ANTHON NORWELL

Les projets d'Anthon Norwell

  • Le 25/12/2019
Memory of Silence, Synesthesia, The Norwell Project... S’il en est un qui ne manque pas de projets en cette fin d’année 2019, c’est bien le guitariste/compositeur Anthon Norwell !
Avec Anthon-Norwell Experiment il a sorti en 2019 deux albums, “Under my Dream... Or my Skin”, ainsi que son prolongement instrumental “The Final Trip of my Destiny”.
Il était temps d’aller faire un tour dans sa discographie.
Voici l’interview d’ Anthon Norwell.
       

Bonjour Anthon Norwell. Pour commencer je te propose un petit voyage dans le temps. Premier album acheté ?
Salut. Le premier album que j'ai eu la possibilité de ma payer a été Iron Maiden, “Killers” (en vinyle), c’était également mon premier album Heavy Metal ! A partir de ce moment je me suis axé sur sur ce type de musique en suivant non seulement Maiden mais aussi en découvrant les premiers Metallica et tous les groupes de cette période.
A ce moment là j'ai treize ans, et c'est à quinze ans que je comprends réellement qu'il va me falloir passer derrière une guitare pour vivre cette musique pleinement !
IRON MAIDEN - Killers (1981)
 
Premier concert ?
C’était Helloween, après la sortie de "Keepers of the seven keys Part. 1", donc à l'arrivée de Michael Kiske au chant !
C’était absolument énorme et s'en est suivi pas mal de concerts pour revivre cette même impression du Live , avec les "Monsters of Rock" très souvent a Bercy , Metallica , Manowar, Kiss, David Lee Roth avec Steve Vai, mais Steve Vai également en solo, et tant d'autres...
 
Premiers émois qui ont conduit le petit Anthon à devenir musicien plutôt que pompier, vétérinaire ou chasseur de primes comme Joss Randall ?
Plus jeune je m'endormais avec mon Walkman et je m'imaginais être sur scène avec mes idoles, donc l'envie de devenir musicien est arrivée rapidement ! A seize ans j'ai formé mon premier groupe et je n'ai plus arrêté...
Mais vivre de sa propre musique est aussi très souvent du domaine du rêve, surtout en France, et encore plus quand tu es dans le Rock ! J'ai donc également eu un parcours dans la restauration afin de pouvoir vivre (à côté) ma passion a fond. Aujourd'hui je ne fais plus que de la musique, en donnant des cours de guitare et en sortant quelques albums...

 

J'ai lu qu'avant de commencer à faire de la musique tu t'étais intéressé à l'écriture ? Premiers émois littéraires ?
Je dirais plutôt que la passion de l’écriture va avec celle de la musique. Je suis un fan de poésie et tout jeune déjà il m'arrivait de m'éloigner avec un cahier pour y poser quelques mots maladroits. J'avais très souvent un exemplaire de Baudelaire avec moi et, assis face a un beau paysage, j'en lisais quelques lignes . Je pourrais aussi parler de Rimbaud, Verlaine ou Apollinaire... J'ai toujours eu un goût pour l’écriture, le dessin ou la musique. Je vivais par l'art, au grand désespoir de mon père.

 

Revenons à la musique. A quoi ressemblait ta première composition ?
C’était un truc complètement déstructuré ! (Rires)
J'ai composé le jour où j'ai eu une guitare dans la main , donc il est très facile de comprendre qu'il n'y avait rien de bon et surtout aucun bagage technique me permettant appréhender une quelconque mélodie. J'ai pourtant monté un groupe rapidement, avec mon meilleur ami a la batterie. Le premier morceau de ce groupe était "L’Enchanteresse" , un morceau inspiré de la scène française du type ADX , Sortilege ou encore Satan Jokers...

 

Anthon Norwell
J'ai lu que pour composer Dream Theater installait parfois une ambiance en écoutant en boucle certains albums. Y a-t-il des conditions idéales qui suscitent ton inspiration ?
Il est certain que les groupes que tu écoutes finissent par t'influencer mais cela doit rester inconscient. Perso, je prends ma guitare et je joue sans même réfléchir, et s'il y a une mélodie ou un riff accrocheur je le retiens afin de lui donner le rythme et la structure qui lui conviennent le mieux. Ensuite je travaille sur le reste du morceau.
Donc, en général, je pars d'un plan. L'ambiance du morceau doit d’être assez claire dans le plan trouvé afin de pouvoir approfondir les choses ensuite. Très souvent, après l'écoute de certaines de mes compos, on m'a prêté des influences que je n'avais pas ou des groupes que je n'écoute pas, donc c'est assez drôle pour moi...

 

Tu as joué dans des groupes avant 2011 ?
Mon premier groupe s'appelait "Geesenstacks", c’était vraiment mes débuts. Ensuite il y a eu "Desperado", puis "Insomny" , c'est a partir de là que les concerts sont arrivés avec un registre Metal Electro Prog assez novateur pour l'époque, car là nous sommes en 1999...
Insomny est un bon souvenir pour moi, et surtout un virage progressif qui ne m'a plus jamais quitté ! Ensuite, en 2009, j'ai formé "Endless Sea" avec une chanteuse, c’était un groupe de Metal Symphonique à tendance progressive. L'aventure a duré jusqu'en 2011 car la chanteuse est partie vivre a l’étranger...

 

Je parlais de 2011 parce que tu crées cette année-là "Memory of Silence" avec Thomas Sommer.
Votre premier album sort en 2014. Il s'agit d'un opus de Prog' ambitieux sur lequel on trouve Michael Zurita ou Renaud Hantson...

Effectivement, des cendres de Endless Sea est né Memory Of Silence avec Thomas, mon claviériste depuis 1999 (Insomny, Endless Sea et Memory Of Silence). Cette fois c'est un groupe de Metal Progressif affirmé avec un premier album, “Hypnotic Silence”, très remarqué. Pour ce projet j'ai eu la chance de voir participer Renaud Hantson, Michael Zurita entre autres, mais disons que j'ai eu le plaisir de voir la crème du Metal français répondre favorablement à une participation.
MEMORY OF SILENCE - Hypnotic Silence (2014)
Toujours en 2015 tu montes le projet "Anthon Norwell Experiment", dont le second opus, en 2017, est un ambitieux concept-album...
Exact, et vers la même période naît "The Norwell Project", avec Anck Veynaris...
The Norwell Project s’éloigne des territoires Metal puisqu’à la base la musique est plus acoustique et presque Pop Rock. Anck est un chanteur fabuleux ! Il est capable de plein de choses et il a également participé au premier Memory of Silence... Suite a une discussion nous avons décidé de partir a l'encontre de Memory en faisant un album plus abordable, et surtout où nous posions les armes ! J'ai également enregistré pour cet album quelques chanteurs/euses autres que Anck pour avoir un album au sonorité différentes !

 
En 2015, Memory of Silence commence à parler de la sortie de son second opus, un opéra Prog' sur la Rome antique...
Je travaille depuis quelques années sur le deuxième album, un projet très ambitieux qui regroupe bon nombre de musiciens dispersés dans la France. Cela prend du temps... Pour ce futur album tous les instrumentaux sont déjà enregistrés et nous sommes actuellement sur les voix. Si tout ce passe bien, l'album "Ex Tenebris Lux" sera terminé à la mi-2020 et pourra sortir en fin d’année 2020 !
Anthon-Norwell Experiment est devenu mon projet principal . Le premier album "Esoteric Fall" a vraiment été très bien accepté et a reçu les faveurs des chroniqueurs . Le deuxième album "The Dark Parts Side Of Heaven" a pris presque un an et demi à être enregistré, et cette fois je me suis entouré de Pascal Louvigny (narration et basse) et de Jemina Robineau pour le chant feminin. C'est une grosse pression que de sortir des albums avec ce contenu, mais il a été très bien accepté et une nouvelle fois les chroniqueurs nous ont félicité pour l'approche musicale qui se veut différente de ce que l'on peut entendre en général.
Jemina Robineau
Ta carrière est décidément jalonnée de concept-albums puisqu'en 2018, sous le nom de Synesthesia, toi et Martial Prevel sortez The Battle for Montsegur...
La musique progressive est très souvent assimilée au concept-album donc ça part très souvent dans ce sens ! (Rires)
Avec Martial nous avions discuté et prévu de faire un truc ensemble mais a cette époque j'étais déjà occupé par d'autres projets que je devais terminer avant de passer à autre chose. Lorsque j'ai eu le temps nous avons commencé a composer ensemble. Il s'est donc occupé des textes et des mélodies de voix. Il a créé ce concept sur Montsegur... Pour ma part, j'ai construit les musiques en fonction de la direction des textes. Un vrai travail de groupe ! C'est un très bon album, avec de bonnes mélodies de voix et un coté plus Rock grâce a la voix de Martial, très inspiré par les anciens comme Led Zep ou encore Aerosmith...
 
Synesthesia
SYNESTHESIA - Battle For Monstegur (2018)

 

Aujourd'hui tu reviens avec deux albums d'Anthon Norwell Experiment : "Under My Dream... or My Skin", avec à nouveau Martial Prevel au chant, et "Final Trip Of My Destiny", qui est un peu le prolongement instrumental d'Under My Dream...
"Under My Dream... Or My Skin" est le premier album d'Anthon-Norwell Experiment réellement chanté ! Je me suis entouré de trois personnes niveau chant pour rendre hommage à mes autres projets (et puis entre nous j'adore les entendre chanter ! - Rires). Il y a donc Sam Guerrier (Memory Of Silence) sur le titre "Divergent Mind", Jemina Robineau (Memory Of Silence et Anthon-Norwell Experiment) sur "Broken Star" et Martial Prevel (Synesthesia) sur Number III. Ils interprètent chacun un titre qui, à mon sens, leur correspond. Pour le reste des morceaux c'est moi qui chante. Le fait d'avoir ces changements de voix donne de la dynamique à l'album et fait vivre le concept qui l'entoure.
Quant à "The Final Trip Of My Destiny", c’est un album collector qui sort en digipack et surtout qui prolonge le voyage établi par "Under My Dream". Quarante-cinq minutes de musique, mais c'est surtout un morceau a tiroirs découpé en dix phases ! Aucun temps mort, tout s’enchaîne , aucun moyen d'en réchapper...

 

ANTHON NORWELL EXPERIMENT - The Final Trip of my Destiny (2019)
Dans ton parcours, on trouve aussi Artgotika... Ais-je oublié quelque chose à ta discographie ?
J'ai composé un album de treize morceaux pour Artgotika. C’était une aventure différente de créer pour d'autres.
Pour ce qui est de mes différents projets actifs, il en reste encore quelques uns, oui, comme BlackSun Tears (Indus Metal) Blue Snake Gun (Blues Rock), mais je ne peux pas encore dire s’il va en sortir un album ou non... Quelques titres sont dispo sur Youtube avec Martial Prevel au chant . Pour le moment c'est une cour de recré pour moi , seul l'avenir nous dira si ce sont des projets viables ...

Toi qui as énormément composé, quelle chanson d'un autre aurais-tu aimé écrire ?
"Beautiful" de Marillion , "No Part Of Me" de Steven Wilson , "The Call Of Kutlu" de Metallica... J’écoute énormément de musique et je reste un fan avant d être un musicien, quoi qu'il arrive .

 

Tu n'as de place que pour sauver deux albums de l'histoire du Rock. Lesquels choisis-tu ?
Sans hésitation Steven Wilson "Grace for Drowning" et Metallica "Ride The Lightning" !

 

Merci Anthon Norwell de m'avoir accordé cette interview.
Merci a toi d'avoir pris le temps de travailler tes questions. Je vois que tu connais ton sujet et à la lecture des questions je me suis dis "Oh la ! Il y a de la matière !" (Rires)
C’était un plaisir, et n'oubliez pas que l'album "Under My Dream... Or My Skin" est actuellement disponible en CD chez Soman Records !
ANTHON NORWELL EXPERIMENT - Under my Dream... Or my Skin (2019)
     
Liens utiles :