NOW OR NEVER

Chronique d’Album : NOW OR NEVER (Heavy Metal), “III” (2020)

  • Le 28/09/2020
Groupe : Now Or Never (NoN)
Album : III (2020)
Genre : Heavy Metal
Origine : International

Par Ahasverus
              

Le Groupe :

Now Or Never est un groupe international fondé en par Ricky Marx et Ranzo.
Ranzo expliquait dans une interview à Laurent Karilla :
"Ricky et moi, nous nous sommes connus à la maternelle et avons pour ainsi dire grandi ensemble, tant physiologiquement que musicalement. Ayant joué de nombreuses années avec lui pour des projets divers tels que Sultan, entre autres, il était logique qu’il me contacte pour créer Now Or Never lorsqu’il est revenu à Genève où je réside."
https://hardforce.com
Le line-up initial du groupe se compose alors de Jo Amore (ex-Nightmare, Kingcrown) et de Kenn Jackson (ex-Pretty Maids).
Now Or Never sort son premier album en 2013. Si le groupe est satisfait de l'accueil critique, il est en revanche déçu par la distribution qui ne permet pas à l'album d'atteindre son public.
Now or never1
Now Or Never, le premier album.
Un second album, "Now Or Never II"? sort en 2015.
Trois ans plus tard, Jo Amore quitte la formation pour se concentrer sur d'autres projets (KingCrown).
Now Or Never se compose désormais du guitariste danois Ricky Marx, du batteur français Ranzo, du bassiste suisse Claudio Nasuti et du chanteur français ​Steph Honde (Hollywood Monsters).
Le nouveau Now or Never sort le 18 Septembre 2020 sur Crusader Records. En toute logique, il se nomme...

"III"

L'Album :

"III" est un treize titres d'une heure et trois minutes.
L'artwork est signé Stan W Decker . Il explique :
"L'idée était une forme de continuité dans la thématique abordée sur l'album précédent et plus particulièrement de réutiliser l'esprit du modèle de T-shirt que j'avais également réalisé il y a 3 ans." (extrait de sa page Facebook)
Now or never artwork 1
NOW OR NEVER III (2020)
L'album est soutenu par le clip "Ordinary World".
Parfois présenté comme le cinquième membre du groupe, le producteur/compositeur/arrangeur Pat Liotard (Nightmare, Archange, mais aussi les Gipsy Kings) est à nouveau impliqué sur "III".

Les Critiques :

Notre Avis :

Remplacer le vocaliste d’une formation n’est pas une sinécure : il porte généralement la signature du groupe, il en est la partie la plus identifiable.
L’exercice devient particulièrement périlleux quand ce chanteur s’appelle Amore, puisque la voix du grand Jo a la faculté d’apposer un sceau sur tout ce qu’elle touche.
Pour passer l’obstacle, Now Or Never a misé sur Steph Honde. Pas un manchot non plus ! Le chanteur parisien est le fondateur du supergroupe international Hollywood Monsters.
Maintenant, une oreille sur la galette...
Cessez le tir ! Aux résultats ! NoN III : treize impacts en cœur de cible. Le pari est donc parfaitement réussi pour la bande à Ricky Marx, l’ex-Pretty Maids.
Sans rien retirer à la prestation de Jo Amore et à la qualité des deux premiers albums de NoN (qu’on conseille également), Steph Honde enfile aisément un costume qu’on jurerait taillé sur mesure. Pas de changement de cap, il prend sa place dans la cordée et poursuit l’ascension initiée avec brio. Le niveau est extrêmement élevé et le nouveau partenaire a toute sa part dans le succès de l’entreprise.
Côté compos, le groupe sait d’où il vient : «Eyes Of A Child» sent bon les années Whitesnake, et les refrains addictifs se succèdent, («Until We Say Goodbye», «Ordinary World», «Winds Of Freedom»). Mais Now Or Never sait aussi surprendre, (la batterie judicieusement mise en avant sur «Another Chance»), et s’ancrer dans son époque («Woman In The Dark», «Point Of No Return»).
On sait la maestria et le métier de ces musiciens ; on soulignera la qualité de la production qui creuse encore la différence avec bon nombre de galettes.
« III » est à ranger sur le rayon de vos Whitesnake, du dernier Soto et de la discographie de Myles Kennedy (Slash, Alterbridge). C’est un grand, un très grand album de Heavy. L’illustration de ce qu’il advient quand un groupe réunit virtuosité, inspiration et moyens.
Plus simplement, « III » est indispensable. Achetez-le !

Les Liens :