à LykhArts pour sa jolie photo et son aimable autorisation.
https://www.facebook.com/LykhArts/
Merci à Yannis, Cyril et Célia pour leur accueil.