HERZEL

Chronique d'album : HERZEL (Heavy Metal), Le Dernier Rempart (2021)

  • Le 24/04/2021

Groupe : Herzel
Album : "Le Dernier Rempart" (19/03/2021)
Genre : Heavy Metal
Origine : Quimper

Par Ahasverus

Le Groupe :

  • Herzel est un quintette de heavy metal au chant français originaire de Quimper.
  • Il prend naissance en 2013 dans l'environnement du groupe Peryton, dans lequel exercent alors deux des musiciens.
  • Herzel se compose de Thomas Guillesser (chant), Gurvan Lardeux et Kévin Le Vern (guitares), Mordiern Le Dissez (basse) et Ion Philippon (Batterie).
  • A propos du nom du groupe, Thomas Guillesser explique à http://metalbrothers.es :
    "J'ai choisi le terme Herzel au tout début car je voulais un mot breton comme nom de groupe. J'ai ouvert le dictionnaire breton-français et c'est le premier mot que j'ai vu. J'ai lu la traduction qui disait en effet «résister, braver, affronter, affronter» et j'ai pensé qu'elle correspondrait parfaitement à la philosophie et au concept de la musique que je voulais faire. J'ai demandé à plusieurs bretons autour de moi quel était le sens du mot pour avoir un point de vue différent et ils ont eu du mal à trouver une traduction directe mais ils étaient tous d'accord sur le fait que la puissance contenue dans ce mot était très forte. J'ai adoré ça."
  • Interrogé sur ses influences, le groupe explique au webzine grec https://www.filthydogsofmetal.com :
    "Nous sommes influencés par les groupes et les artistes avec lesquels nous avons grandi et que nous écoutons toujours. Au sein du Heavy Metal, des groupes comme Warlord, Manilla Road, Cirith Ungol, Judas Priest, Queensryche sont ceux que je peux citer pour principales influences. Mais nous écoutons beaucoup des groupes progressifs, tels que Yes, Marillion, Pink Floyd ainsi que de la musique bretonne traditionnelle ou non, la musique celtique de notre région. Des artistes comme Yaouank et Dan Ar Braz seraient les principaux, il y en a évidemment d'autres ..."
  • A propos du chant en français, Herzel confiait à https://www.invisibleoranges.com :
    "Le Heavy Metal français des années 80 a toujours une très grande influence sur la scène actuelle. Des groupes comme Sortilège ou ADX ont une aura très forte partout dans le monde pour les maniaques du Heavy Metal. Mais quoi qu'il en soit, nous ne voulons pas chanter en anglais et ne le ferons jamais. Quand Thomas écrit les paroles et imagine les mélodies vocales, il le fait toujours en français, depuis le début du groupe."
  • En 2015 Herzel sort la démo  "Unis Dans La Gloire".

Artwork herzel 1HERZEL, "Unis Dans La Gloire" (2015)

  • En 2020, Herzel s'engage avec le label italien spécialisé dans le métal 80's Gatesofhellrecords.
  • En 2021 Herzel sort son premier EP :

"LE DERNIER REMPART"

 

L'Album :

  • "Le Dernier Rempart" est un six titres d'une durée d'environ trente-six minutes.
  • L'artwork est signé Flog Diver | Illustration & Design , qui a également créé celui de la démo "Unis Dans La Gloire".

1herzelHERZEL, "Le Dernier Rempart"  (2021)

  • Les six titres de l'opus ont été composés entre 2015 et début 2020. Leur enregistrement a été retardé par la crise sanitaire.
  • Les parties de batterie ont été enregistrées au studio Le Novomax, à Quimper, début 2020, juste avant le premier confinement. Le reste des instruments a été mis en boîte dans le «home studio» de Gurvan Lardeux à l'issue du premier confinement.

  • Tony Riou qui a été guitariste live du groupe, pose un solo sur "La Flamme", deuxième piste de l'EP.
  • Ronan Le Dissez, frère du bassiste du groupe, joue de la bombarde sur les titres  "Le Dernier Rempart" et "L'Ultime Combat". (NDLR : il nous a également semblé l'entendre sur  "Berceau de Cendre" , mais ce titre n'est pas cité par le groupe)
  • Concernant les thématiques de l'album, le groupe explique à https://heavymusichq.com :
    "La première moitié de l'album raconte des épisodes liés à l'histoire de la Bretagne (de différentes périodes). La seconde moitié est une trilogie autour de la naissance, la vie et la mort d'un héros appelé Herzel. Les deux parties sont réunies par un intermède, «Le dernier rempart», qui met en scène le frère de notre bassiste sur des instruments traditionnels bretons. Concernant la trilogie, l'auditeur pourra lire plusieurs nouvelles liées au contexte des chansons, celles-ci figureront dans l'encart de l'album."

Les Critiques :

  • "Un groupe définitivement à part, avec pour lui une identité particulièrement marquée qui fait bien évidemment toute la différence."
    https://www.thrashocore.com
  • "Un album fantastique, qui transpire la passion et qui nous rappelle que la scène underground française, que ce soit pour le Heavy ou encore le Black se porte à merveille."
    https://www.unitedrocknations.com
  • "Bien que les années 80 soient révolues et que toute cette variété de heavy metal soit pour la plupart partie avec elles, je suis heureux que des groupes comme Herzel maintiennent la flamme vivante et qu’ils le fassent si bien."
    https://www.invisibleoranges.com
  • "Si la qualité est au moins équivalente pour leurs prochaines sorties, ce Dernier Rempart n'est certainement pas l'Ultime Combat, mais bien la première pierre d'un formidable bastion du heavy francophone."
    http://ultrarock.free.fr

Notre Avis :

Après une démo remarquée en son temps et toujours disponible sur Bandcamp (liens in fine), Herzel durcit le ton et prouve qu'il n'a pas vendu du rêve en présentant six nouveaux titres en droite ligne de l'âge d'or du heavy metal.
Si sa musique évoque parfois, selon les chroniqueurs, le groupe américain Manilla Road, "Le Dernier Rempart" m'a plutôt ramené, par ses changements de structures et par la grande richesse de ses parties de guitares - une régalade ! -  aux pièces les plus progressives de Maiden période Paul Di'Anno,
L'ajout de la bombarde, qui fait parfois les yeux doux aux guitares, est particulièrement judicieux et d'autant plus indispensable qu'Herzel n'en fait pas des caisses et la met au service de ses compos plutôt que d'en revendiquer les armoiries. 
La voix haute de Thomas Guillesser- qui quitte rarement les altitudes -
peut d'abord surprendre. Elle donne pourtant rapidement à l'ensemble une signature originale adaptée au style.
On souligne donc la grande qualité de ce jeune groupe qui se distingue naturellement dans  un genre pourtant arpenté de long en large depuis quarante ans. Herzel sait composer,  ne joue pas des clichés, et trouve naturellement sa place dans ce style musical où il développe de belles qualités. Il a d'ailleurs heureusement réussi à retenir l'attention de plusieurs webzines internationaux.
Le "Dernier Rempart" est donc, pour faire simple, un  skeud affriolant qui emportera sans difficulté tout fan de early heavy.

Tracklist :

  1.  Maîtres de l’Océan (08:35)
  2. La Flamme (05:16)
  3. Le Dernier Rempart (01:41)
  4.  Berceau de Cendres (07:19)
  5.  L’Epée des Dieux (05:22)
  6.  L’Ultime Combat (07:48)

Les Liens :