JEAN-LOU K

Chronique d'album : JEAN-LOU K (Rock), "Unfit" (2021)

  • Le 08/07/2021

Artiste : Jean Lou K
Album : « Unfit » (04/07/2021)
Genre : Rock
Origine : St-Nazaire

Par Ahasverus

Tiens, revoilou Jean-Lou ! Quelques mois seulement après la sortie de « A Brand New Day »...
Si vous suivez Jean-Lou Kalinowski, ce n'est pas pour vous surprendre : deux albums en six mois, c'est son rythme de croisière ; Jean-Lou rock comme il respire !
Le nouvel opus s'appelle « Unfit ». Il est sorti le 04/07/2021.

Jean lou k unfitJEAN-LOU K « Unfit » (2021)

Chanteur, songwriter et multi-instrumentiste, batteur de Shakin' Street de sa création à 2015, Jean-Lou Kalinowski enchaîne les albums depuis plusieurs années. Il les signe Jean-Lou K lorsqu'il tient, en plus de tous les instruments, le chant principal, ou sous le nom de AC22 (prononcer assez de deux) quand il s'associe à des invités parmi lesquels on a compté, pour n'en citer que quelques-uns, la discrète mais puissante Flora Roland, les tauliers Georges Bodossian (OCEAN) et Fred Guillemet, ou l'alien Vitha Sai (Lady Liberty).

Notre rocker ouvre donc l'été 2021 avec « Unfit », un douze pistes signé Jean-Lou K. Est-ce à dire qu'il revient seul, Jean-Lou ? Presque, puisque l'album s'ouvre par un « Red Red Lips » sur lequel sa voix discrète est agréablement contrebalancée par le chant de Maryl Owlycia sur les refrains. Mais pour le reste, Jean-Lou opère en solitaire, avec sa guitare, ses claviers, sa batterie, son studio, sa voix un peu monocorde, alternant en fond de cour les morceaux de rock qui balancent (« Love Is Blind ») et des titres plus graves et lents, s'étirant parfois au son d'un clavier martelant chaque note (« The End Of The World »).

A la manière d'un Cioran du rock, l'univers de Jean-Lou est désabusé et pessimiste. Il en émane de jolies nappes de clavier et de belles lignes de guitares qui semblent parfois remonter telles un chant de baleines depuis les  profondeurs mélancoliques de l'âme (« A Matter Of Time »).

Une reprise du « The Future's So Bright » de  Timbuk 3 (1986), dont la thématique fait écho au monde de Jean Lou K, durcit significativement le ton en cinquième piste.

« Unfit »  a été intégralement produit à Saint-Nazaire par Jean-Lou K entre mars et juillet 2021.

Son artwork est de Jean-Lou Kalinowski, la photographie est de Christina Benedict.

Jean-Lou K chante pour lui et, ce faisant, nous fait plaisir avec un nouvel opus intimiste, agréable, et qui balance bien. Il l'a posé là sans plus s'en préoccuper. Gageons que le songwriter est déjà reparti gratouiller sa guitare dans un coin pour extraire tout le rock qu'il entend en lui...

On vous invite à découvrir « Unfit » et plus généralement l'univers de Jean-Lou Kalinowski dont le best-of  « Monomaniac » est également une bonne porte d'entrée :

 

Sortie d'album : AC22 (Rock)

  • Le 18/05/2019
Groupe : AC22
Album : “Monomaniac (Greatests Hits Not)”
Genre : Rock
Origine : Saint-Nazaire
 
LE GROUPE :
 
AC22 est le projet solo de Jean Lou K, batteur historique de Shakin’ Street, un groupe qui ne l’est pas moins puisqu’il a gravé son nom dans le marbre du Hard-Rock et a compté sur son parcours à un moment ou à un autre les ex-Téléphone Louis Bertignac et Corine Marienneau, ainsi que Ross The Boss (ex-Manowar), l’un des fondateurs du True Metal.

En 2018, Jean-Lou découvre deux chanteurs aussi talentueux que différents : Flora Roland et Vitha Sai.
 
La première aime les sonorités Soul/Jazz ; le second est calibré pour suivre Robert Plant sur son propre terrain.
Avec eux et quelques autres, (Fred Guillemet, Georges Bodossian), AC22 enchaîne trois albums de Rock d’excellente facture, dont deux totalement dédiés à l’amour d’une mystérieuse Isabelle De La Chaynée, muse vénérée du prolifique Jean Lou K.
 
 
AC22, "12 Songs Inspired By the Love of Isabelle De La Chaynée plus 3 Other Tales" (2018)
Aujourd’hui, AC22 revient avec un nouvel opus intitulé “Monomaniac (Greatest Hits not)”.
 
L'Album :
Monomaniac (Greatest Hits not)” est un Best-Of. Il compte vingt morceaux.
Il retrace avec un équilibre presque parfait, peu ou prou cinq titres de chacun de ses albums, l’univers très Rock d’AC22.
Les titres interprétés par Vitha Sai sont plutôt dans une veine Rock/Hard-Rock, (I’m Gonna Make It / Leaving it all Behind). Le magnifique Men in Suits n’aurait pas dépareillé sur un album de Led Zeppelin.

 

 

Flora Roland nous entraîne sur des territoires Soul (My Loss / When I’ll Be Your Man). Lorsqu’elle mélange ses influences au Rock de Jean Lou, elle rappelle l’excellence d’un Mother’s Finest, groupe de Funk Rock américain précurseur du Metal Fusion (I’m Back).

 

Troix inédits complètent l’opus : I Could Have Been Prince et Little Devil Girl sont interprétés par Vitha Sai. Heroes, qui clôture l’album, est une reprise de David Bowie qui nous permet de découvrir un nouveau venu dans l’univers d’AC22 : Clint Slate. Son timbre peut parfois évoquer Bono (U2).
 
Notre avis :
Monomaniac (Greatests Hits Not) - 2019.
Jean Lou K poursuit sa route sur les sentiers du Rock.
Il dépose ses albums, opus après opus, tels les cailloux d’un Poucet à la recherche de sa muse, sans se soucier d’une quelconque publicité.

Monomaniac se fait Rock, Hard, Soul, au gré des trois chanteurs d’exception qui accompagnent Jean Lou dans ses oeuvres : Vitha Sai, Flora Roland et Clint Slate.

Ce Best-Of est donc un excellent moyen pour les découvrir, et pour parcourir la déjà riche discographie d’AC22 que vous trouverez à prix libre sur Bandcamp.

https://ac22.bandcamp.com/

Jean Lou K signe avec “Monomaniac (Greatests Hits Not)” le best-of d’un projet Rock intègre et intéressant, qui mérite beaucoup mieux que l’ombre dans laquelle son absence de démarche commerciale le maintient. Vous n’hésiterez donc pas à liker sa page Facebook pour y remédier, envers et contre lui !
 
Liens utiles :
 
AC22 sur Bandcamp :
https://ac22.bandcamp.com/

AC22 sur Facebook (n’oubliez pas de liker leur page) :

https://www.facebook.com/ACdedeux/
 

 

 

K-Léidoscope : un entretien avec Jean-Lou K

  • Le 14/04/2019
Jean-Lou K rock comme il respire...
Quand il ne martèle pas ses fûts, le batteur historique de Shakin’ Street écrit des chansons pour sa muse.
Sous le nom d’
AC22, il a produit, en à peine un an, trois albums savoureux qu’on ne saurait trop vous conseiller, entouré de deux chanteurs d’exception et de quelques amis musiciens au CV bien garni.
Alors qu’il s’apprête à sortir un Best-Of, Jean-Lou K a accepté de répondre à nos questions.
Il nous parle de Shakin’ Street, d’AC22 et, bien entendu, d’une certaine Isabelle...

 
Jean-Lou K.
Bonjour Jean-Lou K. Commençons par un bond dans le passé. Te souviens-tu de l'achat de ton premier vinyle ?
Jean-Lou K :
Oui, très bien. Mon premier disque était un single de Black Sabbath, "Paranoid" acheté au Prisunic de la rue Lepic, dans le quartier ou je suis né .
 
Qu'est-ce qui t'a conduit vers la musique, et notamment à la batterie ?
Jean-Lou K :
Les Who et Keith Moon ! Je me souviens, tous les jours j'allais voir "Who's Next" dans la vitrine du disquaire à coté de chez moi... Je suis tombé amoureux de ce disque avant de l'écouter, en fait, à cause de la pochette. Par contre je dois avouer que je n'ai jamais rien compris au jeu de batterie de Keith Moon ! Je ne dois pas être le seul...
 
Vers 1975, Louis Bertignac, Corinne Marienneau et toi rejoignez Fabienne Shine et Eric Lewy dans ce qui deviendra Shakin' Street. En Grande-Bretagne, Led Zeppelin sort Physical graffiti, Black Sabbath Sabotage, et Ron Wood rejoint les Stones. Aux Etats-Unis, Aerosmith crée Toys In The Attic, et Alice Cooper dévoile Welcome To My Nightmare. Te souviens-tu de cette France où Trust et Téléphone n'existaient pas encore ?
SHAKIN'STREET, Shakin' Street (1980).
Jean-Lou K : Oui, quelle belle période ! Les disques étaient fantastiques ! Avec Shakin’ Street, on visait le niveau d'Aerosmith , c’était eux nos maîtres. C’était bien parti d'ailleurs !
Je vais te raconter une histoire que le public ne connait pas : en 79/80, Shakin’ Street est managé et produit par Sandy Pearlman. On joue dans des stades quasiment tout les jours. CBS dépense un million de francs pour le deuxième album. Tout va plutôt bien. Seulement voila, deux membres du groupe trouvent que Roy Thomas Baker ça serait mieux que Sandy. Roy Thomas Baker les reçoit et en parle a Sandy... Fin du groupe jusqu'en 2004 !
 
Les 80's ?
Jean-Lou K :
Quelle merdasse les 80’s ! Mes pires années !

 

Dans les 90's, Smell Like Teen Spirit, de Nirvana, puis tout le Grunge à sa suite, envahissent les ondes. Page et Plant se retrouvent au Maroc pour enregistrer l'album No Quarter. Guns'N Roses produit Use Your Illusion. Et toi, que faisais-tu à l'époque ?
Jean-Lou K :
J'allais voir Page/Plant et les Guns, par exemple. Je commençais aussi a enregistrer des trucs. Les morceaux du premier album solo de Fabienne.
J'ai eu un fils en 95, Marlon. Son grand père était Freddy Hausser.

 

Après l'an 2000, tu reprends du service avec Shakin' Street, pour deux albums Live et un studio. Aujourd'hui, te voici de retour avec AC22. Comment est né ce projet et que signifie ce nom ?
Jean-Lou K :
AC22 se prononce "Assez de deux". Moi et Vitha ou Flora, sommes assez de deux pour faire une chanson. Voila !
AC22 est né en 1999 et, a l'époque, je bossais avec des samplers de voix, entre autres. J'ai eu un mini-hit avec un morceau. J'ai fait un album qui n'est jamais sorti, et c'est tant mieux ! Il n’était pas très bon .
 
Flora Roland, Jean-Lou K et Vitha Sai.

Début 2018 paraît le premier album d'AC22, The Trianon Sessions. Quelques invités prestigieux t'accompagnent, tels Fred Guillemet et Georges Bodossian. Tu confies le micro en alternance à Flora Roland et
Vitha Sai. Comment as-tu connu ces deux chanteurs aux registres très différents ?
Jean-Lou K :
Fred, c'est un génie ! Il est parti vivre dans le Sud. Il me manque ! Georges, je le croisais souvent. Il a accepté de jouer sur trois morceaux du premier album. Super boulot !
Vitha, je l'ai rencontré au Trianon Hall, un studio de répétition/enregistrement pas loin de chez moi. Il répétait avec son groupe "The Exist", et moi j'enregistrais le dernier album de Shakin' Street. On a vite sympathisé, et aujourd'hui nous sommes les meilleurs amis du monde. Il a une voix unique, et surtout il n'a peur de rien ! On se marre bien tous les deux quand on enregistre...
Flora a répondu a une annonce sur le net, puis elle est passée au studio après avoir écouté une démo. Elle a chanté "My Loss" sur le premier album. Elle a une voix fantastique ! C'est sur le troisième album qu'elle se lâche, finalement.
 
 
AC22, The Trianon Sessions, (2018).

2018 toujours, tu sors "12 songs inspired by the love of Isabelle De La Chaynée plus 3 other tales". Qui est cette fameuse Isabelle, et n'était-il pas plus simple de l'inviter au restaurant pour lui faire ta déclaration ?
Jean-Lou K :
Ce serait plus simple, oui. Isabelle est plutôt discrète, et je vais essayer de respecter ça.
Un jour, il y a six ans je crois, en me baladant sur Facebook, je vois une photo . Une brune tellement belle ! Je te passe les détails...
En 2018, je pensais toujours a elle, et je lui ai écrit un morceau, "Isabelle", puis je le lui ai envoyé... Depuis, on ne se "quitte" plus !
Depuis Juin 2018, j'ai sorti deux albums. Isabelle, c'est ma muse et mon amour. Sans elle, pas d'inspiration, en tout cas pas de quoi faire deux albums ! Les textes en disent beaucoup sur elle.

 

 

"12 Songs..." m'a fait fortement penser à Led Zeppelin. La voix de Vitha Sai n'y est pas pour rien, et on a l'impression que tu t'amuses avec cette ressemblance sur le titre "Sweet Isabella"...
Jean-Lou K :
"Sweet Isabella" c'est un hommage a Zeppelin, bien sûr. Ça a été très amusant a enregistrer. Perso, je ne trouve pas que la voix de Vitha ressemble a celle de Plant, mais chacun a un avis différent au sujet de Vitha, et c'est plutôt bien.

 

"Chocolate, Love and Vodka" (2019), troisième opus d'AC22, se fait parfois plus jazz/soul (Meet Me At The River) mais sait aussi revenir en force dans un registre Rock et acéré (Stay With Me). Le fait de disposer de deux chanteurs aussi différents est-il un atout pour le compositeur que tu es ?
Jean-Lou K :
Oui, bien sûr. Ils peuvent tout chanter, donc je peux faire du Funk comme dans "I Want To Touch You", de la Soul avec "Meet Me At The River", et du Rock, évidemment. Sans eux, pas d'AC22.
 
AC22, Chocolate​,​love and vodka (2019).

Qui t'accompagne aujourd'hui sur AC22, et qui fait quoi sur le projet ?
Jean-Lou K :
Je fais tout sauf le chant. Je compose , j’écris les textes , j'enregistre et je mixe. Je bosse trop vite pour des invités maintenant ! Le temps qu'ils enregistrent leur pistes, je suis passé a l'album suivant !

 

Des projets dans les mois à venir ? J'ai cru comprendre qu'un nouvel album est en préparation ?
Jean-Lou K :
Je viens de quitter la région parisienne pour Saint Nazaire. Du coup, je ne vois plus Vitha et Flora.
Vitha va sortir son premier album, alors je vais faire un album solo. Solo dans le sens où je vais chanter pour la première fois sur un disque. Ça devrait s'appeler "AC21", ou "Jean-Lou K", et le titre "Amused". Mais ça peut changer...
Un jeu de mot avec le mot "muse", puisqu’Isabelle reste le sujet unique des textes. Grâce a elle, j'ai surmonté ma timidité.
J'ai également commencé un album avec un chanteur en 2018 : Clint Slate. C'est très Metal, façon Alice In Chains. Je voudrais bien le finir...
En fait, j'enregistre tout le temps ! Je voudrais faire un quatrième album avec Vitha. Flora a quitté AC22 pour des raisons personnelles. Je cherche des gens a produire mais je ne trouve personne d’intéressant pour l'instant...

 

Merci, Jean-Lou K, d'avoir accepté de répondre à mes questions.
Jean-Lou K :
Merci a toi.
 
AC22, 12 songs inspired by the love of Isabelle de la Chaynée plus 3 other tales (2018).
Retrouvez AC22 sur Facebook (et n’oubliez pas de liker sa page) :
https://www.facebook.com/ACdedeux/
Et sur Bandcamp :

https://ac22.bandcamp.com